etou

LÉGENDE

Sommet du numérique en éducation
Colloque international en éducation
Colloque / Sommet
Symposium
Affiche
  • Diffusion en direct
  • Vidéo ou présentation animée
  • Clavardage
  • Documents complémentaires
  • Liens complémentaires

JeudiVendrediTout

8 h 45 à 9 h 509 h 50 à 10 h 5011 h à 12 h 3012 h 30 à 13 h 3013 h 30 à 15 h15 h 10 à 16 h 40
8 h 30 à 10 h10 h 30 à 12 h12 h à 13 h 1513 h 15 à 14 h 4515 h 15 à 17 h 15

15 h 10 à 16 h 40
Communications, ateliers et symposiums

Séance J508 : Communications libres

15 h 23 (23 minutes)
Consulter
La réflexivité au cœur de la formation des formateurs au Maroc
GHAZI, Zakaria
Communication orale
Repenser la formation des enseignants est au cœur du chantier de réforme du système de l’éducation et de la formation au Maroc. L’importance d’une didactique professionnelle contextualisée est alors indubitable, attendu que l’évaluation des apprentissages ne peut être efficiente sans une analyse concomitante de la pratique des acteurs. Ces derniers sont amenés à conjuguer deux postures différentes, mais complémentaires : la construction d’un savoir transposé en tant que praticien réflexif, et la formalisation du contenu et son transfert en tant que professionnel. De nombreuses appellations renvoient au même champ conceptuel : la pratique réflexive, la compétence réflexive, « critical thinking »… Former un enseignant, un praticien réflexif, c’est rendre méthodique un processus naturel chez l’Homme, celui de (re)penser sa propre pratique. La pratique réflexive est donc source de sens. Elle permet de développer ses gestes professionnels et d’éclairer son rapport au Savoir. Dans l’espace de cette communication, nous nous arrêterons sur quelques problématiques posées par la formation des enseignants au Maroc. Nous nous poserons trois questions fondamentales : pourquoi former les étudiants, et les futurs enseignants, à réfléchir? La réflexion chez l’homme, n’est-elle pas aussi naturelle que la respiration? Comment conjuguer les identités de l’étudiant et du professionnel?
Auteurs :
Zakaria Ghazi
Université Sultan Moulay Slimane - Maroc

Professeur de l'enseignement supérieur assistant à l’École Supérieure de l’Éducation et de la Formation de l'Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal, Maroc.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
15 h 46 (5 minutes)
Consulter
Formation de l’enseignant associé à des stages supervisés : un enjeu politique, pédagogique et professionnel
VEDOVATTO, Dijnane; SOUZA NETO, Samuel; BORGES, Cecilia
Brève communication orale
Au Brésil, il existe un débat intense sur la formation des enseignants, surtout concernant les stages supervisés, le partenariat entre l’université et l’école et l’accompagnement des stagiaires dans les écoles. Cependant, la question la plus frappante est la formation et le rôle de l’enseignant associé. Face à cette question, un stage de recherche a été effectué à l’Université de Montréal au Centre de formation initiale des maîtres (CFIM) en éducation physique afin d’examiner le déroulement de ce processus. L’objectif de cette étude était de comprendre le travail développé par le CFIM en relation avec l’enseignant associé. Il s’agit d’une étude de cas dans laquelle les documents ont été liés à l’orientation et au développement du stage supervisé, à un entretien avec le coordinateur du CFIM et à une analyse de contenu. Parmi les résultats de la recherche, citons : (1) le Centre de formation initiale des maîtres dispose d’une structure de formation qui reconnaît l’enseignant associé en tant que formateur; (2) les 12 compétences requises dans le processus de formation contribuent à ce que les différents agents aient des objectifs communs; (3) il existe un travail conjoint université-commission scolaire-école pour la formation de l’enseignant associé.
Auteurs :
Dijnane Vedovatto
UFSCar - Brésil

Professeur - Université Fédérale de São Carlos - UFSCar

Samuel Souza Neto
Universidade Estadual Paulista Julio de Mesquita Filho (UNESP) - Brésil

Professeur associé, Département de l'éducation, Université d'État Paulista UNESP/Rio Claro; Doctorat en Éducation - FE-USP (SP); Master en Éducation - UFSCar (SP); Baccalauréat en Éducation Physique et Pédagogie PIME (Assis/SP) et Lettres UNESP (Assis/SP); Postdoctorat à Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et profission enseignante (CRIFPE – Montreál/CA). Chercheur de groupe de recherche: NEPEF: FPCT (UNESP); DOFPPEN (UNESP); CNP; CRIFPE/Canadá) e Directeur d'antenne CRIFPE-Brésil.

Cecilia Borges
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Professeur titulaire, Université de Montréal, membre régulier du CRIFPE

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
15 h 51 (16 minutes)
Consulter
Bavardage : prendre en compte la parole des élèves pour renouer avec le désir d’apprendre
SALAÜN, Noémie
Brève communication orale
Notre démarche consiste en une étude du phénomène de bavardage. Après avoir cerné la complexité de la notion, l’importance du contexte et des comportements associés, nous proposons une recherche-action sur le terrain : observation participante et entretiens pour cerner les causes multifactorielles du bavardage en classe et lors d’activités périscolaires, chez les adolescents (établissements français du 2nd degré). Enfin, notre thèse proposera finalement une réflexion plus large autour des corrélations entre créativité et bavardage, de l’importance de la prise en compte de la parole de l’élève pour repérer le surgissement d’un désir de savoir (et y adjoindre un enseignement). Nous présenterons notamment un état des lieux de nos recherches et quelques cas concrets pour illustrer notre démarche réflexive, en lien avec nos pratiques enseignantes.
Auteurs :
Noémie Salaün
Université de Bordeaux, Laboratoire LACES - France

- Doctorante en Sciences de l'éducation à l'EDSP2 - Université de Bordeaux, sous la direction du Pr Magdalena Kohout-Diaz, rattachée au laboratoire LACES (Laboratoire Cultures, Éducation et Sociétés). - Enseignante depuis une dizaine d'années auprès d'adolescents et de jeunes adultes (Lettres, Philosophie, Histoire des Arts, Linguistique) dans le secondaire, post bac et prépa. - Autres expériences : Enseignante et formatrice d'enseignants en éducation sportive (hors EN) / Chef de projets culturels et artistiques en agence (Paris).

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
16 h 07 (20 minutes)
Consulter
Former les professeurs à la relation pédagogique par la simulation : les gestes professionnels des formateurs d’enseignants lors de formations sur l’éthique relationnelle
DANGOULOFF, Natacha
Communication orale
Cette communication porte sur les gestes professionnels des formateurs d’enseignants, en formation continue sur l’éthique de la relation pédagogique, domaine où de fortes demandes sociales ont émergé ces dernières années. Le terrain de recherche se situe dans des établissements scolaires où des formations sont proposées aux équipes enseignantes. Le travail de recherche vise à modéliser les gestes professionnels de formateurs experts pendant des simulations (jeux de rôle) cherchant l’appropriation et le perfectionnement de gestes éthiques par les enseignants. À partir du cadre de l’analyse de l’activité (Barbier, 2017; Pastré, 2005) et du geste professionnel (Jorro, 2018), la méthodologie prend appui sur un recueil de six journées d’observations et de captations vidéo de formations. Des entretiens d’autoconfrontation sont menés avec les formateurs et les enseignants participants. L’analyse des corpus permet de modéliser des gestes de mise en scène des savoirs, d’ajustement de l’action et d’empathie des formateurs à l’aide de critères de pertinence, mettant en relation les intentions des formateurs et la réception des gestes par les professeurs. Les résultats montrent que former à l’éthique relationnelle par la simulation mobilise un agir professionnel impliquant une congruence entre les postures du formateur et les transformations visées.
Auteurs :
Natacha Dangouloff
CNAM - France

Natacha Dangouloff est professeur agrégée d’histoire, formatrice d’enseignants en formation continue sur la relation pédagogique, formatrice de formateurs sur les modalités de formation utilisant la simulation (mises en situation, jeux de rôle), et chargée de cours à l’université Paris-Nanterre en sciences de l’éducation. Elle est titulaire d’un master sur les gestes professionnels de la relation pédagogique chez les enseignants (deux articles publiés et deux participations à des colloques suite aux résultats de cette recherche) . Elle a été chargée d’ingénierie de formation au ministère de l’éducation nationale français sur les formations de formateurs liées à la relation pédagogique. Ses travaux de recherche doctorale (en cours) portent sur l’utilisation du jeu de rôle en formation et les gestes professionnels des formateurs animant ces formations sur les compétences relationnelles enseignantes. Son terrain actuel de recherche est les formations « Discipline positive » proposées dans les établissements scolaires. Elle a gagné le prix du public à "Ma thèse en 180 secondes" d'HESAM université en mars 2020, et est sélectionnée pour la demi-finale nationale.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Cette séance contient 1 autres contributions. Voir toutes les contributions dans cette séance.

Séance J509 : Symposium - Débats, polémiques, politiques et recherches sur la maternelle 4 ans : quels constats en recherche?

15 h 10 (30 minutes)
Consulter
L’apprentissage du langage écrit à l’éducation préscolaire : état de la question
DRAINVILLE, Roxane
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’éducation préscolaire poursuit, depuis ses origines, à la fois la mission d’offrir l’égalité des chances aux plus démunis des sociétés occidentales (Cadenel, 2001; Whitbread, 2007) et celle de permettre aux jeunes enfants de se développer de manière intégrale (jardins d’enfants) (Marinova, 2014). Ces visées se traduisent aujourd’hui au sein de deux approches pédagogiques qui s’opposent à l’éducation préscolaire : la scolarisation précoce et le développement global de l’enfant. L’apprentissage du langage écrit se retrouve au cœur de ce débat : alors que certains prônent un enseignement explicite et formel des habiletés de décodage pour « préparer » les enfants à l’enseignement primaire, d’autres encouragent plutôt le recours au jeu symbolique et à la découverte spontanée de l’enfant, accompagné d’un étayage par l’adulte, pour soutenir l’émergence de l’écrit chez les enfants d’âge préscolaire (Gillain-Mauffette, 2015). Dans le cadre de cette communication, nous présenterons un état de la question afin de mieux comprendre les enjeux actuels québécois concernant l’implantation de classes d’éducation préscolaire destinées aux enfants de 4 ans. Nous conclurons en relevant des questions de recherche qui se dégagent de la problématique que nous aurons dressée.
Auteurs :
Roxane Drainville
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue - Canada

Roxane Drainville est doctorante en éducation et diplômée d'une maîtrise en sciences de l'éducation. Ses champs de recherche portent sur l'émergence de l'écrit à l'éducation préscolaire, l'observation de l'enseignante pour soutenir les apprentissages et l'apprentissage dans le jeu symbolique dans une approche développementale.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
15 h 40 (30 minutes)
Consulter
Que pensent des enseignantes et des ressources additionnelles de la maternelle 4 ans ?
DUMAIS, Christian; SOUCY, Emmanuelle
Communication orale
Fait partie du symposium :
Au Québec, la maternelle 4 ans à mi-temps est présente dans les milieux scolaires depuis plusieurs années. Ce n’est toutefois qu’en 2013 qu’ont été créées les premières classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé. Dès 2020-2021, les enfants de 4 ans, sans égard au milieu économique, auront accès graduellement à la maternelle 4 ans à temps plein. Étant donné cette nouvelle réalité, de nombreuses questions se posent quant à ce service éducatif qui sera accessible à tous et pour lequel peu de données de recherche sont disponibles (Dumais et Plessis-Bélair, 2017; Japel et al., 2017). Entre autres, nous en savons peu sur les perceptions de la maternelle 4 ans du personnel scolaire, notamment en ce qui concerne les enseignantes et les ressources additionnelles (des personnes spécialisées dans le développement des enfants d’âge préscolaire présentes à mi-temps dans la classe en appui aux enseignantes (MÉES, 2019)). Cette communication présentera les perceptions de quatre enseignantes et de quatre ressources additionnelles provenant de quatre régions du Québec et qui œuvrent principalement auprès d’enfants issus de l’immigration. Il sera question, pour la maternelle 4 ans, des leviers, des défis et des besoins les plus importants identifiés par ce personnel scolaire.
Auteurs :
Christian Dumais
Université du Québec à Trois-Rivières - CRIFPE - Canada

Christian Dumais est professeur titulaire de didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent principalement sur l’enseignement et l’évaluation de l’oral de l’éducation préscolaire à la fin du secondaire ainsi que sur la formation des maitres en ce qui concerne la compétence à communiquer oralement. Ses champs d’intérêts professionnels concernent également le développement des compétences en littératie, les apports du jeu symbolique à la maternelle, la compétence à communiquer oralement en service de garde en milieu scolaire et l’enseignement de l’orthographe lexicale. Il est un chercheur régulier de l’Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI) en plus de faire partie du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et d’être codirecteur du Laboratoire universitaire de recherche et de formation en didactique du français (LUDIF).

Emmanuelle Soucy
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Emmanuelle Soucy a effectué un doctorat en didactique du français. Elle a d’abord enseigné au primaire pendant plus de 15 ans, avant de se consacrer pleinement à la formation initiale des maîtres. Elle est maintenant professeure suppléante en didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche concernent l’éducation préscolaire et la didactique du français, particulièrement l’intégration de la lecture, de l’écriture et de l’oral autour de la littérature jeunesse. Elle offre de la formation continue et accompagne aussi plusieurs enseignants vers un changement de pratique afin d’intégrer davantage la littérature jeunesse.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
16 h 10 (30 minutes)
Consulter
Collaboration école-famille, qu’en est-il à la maternelle 4 ans en milieu plurilingue et pluriethnique?
SOUCY, Emmanuelle; DUMAIS, Christian; ROBITAILLE, Camille
Communication orale
Fait partie du symposium :
De nombreux documents officiels soulignent l’importance de l’implication parentale et des collaborations école-familles pour soutenir le développement global et la réussite éducative des enfants (MÉES, 2017; MÉLS, 2009; MÉQ, 2006). Toutefois, le contexte particulier des parents issus de l’immigration y est très peu abordé ainsi qu’en recherche. Selon divers écrits (Charette, 2016; Dumais et Soucy, 2018; Vatz Laaroussi, Kanouté et Rachédi, 2008), les collaborations école-familles immigrantes prennent des formes variées, différentes à divers degrés de celles privilégiées par l’école, ce qui entraine parfois des malentendus entre le milieu scolaire et familial des enfants. Ces malentendus ne favorisent pas toujours la mise en place de collaborations école-familles qui soutiennent le développement global et la réussite éducative des enfants. Il s’avère donc important, à la maternelle 4 ans, d’en connaitre davantage sur le contexte particulier des familles issues de l’immigration. Cette communication présentera des leviers, des défis ainsi que certains besoins décrits par des enseignantes, différents membre du personnel scolaire ainsi que par des parents de quatre classes de maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé majoritairement composées d’enfants issus de l’immigration, et ce, afin de favoriser une meilleure collaboration école-familles en milieu plurilingue et pluriethnique.
Auteurs :
Emmanuelle Soucy
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Emmanuelle Soucy a effectué un doctorat en didactique du français. Elle a d’abord enseigné au primaire pendant plus de 15 ans, avant de se consacrer pleinement à la formation initiale des maîtres. Elle est maintenant professeure suppléante en didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche concernent l’éducation préscolaire et la didactique du français, particulièrement l’intégration de la lecture, de l’écriture et de l’oral autour de la littérature jeunesse. Elle offre de la formation continue et accompagne aussi plusieurs enseignants vers un changement de pratique afin d’intégrer davantage la littérature jeunesse.

Christian Dumais
Université du Québec à Trois-Rivières - CRIFPE - Canada

Christian Dumais est professeur titulaire de didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent principalement sur l’enseignement et l’évaluation de l’oral de l’éducation préscolaire à la fin du secondaire ainsi que sur la formation des maitres en ce qui concerne la compétence à communiquer oralement. Ses champs d’intérêts professionnels concernent également le développement des compétences en littératie, les apports du jeu symbolique à la maternelle, la compétence à communiquer oralement en service de garde en milieu scolaire et l’enseignement de l’orthographe lexicale. Il est un chercheur régulier de l’Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI) en plus de faire partie du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et d’être codirecteur du Laboratoire universitaire de recherche et de formation en didactique du français (LUDIF).

Camille Robitaille
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Camille Robitaille est titulaire d’un baccalauréat enseignement en adaptation scolaire et sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle travaille comme coordonnatrice et auxiliaire de recherche et d’enseignement. Elle est présentement étudiante à la maitrise en éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche sont la collaboration école-famille-communauté, l’éducation préscolaire, le développement des enfants présentant des vulnérabilités et les milieux défavorisés. Elle est étudiante-chercheuse pour le Laboratoire universitaire de recherche et de formation de didactique du français (LUDIF).

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
16 h 40 (60 minutes)
Consulter
Synthèse du symposium
SOUCY, Emmanuelle; DUMAIS, Christian
Discussion
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Emmanuelle Soucy
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Emmanuelle Soucy a effectué un doctorat en didactique du français. Elle a d’abord enseigné au primaire pendant plus de 15 ans, avant de se consacrer pleinement à la formation initiale des maîtres. Elle est maintenant professeure suppléante en didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche concernent l’éducation préscolaire et la didactique du français, particulièrement l’intégration de la lecture, de l’écriture et de l’oral autour de la littérature jeunesse. Elle offre de la formation continue et accompagne aussi plusieurs enseignants vers un changement de pratique afin d’intégrer davantage la littérature jeunesse.

Christian Dumais
Université du Québec à Trois-Rivières - CRIFPE - Canada

Christian Dumais est professeur titulaire de didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent principalement sur l’enseignement et l’évaluation de l’oral de l’éducation préscolaire à la fin du secondaire ainsi que sur la formation des maitres en ce qui concerne la compétence à communiquer oralement. Ses champs d’intérêts professionnels concernent également le développement des compétences en littératie, les apports du jeu symbolique à la maternelle, la compétence à communiquer oralement en service de garde en milieu scolaire et l’enseignement de l’orthographe lexicale. Il est un chercheur régulier de l’Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI) en plus de faire partie du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et d’être codirecteur du Laboratoire universitaire de recherche et de formation en didactique du français (LUDIF).

Thèmes :

Séance J510 : Communications libres

15 h 10 (25 minutes)
Consulter
Le travail des enseignants en France et au Chili : expériences et cultures scolaires
CONTRERAS, Johana
Communication orale
Cette communication porte sur le travail des enseignants dans deux systèmes éducatifs contrastés : le système de marché chilien et le modèle républicain français. À la lumière de la sociologie de l’expérience, nous avons étudié les manières dont les enseignants chiliens et français ressentent leur métier. Nous avons utilisé une méthodologie qualitative, basée sur des entretiens semi-directifs auprès de 20 enseignants français et de 20 enseignants chiliens qui exerçaient en seconde ou terminale dans des lycées à des profils socioéconomiques et scolaires distincts. Des analyses de contenu ont été effectuées, puis suivies par des interprétations basées sur la méthode des idéaux-types et la comparaison internationale. Les résultats démontrent des différences importantes entre les expériences des enseignants des deux pays. En France, les enseignants expriment une identité davantage spécialisée avec une primauté de la discipline enseignée. Au Chili, les enseignants se définissent surtout comme ayant des rôles multiples. Par ailleurs, en France, la relation avec les étudiants privilégie la séparation forte des rôles de professeur et d’élève alors qu’au Chili l’identité est ancrée sur la sociabilité; la relation prévaut sur les autres finalités de l’éducation. Ces différences révèlent des tensions distinctes dans l’expérience enseignante, liées aux modes de régulation ainsi qu’aux éthos scolaires prédominants.
Auteurs :
Johana Contreras
Pontificia Universidad Católica de Chile - Chili

Johana Contreras est psychologue de l’éducation, docteure en sociologie à l’Université de Bordeaux, France. Actuellement, elle est chercheuse à l’Université Catholique du Chili, au Centre MIDE UC. Ses thèmes de recherche portent sur les politiques éducatives aux niveaux national et international, les modes de régulation des systèmes éducatifs, les évaluations à grande échelle des étudiants et des enseignants. Elle intègre des perspectives issues des sciences de l’éducation, de la psychologie et la sociologie, privilégiant l’étude des phénomènes à partir de l’interaction entre les définitions et les mécanismes macrosociaux, d’une part, et les expériences et vécus des acteurs, d’autre part.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
15 h 35 (9 minutes)
Consulter
La recherche-action des futurs professeurs des écoles : (se) former à l’enseignement d’une langue étrangère à l’école primaire
LENART, Ewa
Communication orale
Le rôle des professeurs des écoles est complexe du fait de leur polyvalence. Ils doivent assurer un enseignement efficace de toutes les matières prévues par les programmes, y compris l’enseignement d’une langue étrangère, obligatoire à partir du cours préparatoire. Cette matière requiert des connaissances spécifiques de la part des enseignants, à savoir une pédagogie adaptée aux jeunes enfants et un niveau suffisant de langue étrangère, associés à un savoir-faire en didactique des langues étrangères. Cette présentation est basée sur la recherche-action menée par des étudiants en master MEEF premier degré qui se forment à enseigner une langue étrangère. Leur recherche-action porte sur un aspect de la démarche pédagogique destinée à ce public et s’appuie sur des stages effectués et la prise en main de la classe en seconde année. Les thèmes traités sont variés, par exemple, la place de la littérature de jeunesse et du jeu en classe de langue, la composante civilisationnelle comme facteur de motivation. C’est une approche à la fois plurisensorielle, discursive, ludique, interculturelle et interdisciplinaire. Le rôle d’un formateur de formateurs est dans ce contexte primordial pour accompagner efficacement ce processus en veillant à marier les connaissances théoriques des étudiants et un début d’expérience du terrain.
Auteurs :
Ewa Lenart
Université de Paris 8 - France

Ewa Lenart est enseignante-chercheuse à l'Université de Paris 8 et membre du laboratoire CNRS "Structures formelles du langage" (UMR 7023). Depuis 2011, elle est responsable de l'option "Enseigner une langue étrangère aux enfants", dans le cadre du master MEEF 1er degré.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)

Séance J511 : Communications libres

15 h 10 (21 minutes)
Consulter
Contribution du leadership féminin à l’apprentissage des élèves : analyse des styles de gestion des directrices d’écoles primaires en Côte d’Ivoire
OYENIRAN, Rassidy; BENIE, Aloh Jean Martial Hillarion; OUATTARA, Souleymane; BERTE, Zakaria; TRAORÉ, Sinaly
Communication orale
Cette contribution se centre sur les pratiques de leadership et de gestion exercées par les femmes au poste de direction d’écoles primaires en Côte d’Ivoire. La présente étude exploratoire identifie et analyse la manière dont les directrices abordent le leadership pour le soutien scolaire des apprenants. Une approche qualitative approfondie qui s’inscrit dans le paradigme de l’éthique de l’attention (Gilligan, 1982) a été adoptée comme modèle de recherche. L’entretien semi-structuré utilisé a permis de générer des informations des répondants en sus de l’observation directe adoptée comme élément de triangulation. Sur la base des perceptions et des observations sur le terrain, les résultats révèlent qu’en dehors de l’aide cognitive reçue dans les salles de classe, les élèves bénéficient d’un encadrement sécuritaire et d’un soutien relationnel et attentionné de la part des directrices, ce qui semble contribuer positivement à leur apprentissage et subséquemment à leur rendement scolaire. Cette constatation présume que le style de gestion de ces directrices d’écoles met l’élève au centre de l’apprentissage et des activités scolaires : une réalité qui appelle un plus grand intérêt pour le leadership féminin et qui devrait être promue en vue d’une meilleure représentativité des femmes au poste de direction d’écoles primaires en Côte d’Ivoire.
Auteurs :
Rassidy Oyeniran
Institut Pédagogique National de l'Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP) - Côte d'ivoire

Rassidy Oyeniran a reçu une formation supérieure au Canada et en Chine. Il s’intéresse aux questions liées au leadership en éducation et spécifiquement le rôle positif que les femmes peuvent jouer dans la promotion de la transformation et du développement des écoles en Côte d’Ivoire. Bilingue, Rassidy Oyeniran a une très bonne notion du genre. Ces travaux portent également sur les sujets de politique d’éducation, d’Education pour Tous (EPT) et de formation pédagogique.

Aloh Jean Martial Hillarion Benie
Institut pédagogique national pour l'enseignement technique et professionnel (IPNETP) - Côte d'ivoire

Maître-Assistant à l’IPNETP. Il s’intéresse aux questions liées l’évaluation en éducation. Ses travaux couvrent un large éventail dans le domaine de l’éducation, y compris les Techniques de l’Information et de la Communication en Education. BENIE Hilarion a fait un post-Doctorat en mesure et évaluation à l’Université de Montréal il y a quelques années. Il est très impliqué dans les activités de recherche de l’IPNETP en Côte d’Ivoire son pays.

Souleymane Ouattara
Institut pédagogique national pour l'enseignement technique et professionnel (IPNETP) - Côte d'ivoire

Assistant à l’IPNETP. Son domaine de recherche est Mesure et Evaluation en éducation. Il s’intéresse également aux questions de l’Éducation pour Tous et de la pédagogie. Il est fortement impliqué dans les activités éducatives de son Institut employeur (IPNETP).

Zakaria Berte
Institut Pédagogique National de l'Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP) - Côte d'ivoire

M. Berte Zakaria est Directeur Général de l’IPNETP. Il est Maître-Assistant. Il a obtenu son Ph.D. en Sciences de l’éducation au Québec (Canada) où il a noué d’excellentes connections professionnelles et scientifiques.

Sinaly Traoré
Institut Pédagogique National de l'Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP) - Côte d'ivoire

Traoré Sinaly est spécialiste en sciences de l’éducation et enseigne à l’IPNETP.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
15 h 31 (22 minutes)
Consulter
Choix didactiques, pratiques scolaires et formation des enseignants en Italie (1861-2019)
LUCENTI, Maria
Communication orale
La recherche vise à analyser les choix des enseignants en matière de manuels scolaires, le rapport entre de tels choix et les politiques éducatives et à démontrer combien ce rapport s’est modifié en un laps de temps qui va de l’unification italienne et aux prémices des lois du système éducatif (la loi Casati promulguée en 1861) jusqu’à aujourd’hui. La parenthèse historique permet de comprendre combien la question du choix des manuels scolaires, exception faite de l’introduction du livre unique d’État durant la période fasciste (à partir de l’année 1930), a toujours été marquée par une grande liberté de choix de la part des enseignants et par une production éditoriale prolifique. À travers une étude de cas (les enseignants d’école secondaire de Gênes), nous tenterons de comprendre sur la base de quels critères les enseignants sélectionnent aujourd’hui les manuels, comment ils les utilisent par rapport aux autres outils didactiques et s’ils tiennent compte de l’hétérogénéité culturelle comme facteur désormais structurel de l’école italienne. Il s’agit de comprendre si les enseignants ont acquis des compétences interculturelles spécifiques par le biais, par exemple, de cours de formation initiale ou continue et si la présence de telles compétences conditionne le choix du manuel scolaire.
Auteurs :
Maria Lucenti
Université de Gênes - Italie

2017 Doctorat en sciences sociales, politiques et de l’interculturel, Université de Gênes (Italie), cotutelle avec l’université de Carthage (Tunisie). Depuis 2018: Professeur contractuel en Histoire de l’éducation à l’Université de Gênes. Publications récentes: Livres: Lucenti, M., Antoniazzi, A. (coordonné) (2019). Tra storia e storie. Rappresentazioni di genere, Junior Edizioni; Lucenti, M. (2018). Storie altre. Il mondo arabo-musulmano e l’occidente nei manuali di Italia e Tunisia, Aracne. Chapitres de livre : Lucenti, M. (2019). La représentation de l’autre dans les manuels scolaires : ancrage identitaire et récit historique entre Italie et Tunisie, dans « Éducation, mondialisation et citoyenneté. Enjeux démocratiques et pratiques culturelles », coordonné par J.L. Derouet, R. Malet et B. Garnier, Peter Lang. Articles: Lucenti, M. (2018). The recovery of pre-Islamic female icons in Tunisia. Identity strategies between past and present, Formazione & Insegnamento; Lucenti, M. (2018). Educational policies and school manuals: historical-comparative analysis between Italy and Tunisia, RSE.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
15 h 53 (16 minutes)
Consulter
Les gestes professionnels des inspecteurs de l’éducation nationale du 1er degré en entretien d’inspection
ROULEAU, Adeline
Communication orale
Cette communication vise à comprendre comment, dans un contexte de réforme de l’évaluation des professeurs des écoles françaises, les inspecteurs de l’éducation nationale (Senore, 2000) s’emparent de nouvelles modalités d’inspection. Ces visites d’accompagnement sont sans incidence sur la carrière et au service du développement professionnel. Le cadre théorique mobilise les concepts de gestes professionnels et de développement professionnel (Jorro, 2016, 2018), d’évaluation formative (Paquay, 2004) et d’accompagnement (Paul, 2009, 2017). La méthodologie de recherche prend appui sur des captations vidéo d’entretiens d’inspection menés par six inspecteurs de différentes régions et ayant des profils variés. L’analyse de ces entretiens est mise en relation avec les représentations des inspecteurs et des enseignants sur ces entretiens, complétées par des entretiens d’autoconfrontation (Ria et Leblanc, 2011) qui contribuent à éclairer le sens que les acteurs accordent à la spécificité de leurs gestes et le sens que les destinataires attribuent aux gestes reçus. L’analyse de l’ensemble des données, à la fois quantitative (parole enseignant vs inspecteur, prescrit vs conseil…) et qualitative avec l’analyse du discours (Austin, 1962, Kerbrat-Orechioni, 2001), permet d’identifier des gestes professionnels et des postures d’inspecteurs.
Auteurs :
Adeline Rouleau
CNAM Paris - France

Adeline Rouleau est inspectrice de l'éducation nationale en France, en charge des écoles primaires. Elle est également formatrice académique pour les personnels d'encadrement stagiaires et intervient dans les formations à l'Institut des Hautes Etudes de l'Education et de la Formation (IH2EF). Titulaire d'un DEA en littérature générale et comparée et d'un master en formation de formateurs, elle est actuellement engagée dans un doctorat en sciences de l'éducation au CNAM Paris. Ses travaux de recherche s'intéressent aux gestes professionnels des inspecteurs de l'éducation nationale en entretien d'inspection dans un contexte de réforme de l'évaluation des enseignants et à la manière dont les inspecteurs s'emparent de ces nouvelles modalités au service du développement professionnel des enseignants.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)

Séance J512 : Communications libres

15 h 10 (23 minutes)
Consulter
Enjeux de l’éducation en situations d’urgence humanitaires : l’accompagnement des jeunes en zones de conflits par le biais des activités artistiques
BURIEL, Albane; MORAIS, Sylvie; LOQUET, Monique
Communication orale
Les conflits armés sont un obstacle majeur à la scolarisation, à la persistance scolaire et à l’accès à une éducation de qualité. La réforme d’envergure du secteur humanitaire en 2007 vise l’intégration de l’éducation comme le 4e pilier de l’humanitaire. Les programmes artistiques sont de plus en plus utilisés dans ces interventions auprès des enfants affectés par les conflits (Burde et al., 2015, 2017; Jordans et al., 2010). Ils contribueraient à l’acquisition de connaissances et de compétences interdisciplinaires, mais aussi à la promotion du bienêtre des enfants et des jeunes qui en bénéficient (INEE, 2004, 2016). En plus de promouvoir la persévérance scolaire et de prévenir ainsi l’abandon scolaire, ce serait aussi un moyen d’envisager des perspectives de développement sans les caractéristiques structurelles du conflit (Boateng, 2017; Tyrer et Fazel, 2014). Nous notons un manque considérable de données sur des pratiques effectives en ce qu’elles apportent à la formation de soi (Morais, 2012). Notre recherche vise à comprendre comment et à quelles conditions les expériences de création artistique de jeunes en zones de conflits en Irak et en Syrie favorisent leur (trans)formation. Nous effectuerons une ingénierie didactique (Sensevy, 2019) et une phénoménologie appuyée par une approche énactive (Morais, 2019).
Auteurs :
Albane Buriel
Université du Québec à Chicoutimi - France

Albane Buriel est étudiante au doctorat à l'UQAC. Elle est experte dans les domaines de l'aide humanitaire, des pratiques artistiques et de l'éducation dans les zones de conflit. Elle est consultante auprès d'organisations humanitaires pour l'éducation en tant que didacticienne et formatrice pour les praticiens de l'éducation non formelle dans les situations d'urgence (Syrie et Irak récemment). Elle travaille actuellement à une thèse dans ses domaines d'intérêt pour donner à voir et à comprendre les expériences artistiques de jeunes du Moyen-Orient dans une visée transformative des dispositifs artistiques conçus et mis en place et évalués dans le cadre de l’ingénierie didactique coopérative.

Sylvie Morais
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Artiste plasticienne devenue pédagogue et puis docteure en Sciences de l’éducation, Sylvie Morais est professeure chercheure au département des Arts et Lettres de l’UQAC-Université du Québec à Chicoutimi. Chercheure fondateur du collectif de recherche en enseignement des arts CREA et associée aux centres GREX, EXPERICE, et RQPHV sa recherche s’est développée à l'horizon d'une phénoménologie pratique, ce qui la conduira à bricoler une pédagogie énactive en enseignement des arts. Son projet d’ouvrage sur le thème de l’artistique comme vecteur de transformations prend en compte le versant autopoïétique de la recherche-création. Ses axes d’étude portent principalement sur la didactique des arts interdisciplinaires et la recherche-création biographique en éducation.

Monique Loquet
Université Rennes 2 - France

Monique Loquet est professeur au département des sciences de l'éducation de l'Université de Rennes, France. Elle est co-responsable du programme "Institutions et pratiques éducatives" du laboratoire CREAD (Centre de recherche sur l'éducation, l'apprentissage et la didactique). Son travail contribue au développement de la Théorie de l'Action Conjointe en Didactique, définie comme science de la transmission de la culture, cherchant en particulier à relier la didactique aux autres disciplines scientifiques. Elle s'intéresse particulièrement aux comparaisons interculturelles de l'enseignement-apprentissage dans les activités corporelles, sportives et artistiques. Depuis 2018, elle est porteuse du projet labellisé ACORE (Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne) axé sur la présence du corps dans les arts, au sein des dispositifs d'éducation artistique.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
15 h 33 (13 minutes)
Consulter
Teaching as a profession: professionalization of teaching in supervised internship in physical education
ZANELLA PENTEADO, Regina; SOUZA NETO, Samuel
Brève communication orale
From the point of view of the professionalization of teachers (Altet, 2001), professional practice is considered as a place of teacher education, production of knowledge (Borges et al., 2013) and critical reflection (Tardif and Moscoso, 2018). In Brazil, practice as a place of formation, mobilization of knowledge and devices recently gained prominence thanks to the reflection and analysis of the supervised internship. Our qualitative research focused on 12 students of a physical education course from a public university and on the analysis of 12 Teaching Cases and 12 Portfolios. The Portfolios included thoughtful self-assessment reports from the internship; the Teaching Cases explained the problematic situations arising from teaching practices with a motion for a resolution. Some elements can be highlighted: the development of the internship project; partnership with teachers; the investigative attitude; and the “deprivatization” of the practice. The use of devices (Teaching Case and Portfolios) in the internship promotes the analysis of practice and critical thinking, which contributes to professionalization in teacher education.
Auteurs :
Regina Zanella Penteado
UNESP - Brésil

PhD Student in Education (UNESP / Rio Claro (line: Teacher Training and Teaching), PhD and Master in Public Health (FSP / USP São Paulo), Graduation in Speech Therapy (PUC / Campinas). Research Group Researcher: Lattes / Cnpq Teaching, Teacher Training and Teaching Practices (DOFPPEN - UNESP Rio Claro), Languages, Experience and Training (UNESP Rio Claro) and Center for Studies and Research in Physical Education - Professional Training and Work Field (NEPEF - UNESP / Rio Claro).

Samuel Souza Neto
Universidade Estadual Paulista Julio de Mesquita Filho (UNESP) - Brésil

Professeur associé, Département de l'éducation, Université d'État Paulista UNESP/Rio Claro; Doctorat en Éducation - FE-USP (SP); Master en Éducation - UFSCar (SP); Baccalauréat en Éducation Physique et Pédagogie PIME (Assis/SP) et Lettres UNESP (Assis/SP); Postdoctorat à Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et profission enseignante (CRIFPE – Montreál/CA). Chercheur de groupe de recherche: NEPEF: FPCT (UNESP); DOFPPEN (UNESP); CNP; CRIFPE/Canadá) e Directeur d'antenne CRIFPE-Brésil.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
15 h 46 (17 minutes)
Consulter
Médias numériques et accès aux savoirs : quels usages, quelles évolutions? Le cas de l’Université Sultan Quaboos à Sultanat d’Oman
BEN LAGHA, Faten
Communication orale
Le Centre de technologies pédagogiques à l’Université Sultan Quaboos à Sultanat d’Oman est l’un des principaux centres qui soutiennent les processus d’enseignement et d’apprentissage de l’université depuis son ouverture en 1986. L’une de ses missions est de développer de manière continue l’utilisation de diverses technologies d’apprentissage. Dans ce cadre, nous nous sommes interrogés sur les pratiques des usagers-enseignants : résultent-elles d’une simple adaptation à un projet issu d’une volonté institutionnelle ou marquent-elles un changement dans la façon de s’approprier ce mode d’enseignement? En se rénovant pédagogiquement à travers les TIC, l’université omanaise est-elle capable d’instituer une transformation ou même une mutation sociale? En somme, quel projet social peut se dessiner du fait de la médiatisation de l’enseignement supérieur omanais? Nos résultats montrent que l’approche politique diffusionniste des technologies serait à l’origine de la reconfiguration de l’université omanaise en matière d’usage des dispositifs éducatifs électroniques. Concernant l’usage du matériel éducatif numérique médiatisé, nos résultats d’analyse des entretiens avec les enseignants interrogés ont montré que la réussite d’une innovation et son usage dépendent non seulement de leurs représentations des objets techniques, mais aussi des contextes d’implantation et d’application de ces objets.
Auteurs :
Faten Ben Lagha
Université Sultan Quabous - Oman

Faten Ben Lagha holds a doctorate in Information and Communication Sciences from the Stendhal University, Grenoble in France. Her research focuses on the sociology of innovation and the sociology of the use of information and communication technologies (ICTE). Her key topics of study include innovation, new communication practices and the corresponding development of the concept of use. Indeed, she is more and more interested in the mediated forms of communication and the frameworks relevant to the analysis of communicative practices in the context of training. She is the author of several scientific contributions centered on mediated communication in particular training in journalism and media. Her theoretical perspective draws on different communicative, sociological and innovation approaches.

Thèmes : Le numérique éducatif

8 h 30 à 10 h
Communications, ateliers et symposiums

Séance V101 : Créativité et numérique

8 h 30 (66 minutes)
Consulter
Le récit numérique pour célébrer la diversité chez les jeunes
BOURDEAU, Pascale
Atelier commercial
La compréhension interculturelle au sein de la communauté francophone et le développement d’une citoyenneté numérique responsable sont porteurs de nouvelles perspectives en tant que citoyens d’ici et d’ailleurs au 21e siècle. Dans cet atelier, vous découvrirez des outils novateurs sur IDÉLLO permettant aux élèves de faire rayonner leur culture tout en acquérant des compétences liées à la création, à la collaboration et à l’utilisation des technologies.
Auteurs :
Pascale Bourdeau
Groupe Média TFO - Canada

Biographie Pascale Bourdeau Pascale a commencé sa carrière dans l’éducation en 1995 au Québec. Elle a occupé plusieurs postes diversifiés en tant qu'enseignante au cours de ses 12 années d’expérience. Passionnée de l'éducation et de ses nouveaux défis, elle souhaite accompagner et soutenir les enseignants dans l'utilisation des ressources numériques pour favoriser la réussite éducative. C'est pourquoi, Pascale est fière de se joindre au Groupe Média TFO en tant qu'agente de liaison IDÉLLO. Elle sera enchantée de vous présenter les nombreuses possibilités qu'offre la plateforme numérique IDÉLLO et de vous seconder lors de son utilisation en classe.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :
9 h 36 (29 minutes)
Consulter
La prise de risque et la créativité grâce au numérique
RIVARD, Chantal
Communication orale
La normalisation du risque et de l’échec est un élément normal du processus de l’apprentissage. C’est un fait facile à admettre en sport. Un skieur acrobatique tombe, se relève et recommence. Mais à l’école, c’est très différent. L’erreur y est calculée, pire, elle y est notée et publiée!!!! Alors, demander aux élèves de sortir de leur zone de confiance, de prendre un risque, d’être créatif pour nous démontrer leurs apprentissages, c’est un défi de taille. Pourtant, c’est par l’erreur qu’on apprend. Alors, comment faire en sorte que le numérique vienne ajouter des possibilités, de la créativité et augmenter la prise de risque chez les élèves du secondaire alors qu’ils ont souvent été formatés à un type de produits? Venez voir comment le numérique peut être un catalyseur pour l’apprentissage par la prise de risque et la créativité qu’il permet.
Auteurs :
Chantal Rivard
Pensionnat Saint-Nom-de-Marie - Canada

Étudiante à la maitrise en administration de l’éducation à l’Université de Montréal et directrice adjointe aux services pédagogiques du Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie, cette pédagogue milite depuis toujours pour que l’éducation reprenne son rôle de leader, pour qu’elle soit, ce qui fait avancer une société et non ce qui la retarde. Elle fait la promotion des nouvelles pédagogies et d’une intégration intelligente des TIC afin que l’élève devienne un apprenant actif et le responsable de ses apprentissages. Un brin hyperactive, elle possède une créativité qu’elle s’emploie à mettre au service de ses collègues et de ses élèves pour leur permettre de pouvoir sortir de la boite. Elle croit qu’il serait temps d’enterrer l’école médiévale et d’embrasser celle du 21e siècle.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V102 : Planitou : un outil pour communiquer avec les parents

8 h 30 (42 minutes)
Consulter
La communication avec les parents, l’importance d’utiliser un outil québécois
THIVIERGE, Jonathan
Atelier commercial
À l’ère des outils numériques, plusieurs plateformes ont fait leur apparition au Québec au cours des dernières années, telles que ClassDojo, Seesaw, Facebook, Messenger et plus. Ces outils sont-ils réellement sécuritaires? Quelles sont les implications de l’utilisation de ces plateformes face aux parents? À quel endroit nos données sont-elles protégées? Il est important de se poser ces questions et de réfléchir sur les meilleures pratiques à adopter. N’oublions pas aussi que lorsqu’un produit est gratuit, c’est généralement l’utilisateur qui devient le produit! Cette conférence est présentée par M. Jonathan Thivierge, président et fondateur de Planitou, l’enfant au quotidien. Planitou est une plateforme numérique qui rassemble tous les intervenants impliqués dans l’évolution des enfants, de 0 à 12 ans. Dès l’entrée au service de garde, le dossier éducatif de Planitou permet aux éducatrices et aux professionnels de créer des portraits périodiques sur le développement de l’enfant. Au passage vers l’école primaire, ces portraits faciliteront ainsi une intégration harmonieuse et favoriseront sa réussite. Planitou permet également aux parents de suivre le développement de leurs enfants grâce à une multitude de renseignements accessibles en ligne, sur une plateforme sécurisée. Pour les enseignants, Planitou remplace l’agenda papier, permet de consigner des observations sur le comportement, le développement des compétences des élèves et beaucoup plus. Venez en grand nombre!
Auteurs :
Jonathan Thivierge
Planitou - Canada

Passionné par les nouvelles technologies et étant impliqué dans le domaine de l'éducation et de la petite enfance depuis son tout jeune âge, Jonathan Thivierge est le président et fondateur de Planitou, l'enfant au quotidien. Sa principale mission est la suivante : l’éducation, cette responsabilité collective fondamentale, commence dès la petite enfance. Les acteurs de ce domaine doivent donc utiliser l’ensemble des moyens disponibles pour accompagner les jeunes Québécois dans cette étape déterminante de leur évolution, et ce, quelle que soit leur situation familiale, sociale ou économique.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V103 : maZoneCEC / Labos créatifs 101

8 h 30 (28 minutes)
Consulter
Présentation virtuelle de notre plateforme numérique maZoneCEC
BOULET, Amélie
Atelier commercial
Vous n’avez pas encore eu la chance d’explorer maZoneCEC et ses multiples avantages? Vos élèves ont le cahier numérique d’une de nos collections et vous souhaitez découvrir comment faire l’enseignement à distance? Vous souhaitez savoir comment suivre les progrès de vos élèves avec notre offre d’exercices interactifs? Découvrez nos enrichissements numériques et comment mieux utiliser les ressources mises à votre disposition dans maZoneCEC. Joignez-vous à notre animatrice dans le confort de votre maison pour une présentation en ligne sur les différentes fonctionnalités.
Auteurs :
Amélie Boulet
Les Éditions CEC inc. - Canada

Public cible : tous
Niveau de difficulté :
8 h 58 (60 minutes)
Consulter
Labos créatifs 101
GIROUX, Patrick; PÉPIN, Audrey; MONNEY, Nicole
Communication orale
L’expression laboratoire créatif (LC) est difficile à définir, car elle est générale. Cette expression recoupe, de ce fait, bien d’autres mots ou termes référant aussi à des environnements ouverts et flexibles dans lesquels on peut apprendre comme le terme anglais makerspace qui serait un équivalent de LC (Communautique, 2016). Parmi les autres expressions proches, on retrouve notamment le hackspace, le fablab (Blackley, Rahmawati, Ritriani, Sheffield et Koul, 2008), le STEAMlab (Waters, 2016) et le médialab. Notre présentation s’adresse aux enseignants ainsi qu’aux professionnels de l’éducation qui veulent s’initier au concept de laboratoire créatif. Nous proposerons une définition construite à partir de la littérature et nous présenterons les fondements théoriques qui soutiennent ce type d’environnement d’apprentissage. La pédagogie et l’évaluation dans ce contexte seront aussi rapidement abordées en lien avec les assises théoriques derrière ce mouvement qui n’en est pas à ses débuts. Nous tenterons finalement de mettre en lumière la philosophie et les valeurs qui sont partagées par ces environnements (makerspace, fablab, médialab, etc.) tout en rendant explicites les différences qui existent entre eux.
Auteurs :
Patrick Giroux
Université du Québec à Chicoutimi - CRIFPE - Canada

Patrick Giroux est professeur en technologies éducatives à l'Université du Québec à Chicoutimi. Il mène actuellement une recherche financée par le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur qui vise, entre autres, à documenter les stratégies pédagogique mises en place dans les laboratoires créatifs en lien avec les compétences qui y sont développées.

Audrey Pépin
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Audrey Pépin est candidate à la maîtrise en linguistique à l'Université du Québec à Chicoutimi. Son projet de mémoire s'intéresse à la qualité de la prise de notes manuscrite et numérique. Elle est couramment assistante de recherche sur un projet qui étudie les pratiques pédagogiques mises en place dans les laboratoires créatifs en lien avec les compétences développées.

Nicole Monney
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Nicole Monney est professeur à l'Université du Québec à Chicoutimi. Parmi ses activité en recherche, elle est co-chercheur sur un projet qui étudie, entre autres, les pratiques pédagogiques mises en place dans les laboratoire créatifs en lien avec les compétences développées.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V104 : Le Forum pédagogique / Grammaire et numérique

8 h 30 (63 minutes)
Consulter
Le Forum pédagogique, un dispositif de développement professionnel favorisant l’échange et le changement de pratiques entre enseignants sur un réseau mondial d’établissements
TRAIN, Jérôme
Communication orale
La Mission laïque française, association à la tête d’un réseau de 109 établissements français à l’étranger, œuvre à la mise en place depuis plusieurs années d’un écosystème de développement professionnel à destination des personnels. Parmi les dispositifs proposés, le Forum pédagogique est le plus plébiscité en termes de nombre d’inscriptions. Ayant vu le jour en Amérique du Nord en 2016, il a ensuite été ouvert sur l’ensemble des réseaux de la MLF. Les terrains d’apprentissage étant multiples et spécifiques, les enseignants y ont développé une expertise réelle. La diffusion de ces éléments de pratique, qui répondent aux problématiques de contextualisation, est devenue une priorité pour la MLF. Ainsi, par le biais de l’outil numérique permettant de connecter les acteurs en fonction de leurs besoins et de leur envie de partage, s’est développé un dispositif de formation entre pairs, le Forum pédagogique, basé sur une démarche volontaire et horizontale. Cette communication aura pour objectifs de présenter sa genèse et ses modalités de fonctionnement ainsi qu’une première courte enquête, menée par Julie Higounet (conseillère pédagogique MLF), cherchant à comprendre si et en quoi le partage, durant ces moments de formation, permet aux enseignants de s’engager dans un changement de pratiques.
Auteurs :
Jérôme Train
Mission laïque française - Mlf America - États-unis

Conseiller pédagogique Mlf America

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :
9 h 33 (44 minutes)
Consulter
La grammaire en chansons
SOULIE, Marie
Communication orale
Comment rendre l’enseignement de la grammaire et de l’orthographe captivant pour les élèves? Voici une question qui interroge bon nombre de professeurs de langues, qu’ils soient enseignants de français ou de langues étrangères. Des pochettes de disques cliquables renvoient vers un clip musical où le fait de langue sera abordé. Les artistes choisis seront en outre l’occasion pour les élèves de découvrir de nouveaux textes. La grammaire en chansons commence par l’envoi du clip musical choisi par l’enseignant pour sa particularité langagière. L’élève écoute et découvre le texte le soir et remplit les trous glissés dans la chanson. Il s’agit donc d’une capsule de mise en bouche qui prépare le travail prévu le lendemain. En classe, les élèves regroupés en îlots vont ensemble réécouter la chanson mais, cette fois-ci, elle sera enrichie par des questions sur la langue grâce à une application qui collectera les résultats. Dans un deuxième temps, ils formalisent le fait de langue observé et mis en lumière par les questions en utilisant une carte mentale. Après la mise en commun, ils utiliseront un exerciseur en ligne pour s’entraîner ou pour créer eux-mêmes de nouveaux exercices.
Auteurs :
Marie Soulie
Collège Argote Orthez - France

Marie Soulié , professeure de français au collège Daniel Argote d’Orthez, interlocutrice académique au numérique en Lettres pour l’académie de Bordeaux. Chargée de mission à direction académique au numérique. Twitter: @marie34 Blog: http://tablettes-coursdefrancais.eklablog.com

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V105 : Modélisation 3D / Hologramme

8 h 30 (88 minutes)
Consulter
Intégrer la modélisationn 3D en classe, c'est possible!
TIRBOIS, Ketty-Charlotte
Atelier pratique
Envisager les compétences transversales au travers de la modélisation et de l'impression 3D c'est possible! Comment? C'est ce que vous découvrirez durant 90 minutes d'atelier: 45 minutes de conférences sur ce médium du futur et ses applications pour aborder les mathématiques, les sciences et technologies, les sciences sociales ou encore les arts plastiques de manière ludique et vivante avec votre classe. S'en suivront 45 minutes d'atelier pratique. Un spécialiste vous expliquera le fonctionnement d’une imprimante 3D et vous découvrirez comment modéliser un objet simple sur un logiciel professionnel. Le tout vous donnera une activité originale aux aspects pédagogiques indéniables que vous serez capable de reproduire avec vos jeunes. Alors, qu'attendez-vous pour intégrer la 3D dans votre classe? Pour la 2e partie de la rencontre vous pourrez, si vous le souhaitez manipuler en même temps que notre intervenante pour cela merci de télécharger le logiciel gratuit Blender au lien suivant : https://www.blender.org/download/releases/2-80/
Auteurs :
Ketty-Charlotte Tirbois
Grandir Sans Frontières - Canada

Coordinatrice de projets en Éducation Numérique de Grandir Sans Frontières depuis 1 an et demi

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V106 : Télé-Québec en classe

8 h 30 (47 minutes)
Consulter
Télé-Québec en classe : du contenu choisi par des enseignants pour épauler les parents
DESJARDINS, Gina
Communication orale
Au printemps 2020, dans le contexte de la pandémie mondiale provoquée par la COVID-19, le gouvernement du Québec a confié à Télé-Québec le mandat d’offrir des contenus éducatifs destinés aux enfants confinés à la maison pendant la fermeture obligatoire de l’ensemble des écoles du Québec. Résultat : l’offre de Télé-Québec en classe a été bonifiée afin de mettre à la disposition des parents et de leurs enfants des segments vidéo provenant de différentes émissions éducatives. Un partenariat avec des professionnels du milieu de l’éducation a permis de choisir et de regrouper, par niveau (primaire et secondaire) et par matière scolaire, des centaines de segments vidéo pertinents qui sont en relation avec le programme éducatif du ministère de l’Éducation. On retrouve donc plus de 1000 contenus éducatifs provenant tant de la télé ou des médias numériques de Télé-Québec, de La Fabrique culturelle et de La CLEF. À tout ce contenu s’ajoutent maintenant chaque semaine 436 minutes de productions originales expressément pensées pour les jeunes en lien avec la situation qui les touche tous. Chaque jour, ils peuvent découvrir du nouveau contenu. En plus des exclusivités Web, Télé-Québec propose des contenus à la télé de 10 h 30 à midi et de 15 h 30 à 17 h, du lundi au vendredi, gratuitement et dans tous les foyers du Québec. Dans cet atelier, on va expliquer la démarche, présenter brièvement les professionnels de l’éducation qui collaborent au projet et aborder la venue prochaine d’une plateforme créée spécifiquement pour les enseignants.
Auteurs :
Gina Desjardins
Télé-Québec - Canada

Gina Desjardins a travaillé pendant une dizaine d’années comme journaliste spécialisée en nouveaux médias et nouvelles technologies avant de devenir productrice. Sa passion? Le contenu sous toutes ses formes et sur toutes les plateformes. Elle travaille à Télé-Québec depuis 2017 où elle a chapeauté plusieurs projets jeunesse. Elle travaille actuellement au développement des trousses pédagogiques de littérature. Sa mission est de faire rayonner les projets pédagogiques de Télé-Québec en classe.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V107 : Symposium - Comment soutenir l’articulation entre les croyances et les pratiques chez les (futurs) enseignants?

8 h 30 (30 minutes)
Consulter
Ce symposium débute à 9 h
GOYER, Sophie
Introduction
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Sophie Goyer
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Thèmes :
9 h 00 (285 minutes)
Consulter
Introduction : accueil, mot de bienvenue, rappel de la problématique du symposium et présentation du déroulement
VIVEGNIS, Isabelle; FORTIER, Sylvie
Introduction
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Isabelle Vivegnis
Université du Québec en Outaouais - CRIFPE - Canada

Isabelle Vivegnis est titulaire d’un doctorat en éducation de l’Université du Québec à Montréal, offert en association avec l’Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse de doctorat (2012-2016) a porté sur les compétences et les postures d’accompagnateurs au regard du développement de l’autonomie et de l’émancipation professionnelles d’enseignants débutants. Elle est actuellement professeure en formation pratique et responsable pédagogique des stages au Baccalauréat en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire (BEPEP) à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), campus Saint-Jérôme. Chercheure associée au CRIFPE depuis octobre 2017, ses principaux intérêts de recherche concernent l’accompagnement des enseignants en formation initiale, continue et en insertion professionnelle. Un autre de ses champs d’expertise est la formation pratique, incluant le soutien pédagogique des stages et la formation des formateurs de stagiaires (enseignants associés et superviseurs).

Sylvie Fortier
Institut maritime du Québec | Cégep de Rimouski - Canada

Sylvie Fortier (B. Sc. Anthrolopogie, M. A. Éducation) est doctorante en éducation. Actuellement conseillère pédagogique au niveau collégial à l’Institut maritime du Québec (Collège de Rimouski), elle est responsable du perfectionnement pédagogique et de l’accompagnement du personnel enseignant. Elle est notamment accompagnatrice et chargée de cours pour Performa (Université de Sherbrooke). Depuis 2013, elle enseigne à l’Université du Québec à Rimouski à titre de chargée de cours pour les départements de Sciences de l’éducation et de Sociétés, territoires et développement. Professionnelle de recherche depuis une dizaine d’années, elle a collaboré à différents projets de recherche en éducation et en sciences sociales. Elle s’intéresse notamment aux croyances épistémologiques des enseignants, aux conceptions de l’enseignement et de l’apprentissage, mais aussi aux fondements sociaux de l’éducation, aux parcours de vie, aux parcours d’études (formation professionnelle, études de cycles supérieurs), à l’étude de la jeunesse, du genre et des enjeux de conciliation.

Thèmes :
13 h 45 (24 minutes)
Consulter
L’articulation croyances-pratiques au cœur d’un projet d’accompagnement d’enseignants débutants de sciences naturelles et de sciences humaines et sociales au secondaire
THERRIAULT, Geneviève; FORTIER, Sylvie; MORIN, Emilie; CHARLAND, Patrick; VIVEGNIS, Isabelle; ARAUJO-OLIVEIRA, Anderson
Communication orale
Fait partie du symposium :
Cette communication présente les assises d’une recherche autour de laquelle d’autres contributions de ce symposium se structurent. Il s’agit d’une étude financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (Therriault et coll., 2018-20) visant à soutenir le développement professionnel des enseignants débutants au regard de leur épistémologie personnelle. La piste de l’arrimage entre les croyances et les pratiques dans la formation continue y est explorée, une avenue peu empruntée par les chercheurs de ce domaine, particulièrement au Québec, où les travaux ont plus souvent porté sur les enseignants en formation initiale (Brownlee, Schraw et Berthelsen, 2011; OCDE, 2018). Ces recherches mettent en évidence des contradictions importantes entre les croyances (épistémologiques et pédagogiques) et les pratiques d’enseignement effectives, concepts pivots de notre démarche. Ces éléments seront explicités dans cette communication et illustrés par des portraits d’enseignants débutants, intermédiaires et expérimentés de sciences naturelles et de sciences humaines au secondaire à l’égard de leurs croyances, conceptions et pratiques. Des données quantitatives et qualitatives tirées d’un questionnaire et d’entretiens sont au cœur de la première phase de cette recherche en cours, dont les premiers résultats éclaireront la conception d’un dispositif de formation continue qui sera exposé lors de différentes communications.
Auteurs :
Geneviève Therriault
Université du Québec à Rimouski - Canada

Geneviève Therriault est professeure titulaire en psychopédagogie de la formation pratique au secondaire au sein de l'Unité départementale des sciences de l'éducation de Rimouski (UDÉR), à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Elle est aussi codirectrice du Comité de programmes d'études de cycles supérieurs en éducation. Détentrice d'un doctorat en éducation (UQAR/UQAM, 2008) et d'un postdoctorat en didactique (Université Laval, 2009), elle mobilise depuis une quinzaine d'années les concepts de rapport aux savoirs et d'engagement auprès d'élèves du secondaire dans le cadre de la mise à l'essai de démarches éducatives interdisciplinaires en lien avec des questions environnementales socialement vives (QSVE). Elle s'intéresse aussi aux articulations entre les croyances - tant épistémologiques que pédagogiques - et les pratiques d'enseignants engagés dans des formations initiales et continues à l'ordre secondaire, tout particulièrement dans les domaines des sciences naturelles (SN) et des sciences humaines et sociales (SHS).

Sylvie Fortier
Institut maritime du Québec | Cégep de Rimouski - Canada

Sylvie Fortier (B. Sc. Anthrolopogie, M. A. Éducation) est doctorante en éducation. Actuellement conseillère pédagogique au niveau collégial à l’Institut maritime du Québec (Collège de Rimouski), elle est responsable du perfectionnement pédagogique et de l’accompagnement du personnel enseignant. Elle est notamment accompagnatrice et chargée de cours pour Performa (Université de Sherbrooke). Depuis 2013, elle enseigne à l’Université du Québec à Rimouski à titre de chargée de cours pour les départements de Sciences de l’éducation et de Sociétés, territoires et développement. Professionnelle de recherche depuis une dizaine d’années, elle a collaboré à différents projets de recherche en éducation et en sciences sociales. Elle s’intéresse notamment aux croyances épistémologiques des enseignants, aux conceptions de l’enseignement et de l’apprentissage, mais aussi aux fondements sociaux de l’éducation, aux parcours de vie, aux parcours d’études (formation professionnelle, études de cycles supérieurs), à l’étude de la jeunesse, du genre et des enjeux de conciliation.

Emilie Morin
Université du Québec à Rimouski - Canada

Patrick Charland
Université du Québec à Montréal - Canada

Isabelle Vivegnis
Université du Québec en Outaouais - CRIFPE - Canada

Isabelle Vivegnis est titulaire d’un doctorat en éducation de l’Université du Québec à Montréal, offert en association avec l’Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse de doctorat (2012-2016) a porté sur les compétences et les postures d’accompagnateurs au regard du développement de l’autonomie et de l’émancipation professionnelles d’enseignants débutants. Elle est actuellement professeure en formation pratique et responsable pédagogique des stages au Baccalauréat en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire (BEPEP) à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), campus Saint-Jérôme. Chercheure associée au CRIFPE depuis octobre 2017, ses principaux intérêts de recherche concernent l’accompagnement des enseignants en formation initiale, continue et en insertion professionnelle. Un autre de ses champs d’expertise est la formation pratique, incluant le soutien pédagogique des stages et la formation des formateurs de stagiaires (enseignants associés et superviseurs).

Anderson Araujo-Oliveira
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

Anderson Araújo-Oliveira est professeur du Département de didactique de l’Université du Québec à Montréal et directeur de l’Équipe de recherche et d’analyse des pratiques professionnelles (ERAPP). Ses travaux de recherche portent principalement sur l’intervention éducative en sciences humaines et sociales, la formation en milieu de pratique et l’analyse des pratiques d’enseignement des enseignants et futurs enseignants.

Thèmes : L’insertion dans la profession
14 h 09 (25 minutes)
Consulter
Entre ce qu'ils pensent, ce qu'ils disent et ce qu'ils font, quelles articulations ? Analyse quantitative de l’articulation entre les croyances épistémologiques, les conceptions pédagogiques et les pratiques d’enseignants de deux domaines au secondaire
BAILLET, Dorothée; THERRIAULT, Geneviève
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’articulation entre les croyances épistémologiques, les conceptions de l’enseignement et de l’apprentissage et les pratiques pédagogiques déclarées des enseignants de sciences et de sciences humaines au secondaire a peu été étudiée, en particulier dans le monde francophone (Araújo Oliveira, 2012 ; Bartos et Lederman, 2014 ; Wanlin, Laflotte et Crahay, sous presse). Pourtant, si les enseignants affichent des croyances majoritairement constructivistes sur l’enseignement et l’apprentissage, leurs pratiques d’enseignement réelles demeurent plutôt passives (enquête internationale TALIS – OCDE, 2018. Cette communication propose d’explorer les relations entre ces trois construits théoriques auprès d’une population composée de 215 enseignants québécois (débutants, intermédiaires et expérimentés) du secondaire en Univers social et Sciences et technologies. Les résultats reposent sur l’analyse quantitative des réponses des enseignants à un questionnaire fermé en ligne comportant trois parties. Les analyses statistiques (analyses en composantes principales, ANOVA à plan factoriel et étude des corrélations) sont en cours. Les premiers résultats font apparaître des différences significatives dans le registre des croyances épistémologiques entre les enseignants en Univers social et Sciences et technologies.
Auteurs :
Dorothée Baillet
Université Libre de Bruxelles - Belgique

Dorothée Baillet est postdoctorante en Sciences psychologiques et de l’éducation et fait partie du Centre de Recherche en Sciences de l’Education (CRSE) à l’Université libre de Bruxelles. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur l’échec et la réussite à l’université, l’étude du rapport au savoir des étudiants et des caractéristiques des savoirs universitaires. Jusqu’en 2017, elle a également été responsable du dispositif d’aide à la réussite des étudiants de la Faculté des Sciences psychologiques et de l’Éducation.

Geneviève Therriault
Université du Québec à Rimouski - Canada

Geneviève Therriault est professeure titulaire en psychopédagogie de la formation pratique au secondaire au sein de l'Unité départementale des sciences de l'éducation de Rimouski (UDÉR), à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Elle est aussi codirectrice du Comité de programmes d'études de cycles supérieurs en éducation. Détentrice d'un doctorat en éducation (UQAR/UQAM, 2008) et d'un postdoctorat en didactique (Université Laval, 2009), elle mobilise depuis une quinzaine d'années les concepts de rapport aux savoirs et d'engagement auprès d'élèves du secondaire dans le cadre de la mise à l'essai de démarches éducatives interdisciplinaires en lien avec des questions environnementales socialement vives (QSVE). Elle s'intéresse aussi aux articulations entre les croyances - tant épistémologiques que pédagogiques - et les pratiques d'enseignants engagés dans des formations initiales et continues à l'ordre secondaire, tout particulièrement dans les domaines des sciences naturelles (SN) et des sciences humaines et sociales (SHS).

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
14 h 34 (285 minutes)
Consulter
Discussion collective à la suite de ce premier bloc de deux communications
VIVEGNIS, Isabelle; FORTIER, Sylvie
Discussion
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Isabelle Vivegnis
Université du Québec en Outaouais - CRIFPE - Canada

Isabelle Vivegnis est titulaire d’un doctorat en éducation de l’Université du Québec à Montréal, offert en association avec l’Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse de doctorat (2012-2016) a porté sur les compétences et les postures d’accompagnateurs au regard du développement de l’autonomie et de l’émancipation professionnelles d’enseignants débutants. Elle est actuellement professeure en formation pratique et responsable pédagogique des stages au Baccalauréat en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire (BEPEP) à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), campus Saint-Jérôme. Chercheure associée au CRIFPE depuis octobre 2017, ses principaux intérêts de recherche concernent l’accompagnement des enseignants en formation initiale, continue et en insertion professionnelle. Un autre de ses champs d’expertise est la formation pratique, incluant le soutien pédagogique des stages et la formation des formateurs de stagiaires (enseignants associés et superviseurs).

Sylvie Fortier
Institut maritime du Québec | Cégep de Rimouski - Canada

Sylvie Fortier (B. Sc. Anthrolopogie, M. A. Éducation) est doctorante en éducation. Actuellement conseillère pédagogique au niveau collégial à l’Institut maritime du Québec (Collège de Rimouski), elle est responsable du perfectionnement pédagogique et de l’accompagnement du personnel enseignant. Elle est notamment accompagnatrice et chargée de cours pour Performa (Université de Sherbrooke). Depuis 2013, elle enseigne à l’Université du Québec à Rimouski à titre de chargée de cours pour les départements de Sciences de l’éducation et de Sociétés, territoires et développement. Professionnelle de recherche depuis une dizaine d’années, elle a collaboré à différents projets de recherche en éducation et en sciences sociales. Elle s’intéresse notamment aux croyances épistémologiques des enseignants, aux conceptions de l’enseignement et de l’apprentissage, mais aussi aux fondements sociaux de l’éducation, aux parcours de vie, aux parcours d’études (formation professionnelle, études de cycles supérieurs), à l’étude de la jeunesse, du genre et des enjeux de conciliation.

Thèmes :

Séance V108 : Symposium - Accompagnement et encadrement des apprenants à l’ère des mesures alternatives et de la formation à distance

8 h 30 (5 minutes)
Consulter
Ouverture et présentation du symposium
POELLHUBER, Bruno
Mot de bienvenue
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Bruno Poellhuber
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation et directeur du Centre de pédagogie universitaire (CPU) de l’Université de Montréal, Bruno Poellhuber est chercheur membre du CRIFPE et du groupe de recherche interuniversitaire sur l’intégration pédagogique des TIC (GRIIPTIC). Ses travaux portent sur l’utilisation des technologies pour l’apprentissage au postsecondaire et chez les adultes, dans des contextes d’enseignement en présentiel et de formation à distance (ex : MOOC). Ses recherches portent plus précisément sur les liens entre encadrement, motivation, engagement et persévérance, le développement et l’adoption d’innovations pédagogiques avec les technologies émergentes (réalité virtuelle, makerspace, etc.), les pratiques pédagogiques actives avec les TIC, dans le contexte des classes d’apprentissage actif et des espaces créatifs. Il est co-auteur du cadre de référence de la compétence numérique (MÉES, 2019).

Thèmes :
8 h 35 (20 minutes)
Consulter
Encadrement et accompagnement : les leçons apprises en formation à distance applicables à la situation actuelle
POELLHUBER, Bruno; ROY, Normand; BOUCHOUCHA, Ibtihel
Communication orale
Fait partie du symposium :
En Europe, au Québec et ailleurs dans le monde, le trimestre ou l’année scolaire se termine avec des « mesures alternatives » ou encore avec des mesures visant à assurer la « continuité pédagogique ». Dans l’ensemble de ces mesures fortement orientées sur l’enseignement ou l’évaluation, le contenu prend une place prépondérante et l’encadrement des étudiants devient la grande négligée. Alors plusieurs se retrouvent malgré eux dans la situation d’enseigner ou d’apprendre à distance, les leçons de la recherche en formation à distance peuvent nous être grandement utiles. Après un bref rappel de ces leçons, je présenterai les mesures actuelles mises en place à l’Université de Montréal, ainsi que celles qui sont prévues pour le futur.
Auteurs :
Bruno Poellhuber
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation et directeur du Centre de pédagogie universitaire (CPU) de l’Université de Montréal, Bruno Poellhuber est chercheur membre du CRIFPE et du groupe de recherche interuniversitaire sur l’intégration pédagogique des TIC (GRIIPTIC). Ses travaux portent sur l’utilisation des technologies pour l’apprentissage au postsecondaire et chez les adultes, dans des contextes d’enseignement en présentiel et de formation à distance (ex : MOOC). Ses recherches portent plus précisément sur les liens entre encadrement, motivation, engagement et persévérance, le développement et l’adoption d’innovations pédagogiques avec les technologies émergentes (réalité virtuelle, makerspace, etc.), les pratiques pédagogiques actives avec les TIC, dans le contexte des classes d’apprentissage actif et des espaces créatifs. Il est co-auteur du cadre de référence de la compétence numérique (MÉES, 2019).

Normand Roy
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Normand Roy, Ph.D., est professeur au département des sciences de l’éducation de l'Université de Montréal. Il est passionné par l’utilisation des technologies en éducation. Ses principaux intérêts de recherche sont les usages du web 2.0 et les technologies récentes (réalité virtuelle, jeux vidéo, etc.) . Il cherche constamment à trouver la place pédagogique des différents outils technologiques, et ce, dans tous les contextes disciplinaires. Dans le contexte universitaire, il s’intéresse plus particulièrement à la formation à distance et aux cours en ligne.

Ibtihel Bouchoucha
Université de Montréal - Canada

Thèmes : Le numérique éducatif
8 h 55 (13 minutes)
Consulter
Explorer les temporalités d’apprentissage en formation à distance et en ligne pour personnaliser l’accompagnement.
COURCOT, Blandine
Communication orale
Fait partie du symposium :
De plus en plus, les étudiant·e·s doivent jongler avec différentes temporalités, qu'elles soient d’ordre social, familial, scolaire ou circonscrites par des contraintes extérieures, comme l’institution (Meharez Frey, 2018). Face à cette réalité, la formation à distance et en ligne (FADEL) offre aux apprenant·e·s une flexibilité dans leur gestion de ces temporalités multiples. Les accompagner dans leur temporalité d’apprentissage, c’est aussi les aider à mettre en place des routines qui vont leur permettre d’installer un rythme qui va les maintenir engagés, mais aussi qui va leur donner l’impression de contrôler davantage leurs apprentissages. Pouvons-nous analyser ce rythme qui émerge, à travers les traces laissées lors de chaque interaction avec l’environnement d’apprentissage ? La conception du cours est un premier cadre qui peut aider à la mise en place d’un rythme d’apprentissage. Nous verrons qu’un cours hybride, qui alterne classes virtuelles à distance et activités autoportantes instaure une certaine rythmicité qui s’intègre au quotidien des apprenant·e·s, selon différents profils. Ensuite, nous explorerons la temporalité d’une expérience d’apprentissage sans interaction sociale, dans un contexte de FADEL. C’est alors dans une perspective plus globale, empruntée aux récits de vie, que nous tenterons une percée dans l’intimité de l’acte d’apprendre (Bélanger, 2015).
Auteurs :
Blandine Courcot
Cégep à distance - Canada

Après un parcours académique en physique fondamentale, Blandine Courcot s'est spécialisée en obtenant un master en imagerie médicale et un doctorat en chimie computationnelle. Investie dans la recherche en neurosciences et en chimie quantique, entre la France et l'Australie, elle s'est posée au Québec. À travers ses expériences en enseignement universitaire et en coaching pédagogique, elle a voulu approfondir les approches qui pouvaient aider ses étudiants - jeunes adultes ou adultes - à développer leur potentiel et à persévérer dans leur cursus. C'est cette notion d'engagement en formation à distance et en ligne qui est au cœur de sa réflexion comme conseillère pédagogique au Cégep à distance.

Thèmes : Le numérique éducatif
9 h 08 (14 minutes)
Consulter
Accompagner des grands groupes: rêve et réalités de terrain
PERAYA, Daniel
Communication orale
Fait partie du symposium :
Dans ma brève intervention, je présenterai un dispositif hybride de formation de niveau du Bac à 1'Université de Genève . Il s'agissait d'une formation de 6 ECTS aux technologies éducatives ouverte à tous les étudiant(e)s de SES et de psychologie. Ce cours de grand groupe (140-180 étudiant(e)s) a servi de cours d'appel pour un cours de Bac 2, puis pour le Master MALTT. La particularité de ce cours donne sur deux semestre était ses modalités d’organisation et en conséquence ses dispositif de médiatisation et d'accompagnement (devis médiatique et devis d'enseignement). Au premier semestre, le cours se donnait partiellement en présence et, au second, entièrement à distance. L'articulation des dispositifs de médiatisation et d’accompagnement permettaient de faire travailler l'ensemble des étudiant(e)s par sous groupes de 3 ou 4.
Auteurs :
Daniel Peraya
Université de Genève - Belgique

Daniel Peraya est professeur honoraire de l'Université de Genève. Il intègre l'Université de Genève dès 1986 après avoir enseigné à l'École normale supérieure de l'Université de Dakar (1975-1983) et mis en oeuvre son Centre audiovisuel pédagogique. Il a rejoint TECFA, l'unité des technologies éducatives de la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation dès sa création en 1990. Il a été Chargé de cours invité l'Ecole de communication de l'Université catholique de Louvain (Louvain–la-Neuve) jusqu'en 2017. Ses recherches et ses enseignements portent sur la communication éducative médiatisée, plus particulièrement dans le cadre des systèmes de formation entièrement ou partiellement à distance aux niveaux supérieur et universitaire. Il est chercheur associé au Centre interuniversitaire sur la profession enseignante (CRIFPE, Québec) en tant que chercheur international et membre du Groupe d'études sur la Médiation du savoir (GReMS, Université catholique de Louvain). Il est co-rédacteur en chef de la revue Distances et médiations des savoirs, il participe à de nombreux comités scientifiques de colloques internationaux ainsi qu'à des comités d'experts

Thèmes : Le numérique éducatif
9 h 22 (15 minutes)
Consulter
Plus de 30 stratégies pour commencer l’école à distance: une ressource destinée aux enseignantes et aux enseignants en contexte de confinement
KARSENTI, Thierry; PARENT, Simon
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’objectif de cette communication est de proposer aux enseignants, qui n’ont aucune expérience en formation à distance, une série de stratégies, issues de la recherche, pour les aider à démarrer l’école… à distance, dans un contexte de pandémie. Ce sont plus de 30 pistes qui seront proposées aux enseignants, toutes regroupées en principales catégories auxquelles il est impératif de réfléchir quand on passe de la salle de classe… à l’école en ligne.
Auteurs :
Thierry Karsenti
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Thierry Karsenti est directeur du CRIFPE, détenteur de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation, et professeur titulaire à l’Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a publié de nombreux livres et articles scientifiques portant sur le numérique en éducation. Membre de l’Académie des sciences du Canada (Société Royale), ses réalisations ont été reconnues par de nombreux prix nationaux et internationaux.

Simon Parent
Université de Montréal - Canada

Simon Parent est doctorant en psychopédagogie à l’Université de Montréal et coordonnateur de la recherche scientifique de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation. Il est étudiant-chercheur au CRIFPE et s’intéresse à l’utilisation pédagogique de la programmation et de la robotique au primaire pour le développement de compétences. Il contribue à des travaux portant notamment sur le sport électronique (e-sport), la formation à distance des enseignant(e)s au Niger (projet UTIFEN) et l’utilisation de jeux vidéo pour l’apprentissage (Assassin’s Creed, Minecraft). Il coordonne aussi les activités de recherche du GRIIPTIC. Simon Parent est membre du Réseau des établissements scolaires pour l’utilisation des connaissances issues de la recherche (RÉU-CIR).

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail, Le numérique éducatif
9 h 37 (13 minutes)
Consulter
SEAPAD : des learnings analytics au service de la qualité
GAILLARD, Frederic; BAILLIFARD, Ambroise
Brève communication orale
Fait partie du symposium :
Le dispositif SEAPAD (Suivi des Etudiants pour Améliorer leur aPprentissage à Distance ) fournit des informations, en temps réel, sur l’apprentissage à distance des étudiants. Au cours de l’expérimentation du dispositif durant l’automne 2019, les étudiants ont communiqué leurs impressions sur leurs apprentissages (difficulté ressentie, temps d’apprentissage, etc.). Aussitôt après achèvement de chaque activité, les étudiants volontaires répondent à quelques questions simples. En agrégeant ces réponses et des learning analytics, la plateforme fournit aux étudiants et aux enseignants des tableaux de bord personnalisés. Les premiers peuvent se situer par rapport à leur cohorte, tandis que les seconds prennent connaissance en temps réel de l’avancement de leur classe. Le dispositif vise à aider les étudiants à optimiser leurs stratégies d’apprentissage et permettre aux enseignants de réguler leurs interventions. Enfin, le dispositif SEAPAD est évolutif et participatif : les utilisateurs ont la possibilité de faire évoluer la plateforme par leurs suggestions recueillies via l’application. Par son design participatif et par sa gestion transparente des données, le dispositif fait écho à des préoccupations actuelles de l’enseignement à distance. Durant le 7ème colloque international en éducation, nous aimerions présenter l’architecture du dispositif ainsi que les retours quantitatifs et qualitatifs de l’expérimentation.
Auteurs :
Frederic Gaillard
UniDistance - Suisse

Pour la 3ème année consécutive, Frédéric Gaillard est en charge du pôle recherche et développement informatique pour le service EDUDL+ (Educational Development Unit in Distance Learning). A la pointe des nouvelles technologies, Frédéric a œuvré à la conception d’outils numériques visant à soutenir l’apprentissage et l’enseignement en milieu universitaire. Citons au passage son expérience d’enseignant du système d’exploitation libre GNU\LINUX. Auparavant, le domaine des statistiques de la Business Intelligence et des Data Warehouse profita de ses lumières durant une dizaine d’années.

Ambroise Baillifard
UniDistance - Suisse

Diplômé en enseignement primaire et préscolaire en 2011, Ambroise Baillifard a suivi des formations complémentaires en cours d’emploi : « tableau interactif », « vivre la différence en classe », « pédagogie positive »,… Oscillant du domaine sportif (professeur de ski) au français langue étrangère, son éventail d’expériences pédagogiques incorpore autant des cours individuels pour des apprentis en difficulté scolaire que des classes d’adultes. Depuis 2017, ajoutant une corde à son arc didactique, il forme des étudiants HEP (Haute Ecole Pédagogique) en tant que praticien formateur. Après un cursus universitaire à distance en psychologie, Ambroise Baillifard a rejoint le service pédagogique d’Unidistance. Il y développe une plateforme d’apprentissage individualisé, accompagne les équipes enseignantes et participe à la recherche et au développement du dispositif SEAPAD.

Thèmes : Le numérique éducatif
9 h 50 (13 minutes)
Consulter
Learner Models in MOOCs in a Lifelong Learning perspective
RAMIREZ, Sergio; EL MAWAS, Nour; HEUTTE, Jean
Communication orale
Fait partie du symposium :
Nowadays, Learning Analytics is an emerging topic in the Technology Enhanced Learning and the Lifelong Learning fields. Learner Models also have an essential role on the use and exploitation of learner-generated data in a variety of Learning Environments. Many research studies focus on the added value of Learner Models and their importance to facilitate the learners follow-up and the trainers/teachers’ practices in different e-learning environments. Among these environments, we choose Massive Open Online Courses because they represent a reliable and considerable amount of data generated by Lifelong Learners. In this abstract we focus on Learner Modelling in Massive Open Online Courses. To our knowledge, currently there is no research work that addresses the literature review of existing Learner Models for Massive Open Online Courses. This study will allow us to compare and choose the most suitable Learner Model for a Massive Open Online Course in a Lifelong Learning perspective. This chosen model will help us to evaluate and personalize course content according to different learners’ profiles, backgrounds and experiences. This work is dedicated to MOOC designers/providers, pedagogical engineers and researchers who meet difficulties to evaluate MOOCs' learners based on Learning Analytics. This work benefits from the french I-SITE ULNE funding.
Auteurs :
Sergio Ramirez
Université de Lille - Laboratoire CIREL / Trigone - France

Nour El Mawas
Université de Lille - France

Jean Heutte
Université de Lille - Laboratoire CIREL / Trigone - France

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Le numérique éducatif
10 h 03 (15 minutes)
Consulter
Questions et discussions
COURCOT, Blandine; MANGEREL, Philippe
Période de questions
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Blandine Courcot
Cégep à distance - Canada

Après un parcours académique en physique fondamentale, Blandine Courcot s'est spécialisée en obtenant un master en imagerie médicale et un doctorat en chimie computationnelle. Investie dans la recherche en neurosciences et en chimie quantique, entre la France et l'Australie, elle s'est posée au Québec. À travers ses expériences en enseignement universitaire et en coaching pédagogique, elle a voulu approfondir les approches qui pouvaient aider ses étudiants - jeunes adultes ou adultes - à développer leur potentiel et à persévérer dans leur cursus. C'est cette notion d'engagement en formation à distance et en ligne qui est au cœur de sa réflexion comme conseillère pédagogique au Cégep à distance.

Philippe Mangerel
Cégep à distance - Canada

Philippe Mangerel est tuteur-accompagnateur en littérature, communications et histoire de l’art au Cégep à distance depuis 2017. Il est aussi dramaturge, critique de théâtre et membre du comité de rédaction de Jeu, seule revue de langue française spécialisée en théâtre en Amérique. Détenteur d’une maîtrise en Études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, il s’est d’abord intéressé aux conditions de la création en milieu universitaire ainsi qu’aux espaces dramaturgiques dits de l’inconfort (lieux récupérés, squat, itinérance) et à l’écriture queer. En tant que tuteur professionnel au Cégep à distance, où les étudiant·e·s suivent un modèle d’apprentissage asynchrone autoportant, Philippe développe une réflexion sur la formation à distance et l’accompagnement, plus particulièrement sur la personnalisation du rapport enseignant·e-apprenant·e, et s’intéresse au tutorat auprès des personnes en situation de handicap.

Thèmes :

Séance V109 : Symposium - Soutenir le personnel scolaire dans le cadre de sa fonction : les pratiques des directions d’établissement d’enseignement

8 h 30 (7 minutes)
Consulter
Accueil des participants et mot de bienvenue
CLÉMENT, Louise
Mot de bienvenue
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Louise Clément
Université Laval - Canada

Louise Clément est professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval où elle donne des cours de gestion aux étudiants du 2e et 3e cycles. Elle détient un doctorat en administration (DBA) et ses travaux de recherche portent sur le leadership, la confiance relationnelle ainsi que sur la motivation au travail.

Thèmes :
8 h 37 (26 minutes)
Consulter
Enquête québécoise sur le développement professionnel des directions d’établissement scolaire : relation avec le développement de la compétence en gestion des ressources humaines
GÉLINAS-PROULX, Andréanne; LAPOINTE, Pierre; POIREL, Emmanuel; D'ARRISSO, David
Communication orale
Fait partie du symposium :
La recherche montre l’importance de la formation des directions d’établissement scolaire (Cattonar et al., 2007; IsaBelle et al., 2008, 2016) pour développer leurs compétences (IsaBelle et al., 2015). Toutefois, peu de recherches se sont penchées sur la relation entre 1) les activités de développement professionnel des directions du Québec en termes de formation initiale, d’insertion professionnelle et de formation continue (CSÉ, 2014; Mukamurera, 2014) et 2) le développement de leurs compétences relatives aux activités du leadership éducationnel (Hallinger et Heck, 1998) qui concernent la gestion des ressources humaines. Dans cette foulée, le Groupe de Recherche Interrégional sur l’organisation du travail des Directions d’Établissement d’enseignement du Québec (GRIDE) du Québec travaille sur l’axe du développement professionnel des directions. Par l’entremise de l’analyse descriptive des données quantitatives issues d’un questionnaire validé transmis à l’ensemble des directions du Québec à l’automne 2019, nous souhaitons mieux comprendre comment les activités de développement professionnel vécues par les directions permettent de développer leurs compétences en gestion. Plus précisément, par le biais d’analyses statistiques, nous allons également mettre en exergue le lien entre le développement professionnel et le développement des compétences en gestion des ressources humaines. Les résultats de cette enquête nous permettront de formuler des recommandations quant à l’accompagnement des directions.
Auteurs :
Andréanne Gélinas-Proulx
Université du Québec en Outaouais - Canada

Andréanne Gélinas-Proulx est professeure en administration scolaire à l'Université du Québec en Outaouais.

Pierre Lapointe
Univeristé de Montréal - Canada

Professeur retraité de l'Université de Montréal

Emmanuel Poirel
Université de Montréal - Canada

Emmanuel Poirel, est professeur en administration et fondements de l’éducation à l’Université de Montréal. Il est très actif au niveau de la diffusion de la recherche sur les plans local et international. Responsable du Groupe de recherche interrégional sur l'organisation du travail des directions d'établissement d'enseignement (GRIDE), membre du Centre de recherche et d'intervention sur l'éducation et la vie au travail (CRIEVAT) et du Conseil d'administration de l’ADERAE , il a participé à l’organisation de dix colloques depuis 2012, dont quatre à l’ACFAS (deux à titre de responsable en 2014 et en 2016). Ses principaux intérêts de recherche concerne la santé et le leadership en contexte d'éducation.

David D'Arrisso
Université de Montréal - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 03 (19 minutes)
Consulter
Quelles sont les mesures de soutien qui ont un effet sur la mobilisation des enseignants selon la perception de vingt cinq directions d’école ou de centre dans des contextes variés.
LAROUCHE, Catherine; SAVARD, Denis; BEAUCHESNE, Rénald
Communication orale
Fait partie du symposium :
Depuis les quinze dernières années, le pilotage du système éducatif québécois a connu des changements importants. En effet, depuis 2002, la gestion axée sur les résultats s’est implantée de façon progressive dans les écoles. Ces changements ne sont pas sans effets sur les conditions de travail et les pratiques des enseignants et des directeurs d’établissement (Larouche et Savard, 2017; Maroy, Mathou et Vaillancourt, 2017). Nous présenterons une partie des résultats de notre enquête réalisée en janvier 2019 durant laquelle des entretiens semi-dirigés ont été menés auprès de vingt-cinq directions d’école ou de centre provenant de onze commissions scolaires au Québec pour identifier les stratégies de mobilisation utilisées par les directions pour mobiliser les enseignants envers les cibles éducatives. Parmi ces stratégies de mobilisation, les directions ont mentionné utiliser des mesures de soutien à leur équipe-école (soutien en ressources humaines, financières et techniques). Cette communication vise à présenter plus particulièrement ces mesures de soutien. La présence de témoignages de certains répondants à notre enquête permettra de mieux saisir concrètement comment certains moyens ont été appropriés dans l’action. La communication contribuera à mieux comprendre les pratiques des directions dans un contexte de tension entre centralisation et décentralisation des pouvoirs.
Auteurs :
Catherine Larouche
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Professeure à l'UQAC, Directrice des DESS et programmes courts en sciences de l'éducation

Denis Savard
Université Laval - Canada

Rénald Beauchesne
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 22 (8 minutes)
Consulter
Gestion des établissements d’enseignement à l’ère de l’implantation du numérique : partage de stratégies de gestion ayant pour objectif de soutenir le personnel scolaire
GRAVELLE, France; MONETTE, Julie; FRIGON, Nathalie
Communication orale
Fait partie du symposium :
Le rôle de direction, quant à l’implantation du numérique dans les établissements d’enseignement au Canada francophone, semble être très important. Ainsi, tenant compte du fait que la fonction a été identifiée comme étant devenue lourde et complexe à exercer, le Réseau d'enseignement francophone à distance (REFAD), a mandaté une équipe de chercheurs, afin de mener une recherche qualitative intitulée « Gestion des établissements d’enseignement à l’ère de l’implantation du numérique ». À partir d’un cadre conceptuel basé sur le leadership transformationnel, des entrevues semi-dirigées ont été menées. Grâce à la participation de directions d’établissements d’enseignement de différents ordres, des stratégies de gestion, telle que l’importance de l’accompagnement et de la formation des équipes, ont été identifiées ainsi que des outils ayant pour objectif de faciliter l’implantation du numérique dans les établissements d’enseignement. Cette communication a donc pour objectif de présenter les résultats ainsi que les impacts positifs vécus par le personnel scolaire.
Auteurs :
France Gravelle
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

France Gravelle est professeure au Département d’éducation et de pédagogie de l’Université du Québec à Montréal. Elle a auparavant été professeure invitée en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles à la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa ainsi que directrice du Centre de pédagogie universitaire. Spécialiste en gestion de l’éducation et nouvelle gouvernance, elle s’intéresse également aux questions relatives à la gestion du numérique, de l’enseignement en ligne et hybride, de la gestion de l’enseignement supérieur ainsi qu’au bien-être des membres de la direction d’établissement d’enseignement. Professeure associée à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (STEAH) et chercheure associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), elle est également membre du GRIDE, du Réseau de recherches sur le numérique de l'UQAM, du conseil d’administration de l’ADERAE, de l’AFIRSE, du comité de direction de la CIRT@ ainsi que du conseil d’administration du REFAD.

Julie Monette
Université du Québec à Montréal - Canada

Étudiante à la maîtrise.

Nathalie Frigon
Université du Québec à Montréal - Canada

Nathalie Frigon est spécialiste en intelligence collective et en gestion de l’innovation en éducation. Inscrite au doctorat à la faculté des sciences de l’éducation, sa recherche doctorale porte sur la transformation numérique de l’école vers le modèle d’école apprenante proposé par l’UNESCO et l’OCDE. Selon une position activiste transformative, cette recherche vise à accompagner une équipe-école à travers le processus transformationnel de son établissement scolaire selon une recherche-action appréciative. Au cours des vingt dernières années, son parcours professionnel dans le domaine de l'intégration du numérique l'a conduite à jouer divers rôles en contexte d’innovation pédagogique et organisationnelle. Après avoir enseigné à des jeunes pendant plus d'une décennie, elle intervient dans le milieu scolaire à titre de conseillère pédagogique. Elle accompagne la conception et l’implantation de projets numériques par des approches de gestion du changement basées sur l’intelligence collective.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 30 (20 minutes)
Consulter
La perception de la confiance relationnelle des directions d’établissement envers les enseignants et les dirigeants de leur commission scolaire : examen des effets sur leur motivation au travail, leur bien-être et leurs attitudes
CLÉMENT, Louise
Communication orale
Fait partie du symposium :
Les milieux d’enseignement renferment un vaste réseau d’interactions sociales où les directions d’établissement interagissent avec les enseignants ainsi qu’avec les dirigeants de leur commission scolaire. Cette interdépendance nécessite que la confiance relationnelle soit présente afin d’agir comme un liant social favorisant la collaboration entre les parties (Fullan, 2010; Tschannen-Moran, 2001, 2014). Malgré l’intérêt marqué des scientifiques envers le thème de la confiance relationnelle, peu d’études ont cherché à examiner la perception de la confiance relationnelle des directions d’établissement (Clément, 2017; Louis et Murphy, 2017) afin de mettre en lumière ses influences non seulement sur les manifestations au travail de ces derniers, mais également sur leur motivation au travail. La présente étude empirique a été réalisée auprès de 143 directions d’établissement du Québec. Le modèle a été validé à l’aide de régressions multiples tout en tenant compte de variables telles que l’âge des participants, leur genre, leur fonction de travail (direction/direction adjointe), leurs années d’expérience et l’indice de défavorisation du milieu. Les résultats révèlent l’importance de la confiance relationnelle et de son rôle sur ces variables clés. Les implications pratiques découlant de cette étude seront abordées lors de la présentation.
Auteurs :
Louise Clément
Université Laval - Canada

Louise Clément est professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval où elle donne des cours de gestion aux étudiants du 2e et 3e cycles. Elle détient un doctorat en administration (DBA) et ses travaux de recherche portent sur le leadership, la confiance relationnelle ainsi que sur la motivation au travail.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail

Séance V110 : Communications libres

8 h 30 (28 minutes)
Consulter
Le processus de débogage dans l’apprentissage du codage informatique dans un laboratoire créatif et le développement des compétences numériques chez les élèves des écoles primaires au Nouveau-Brunswick
LEGER, Michel T; VIKTOR, Freiman; KAMBA, Jacques Pampetelalo
Communication orale
Au cours des dernières années, nous avons assisté à une nouvelle vague d’intégration du codage dans l’enseignement primaire afin de permettre aux jeunes élèves d’acquérir les compétences numériques nécessaires à la réussite scolaire et professionnelle. Les laboratoires créatifs des écoles du Nouveau-Brunswick donnent aux élèves l’occasion d’utiliser les outils de codage de façon autonome et en collaboration avec leurs amis pour réaliser des projets indépendants significatifs. Cependant, dans cet apprentissage, les élèves ont tendance à privilégier la pensée créatrice (imagination, curiosité) plutôt que d’exercer leurs compétences de pensée critique et de résolution de problèmes pour surmonter divers problèmes, erreurs ou bogues liés aux codes. Nous menons une étude pour explorer les pratiques de débogage des élèves lors d’un apprentissage autonome du codage dans un laboratoire créatif et aussi pour comprendre comment le débogage peut conduire au développement de diverses compétences numériques non techniques. Nous présentons quelques résultats préliminaires sur les pratiques de jeunes élèves néo-brunswickois en matière de débogage dans les logiciels de codage.
Auteurs :
Michel T. Leger
Universite de Moncton - Canada

Freiman Viktor
Universite de Moncton - Canada

Jacques Pampetelalo Kamba
Universite de Monctom - Canada

Étudiant au doctorat en éducation

Thèmes : Le numérique éducatif
8 h 58 (28 minutes)
Consulter
L’expérience d’une pédagogie énactive, performative et transdisciplinaire
CASTELO GARRIDO, Ana
Communication orale
Lutter contre le décrochage scolaire requiert une réflexion de fond sur les (trans)formations des pratiques pédagogiques et sur la nature même des gestes professionnels enseignants. Accompagner les apprenants à se faire confiance et à mieux vivre ensemble leurs apprentissages nécessite non seulement la mise en place de dispositifs collaboratifs transdisciplinaires, mais également une attention particulière à la qualité relationnelle en classe. Dans cette communication, nous présenterons un dispositif énactif (Varela, 1993) et transdisciplinaire que nous avons mis en place auprès d’étudiants de master en sciences de l’éducation. Au travers d’un module d’enseignement-apprentissage de l’espagnol par les pratiques artistiques et performatives (danse contemporaine et théâtre sensoriel), nous avons fait émerger chez ces étudiants la prise de conscience des nouvelles dynamiques relationnelles favorisant la qualité de la présence à soi et aux autres, l’empathie et la bienveillance. Nous montrerons l’impact de cette expérience vécue durant une année académique par deux étudiantes, futures accompagnatrices éducatives, sanitaires et sociales. Une étude de cas nous permettra de décrire la façon dont elles transfèrent ces expériences dans d’autres espaces et avec d’autres publics, notamment dans la sphère familiale et dans leur travail auprès de jeunes majeurs et d’élèves en situation de décrochage scolaire.
Auteurs :
Ana Castelo Garrido
UPEC. Université Paris Est-Créteil - France

Ana Castelo est enseignante de langue espagnole et cultures hispaniques à l’Université de Lille Sciences Humaines et Sociales et doctorante à l’UPEC, Université de Paris-Est Créteil. Inspirée par sa pratique artistique en danse contemporaine et en théâtre sensoriel, elle explore le paradigme de l’énaction (F. Varela) dans ses pratiques pédagogiques. Dans le cadre de sa thèse en Sciences du langage (dirigée par Joëlle Aden et Sylvie Morais) elle s’intéresse aux processus d’autoformation et de (trans)formation de l’enseignant, et donc des gestes professionnels enseignants, lorsqu’on intègre des approches artistiques, performatives et transdisciplinaires en éducation.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 26 (21 minutes)
Consulter
Comment les inspecteurs peuvent-ils impulser un développement professionnel lors des entretiens d’inspection réalisés avec les enseignants du second degré?
VOISIN-GIRARD, Bernadette; BERTONE, Stefano
Communication orale
La visite d’inspection des enseignants en France est un moment redouté par les enseignants, contesté par la profession, mais paradoxalement très attendu. Au sein de ce système d’évaluation, l’entretien qui se déroule dans un huis clos, représente un moment essentiel pour statuer des promotions des enseignants, tout en ayant l’ambition d’impulser leur développement professionnel. Inscrite dans un programme de recherche technologique en anthropologie culturaliste (Bertone et Chaliès, 2015) qui mobilise les théories de l’action collective, cette recherche propose de mettre au jour la nature conflictuelle de l’activité de jugement des inspecteurs du 2nd degré par l’analyse de l’activité dialogique qui se déroule durant l’entretien. Elle vise tout autant la connaissance des règles suivies par les inspecteurs, que la capacité à résoudre des plurilemmes de métier rencontrés de manière récurrente par les inspecteurs : comment juger pour à la fois promouvoir et accompagner les enseignants dans un temps contraint? Cette étude, référée aux travaux de Wittgenstein (2004) et à la théorie du dialogue de Bakhtine (1984) met en avant les enjeux de ce moment d’évaluation. Nous mobilisons la controverse comme conflictualité dans sa fonction psychique motrice (Clot, 2015) pour que le collectif trouve des alternatives acceptables aux plurilemmes des inspecteurs.
Auteurs :
Bernadette Voisin-Girard
École doctoral SHS - Université de la Réunion - Réunion

Inspectrice d'académie depuis 10 ans, en exercice depuis 9 ans dans l'académie de la Réunion, mon questionnement sur les processus d’apprentissage des élèves, de développement professionnel des enseignants, puis de pilotage, a jalonné mon parcours professionnel. J’ai alterné concours (CAPEPS, agrégation, personnel de direction et inspectrice) et formations universitaires (Master puis études doctorales depuis 2014), fonctions de responsable académique de la formation initiale et continue auprès du Recteur, et interventions au sein d’un parcours de Master formation de formateurs à l'université (ESPE), puis co-directrice d’un Master adressé aux cadres de l’éducation nationale, afin de trouver des réponses fondées aux questions émergeant du terrain : Quels dispositifs de formation ou d’évaluation pour accompagner les personnels vers une démarche féconde et durable de développement professionnel ? C’est dans le champ scientifique des théories de l’action qui permettent d’appréhender le travail réel des professionnels que ma réflexion sur le développement se situe aujourd’hui.

Stefano Bertone
Université de la Réunion - Réunion

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 47 (13 minutes)
Consulter
Cultural Industry and Digital World : Approaches to Aesthetics, Education and Violence
G. DA COSTA, Belarmino Cesar
Brève communication orale
With computerization and concentric systems of cultural production and economic and political domination, it is important that communication studies approach the mediation of technologies in the conditions of perception. In the digital environment, the concept of cultural industry needs updating. The challenge is to identify the aesthetics of violence in the symbolic construction of mass media in contrast to the ideological discourse of freedom of expression. It is worth interpreting authoritarian dimensions in the apparently democratic processes of the free flow of information on the internet and social networks. The reality has been the hegemony of media control groups as a business and the use of algorithms that capture and manage content that users freely deposit into the system that controls them. Based on Adorno and Horkheimer, it can be seen that media artifacts assume regressive contours in the digital world, due to the possibilities that synthesis-image, with computer graphics, give rise to forms of manipulation that articulate pleasure, shock and paradoxically impersonality and visibility. McLuhan highlights the aesthetic dimension as a condition for interpreting and politicizing new technologies, which is a principle of media education and strategy for teacher education and classroom experience in the context of digital education.
Auteurs :
Belarmino Cesar G. Da Costa
UNIMEP - Brésil

PhD in Education from UNICAMP (Philosophy and History of Education); Master in Education from UFSCAR (Fundamentals of Education); Journalist by Unimep. Professor of the Graduate Program in Education (line: History and Philosophy of Education) and Journalism Courses; Cinema and Radio / TV / Internet from UNIMEP / Piracicaba. Member of the Lattes Cnpq Research Groups: “Critical Theory and Education” (UNIMEP / UFSCAR / UNESP-Araraquara); “Communication in the Digital Age: Culture, Aesthetics and Language” (UNIMEP).

Thèmes : Le numérique éducatif

Séance V111 : Communications libres

8 h 30 (25 minutes)
Consulter
Les dispositifs articulant recherche, formation et terrain comme nouvelles modalités de formation continue des enseignants
REDONDO, Cécile; BONNIOL, Vincent; ARTAUD, Michèle; BERNAD, Karine
Communication orale
Dans le contexte d’une profession et d’une formation enseignantes remises en question et transformées, notre travail propose d’étudier en quoi certains dispositifs initiés entre une fédération de laboratoires de recherche en éducation et les services académiques de l’Éducation nationale en France peuvent contribuer à développer et à enrichir les connaissances et les compétences professionnelles des acteurs. L’objectif principal de la communication est de présenter la méthodologie de travail entre chercheurs et enseignants dans le cadre de l’intervention d’une équipe de recherche sur le terrain auprès d’une quinzaine de professeurs d’écoles et de collège en mathématiques qui a débuté en septembre 2019 en réseau d’éducation prioritaire. La méthodologie de travail intègre la définition des objectifs de l’intervention avec les copilotes du projet ici centrés sur l’amélioration des résultats des élèves en résolution de problèmes de mathématiques, le diagnostic des besoins auprès des protagonistes qui s’est concrétisé par la diffusion d’un questionnaire aux enseignants ainsi que l’organisation de plusieurs séances de travail avec les praticiens intégrant des apports théoriques issus de la recherche. L’analyse des premières données générées par ce protocole de recherche-collaboration montre qu’un des enjeux du dispositif est de se départir des réponses traditionnelles de formation en suscitant un questionnement et un accompagnement spécifiques.
Auteurs :
Cécile Redondo
Aix-Marseille Université - France

Vincent Bonniol
Aix-Marseille Université - France

Michèle Artaud
Aix-Marseille Université - France

Karine Bernad
IREM Aix-Marseille - France

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
8 h 55 (24 minutes)
Consulter
Enjeux autour de l’intégration et de la rétention d’enseignant.e.s formé.e.s à l’étranger travaillant dans l’école montréalaise
MORRISSETTE, Joëlle; GAGNON, Caroline
Communication orale
De plus en plus d’enseignant.e.s. formé.e.s à l’étranger (EFÉ) intègrent les écoles québécoises en raison d’une pénurie qui les positionnent, selon les commissions scolaires de Montréal en particulier, comme la seule sortie de crise possible. Leur intégration professionnelle revêt ainsi un caractère névralgique, d’autant que leur présence aurait un impact positif sur l'intégration socio-scolaire des élèves issus de l'immigration, nombreux dans les grandes métropoles. Comme le soulignent plusieurs travaux, les premières expériences au travail des EFÉ sont généralement marquées par un ensemble d’épreuves, car la plupart ont appris des conceptions et des manières d’enseigner souvent en décalage avec les conventions professionnelles valorisées dans le pays d’accueil. À l’appui d’une perspective interactionniste des professions, nous nous sommes intéressées à la socialisation des EFÉ intégrés récemment dans les écoles montréalaises (CRSH, 2015-2018). L’analyse inductive des entretiens conduits auprès de certains d’entre eux a permis d’identifier des expériences d’intégration contrastées, qui donnent à voir les turbulences rencontrées, de même que le rôle des interactions au travail dans leur degré d’adhésion aux conventions professionnelles locales. Cet éclairage conduit à mettre en relief les défis différenciés auxquels ils font face, et donc à pointer des pistes pour favoriser leur intégration harmonieuse et leur rétention dans le système scolaire québécois.
Auteurs :
Joëlle Morrissette
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Caroline Gagnon
Université du Québec à Montréal - Canada

Thèmes : L’insertion dans la profession
9 h 19 (13 minutes)
Consulter
Co-intervention en formation professionnelle initiale en France et professionnalité des enseignants
THERIC, Valérie; CHENEVAL-ARMAND, Hélène; DELSERIEYS, Alice; BRANDT-POMARES, Pascale
Brève communication orale
La formation professionnelle initiale en France est structurée en deux groupes de contenus d’enseignement : les enseignements professionnels (avec des disciplines liées à la spécialité de la section), et les enseignements généraux (avec des disciplines comme les mathématiques, le français ou encore les langues vivantes). En 2019, une réforme met en place un enseignement de co-intervention, dans lequel un enseignant de discipline professionnelle et un enseignant de discipline générale interviennent ensemble, avec pour objectif de créer des ponts entre leurs disciplines, et ainsi assurer la cohérence de la formation. Pour accompagner cette réforme, et pour analyser la manière dont les enseignants s’emparent de ce nouveau dispositif, nous avons mis en place une recherche orientée par la conception (design-based research). Un groupe de travail, composé de quatre enseignants et de deux chercheurs, a ainsi co-conçu un artefact de formation pour répondre à cette demande institutionnelle. L’analyse des vidéos des réunions de travail du groupe montre que ce nouveau dispositif interroge la professionnalité des enseignants de ces deux disciplines.
Auteurs :
Valérie Theric
Aix Marseille Université - France

Enseignante Formatrice d'enseignants en formation initiale et formation continue Doctorante Aix-Marseille Université Publications Théric, V., Cheneval-Armand, H. & Delserieys A. (2019). Enseignement professionnel et démarches d’investigation : le cas du Génie Industriel Textile, Recherches en Éducation Communications : Théric, V., Cheneval-Armand, H., Delserieys A. & Brandt-Pomares, P. (2019). Co-intervention en formation professionnelle : représentations des enseignants. Colloque SIEST Méditerranée - Education scientifique et technologique pour tous, Apr 2019, Patras, Grèce. Théric, V., Cheneval-Armand, H., Delserieys A. & Brandt-Pomares, P. (2019). Caractériser la co-conception d’un dispositif pédagogique de co-intervention en enseignement professionnel. Colloque des recherches participatives dans les didactiques disciplinaires et autres domaines de connaissance, novembre 2019, Fribourg, Suisse.

Hélène Cheneval-Armand
Aix Marseille Université - France

Alice Delserieys
AMU - France

Pascale Brandt-Pomares
Aix Marseille Université - France

Pr. Pascale Brandt-Pomares est vice présidente déléguée au Centre d’Innovation Pédagogique et d’Évaluation d’Aix-Marseille Université, directrice de l’Inspé d’Aix-Marseille, co-responsable du programme de recherche Artefacts de Formation de l’UR 4671 ADEF et membre de la fédération de recherche SFERE- Provence (FED4238). Ses recherches s’intéressent à la genèse instrumentale des artefacts et à l’appropriation des schèmes d’activité instrumentée pour comprendre le rôle du numérique dans les processus d'enseignement-apprentissage.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail

Page 3 de 5, affichant 50 entrées sur un total de 219. Entrées 101 à 150 :