etou

LÉGENDE

Sommet du numérique en éducation
Colloque international en éducation
Colloque / Sommet
Symposium
Affiche
  • Diffusion en direct
  • Vidéo ou présentation animée
  • Clavardage
  • Documents complémentaires
  • Liens complémentaires

JeudiVendrediTout

8 h 45 à 9 h 509 h 50 à 10 h 5011 h à 12 h 3012 h 30 à 13 h 3013 h 30 à 15 h15 h 10 à 16 h 40
8 h 30 à 10 h10 h 30 à 12 h12 h à 13 h 1513 h 15 à 14 h 4515 h 15 à 17 h 15

11 h à 12 h 30
Communications, ateliers et symposiums

Séance J310 : Communications libres

11 h 56 (27 minutes)
Consulter
Conception et implantation d’une approche expérientielle de la formation des enseignants de sciences dans les communautés francophones en situation minoritaire : résultats de la dernière phase d’une recherche-design en trois phases
TRUDEL, Louis; MÉTIOUI, Abdeljalil
Communication orale
Pour remédier aux problèmes de l’enseignement des sciences dans les communautés francophones minoritaires au Canada, nous proposons une approche expérientielle de la formation initiale des enseignants. Dans cette approche, les futurs enseignants (FE) sont encouragés à explorer leurs représentations de l’enseignement des sciences tout en vivant des expériences d’enseignement en milieu minoritaire, à réfléchir sur ces expériences en les associant aux concepts formels enseignés dans les cours universitaires et à entamer le processus de transformation interne de ces représentations. À cet égard, notre recherche avait pour objectif de concevoir et d’identifier les conditions de mise en œuvre d’une telle formation, ainsi que d’évaluer son incidence sur le développement des compétences d’enseignement des sciences. Pour évaluer l’atteinte de nos objectifs de recherche, nous avons utilisé une méthodologie mixte combinant des méthodes qualitatives et quantitatives, sur la base d’un modèle de recherche-design. Parmi les résultats les plus marquants de cette approche, les FE participants ont bénéficié des rétroactions directes des élèves et des enseignants concernant les activités qu’ils ont conçues. De plus, les activités créées par les FE furent utilisées par les milieux scolaires et communautaires. Enfin, nous concluons en énonçant les avantages et les limites de nos recherches.
Auteurs :
Louis Trudel
Université d'Ottawa - Canada

Dr. Louis Trudel enseigne des cours de didactique des sciences au programme de formation à l'enseignement ainsi que des cours de méthodologie quantitative de recherche à la maîtrise en éducation. Il a récemment organisé un colloque dans le cadre de l'Association Canadienne-Française pour l'Avancement des Sciences (ACFAS) sur les relations entre l'enseignement formel et informel pour développer l'éducation scientifique où étaient conviés des chercheurs canadiens et internationaux. Il participe présentement à l'édition d'un volume sur cette question. Dr. Trudel a publié plusieurs articles sur des thèmes reliés à l'éducation scientifique dans des revues spécialisées.

Abdeljalil Métioui
Université du Québec à Montréal - Canada

Abdeljalil Métioui est actuellement professeur à l’Université du Québec à Montréal. Dans le domaine de l'édition, il a publié plusieurs chapitres de livres portant sur l'histoire des sciences dans l'enseignement ainsi que de nombreux ouvrages sur le conflit conceptuel et l’expérimentation en sciences. Aussi, il poursuit des recherches sur la problématique de l'universalité et de l’ethnocentricité des conceptions scientifiques d'élèves appartenant à différentes sociétés et cultures et a publié de nombreux articles scientifiques.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Cette séance contient 3 autres contributions. Voir toutes les contributions dans cette séance.

Séance J311 : Communications libres

11 h 00 (21 minutes)
Consulter
Portrait des compétences informationnelles des étudiants du réseau de l’Université du Québec – résultats d’enquête
PAPIN, Dominique; COURCELLES, Michel; LANGEVI-HARNOIS, Félix; RONDEAU, Eve-Lyne; SÉGUIN, Catherine
Communication orale
Les compétences informationnelles s’inscrivent parmi les compétences transversales essentielles que les étudiants doivent acquérir, tant pour la réalisation de leurs études que pour leur parcours professionnel. Elles sont entre autres intégrées dans les référentiels de compétences attendues de tous les cycles universitaires (ADESAQ, 2015; BCI, 2019) ainsi que dans le Cadre de référence de la compétence numérique (MEES, 2019). Le développement des compétences informationnelles des étudiants universitaires repose généralement sur des initiatives ponctuelles sous la responsabilité de divers intervenants (bibliothécaires, enseignants, professionnels des services aux étudiants). Cela dit, pour obtenir un réel développement des compétences informationnelles, il est essentiel que les activités d’apprentissage s’inscrivent à l’intérieur des programmes d’études (Flierl, Bonem, Maybee et Fundator, 2018). Afin d’obtenir un portrait actuel des compétences informationnelles des étudiants du réseau de l’Université du Québec, le groupe de travail de la promotion des compétences informationnelles a lancé une enquête à l’automne 2018 auprès des étudiants du baccalauréat et de la maîtrise. Prenant appui sur les six fondements du Référentiel de compétences informationnelles en enseignement supérieur (ACRL, 2015; PDCI, 2016), le questionnaire en ligne a permis d’obtenir un taux de réponse de 17,6 % (6 142 étudiants).
Auteurs :
Dominique Papin
Université du Québec - Canada

Dominique Papin est titulaire d’une maîtrise en sciences de l’information de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal. Elle occupe le poste d’analyste en systèmes de documentation à l’Université du Québec depuis 2007. À ce titre, elle est impliquée dans les projets réseau des bibliothèques des établissements de l’Université du Québec. Ses intérêts particuliers sont au niveau des projets technologiques et des nouveaux services en bibliothèques.

Michel Courcelles
Institut national de la recherche scientifique - Canada

Michel Courcelles a obtenu son diplôme de maîtrise en science de l’information de l’Université de Montréal en 2004. Après un séjour comme indexeur chez Gale Group et comme bibliothécaire de référence à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, il devient bibliothécaire-gestionnaire à l’INRS-Institut Armand-Frappier en 2006. Il est impliqué dans le groupe de travail de la promotion du développement des compétences informationnelles de l’Université du Québec (GT-PDCI) depuis 2006.

Félix Langevi-Harnois
École de technologie supérieure - Canada

Diplômé à la maîtrise en science de l'information en 2015, Félix Langevin Harnois est bibliothécaire à l'École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS) où il coordonne les services de soutien à l’enseignement et la recherche offerts par la bibliothèque. Il participe, entre autres, au développement et à l’offre de formations aux compétences informationnelles ainsi qu’au développement du Service d’aide à la rédaction d’articles (SARA) de l’ÉTS. Il s’implique dans le Groupe de travail de la Promotion du développement des compétences informationnelles (GT-PDCI) depuis 2016.

Eve-Lyne Rondeau
Université du Québec - Canada

Eve-Lyne Rondeau est analyste en techniques d’enseignement pour le réseau de l’Université du Québec depuis 2013. Elle coordonne le Groupe de travail de la Promotion du développement des compétences informationnelles (GT-PDCI) et elle participe au soutien, à l’orientation et au développement de stratégies pour favoriser le développement des compétences informationnelles dans les établissements du réseau. Elle s’intéresse particulièrement à l’accompagnement pédagogique des bibliothécaires-formateurs.

Catherine Séguin
Université du Québec en Outaouais - Canada

Catherine Seguin a obtenu son diplôme de maîtrise en science de l’information en 2004. Elle est bibliothécaire depuis 2006 à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) sur le campus de Saint-Jérôme. Elle est impliquée dans le groupe de travail de la promotion du développement des compétences informationnelles (GT-PDCI) de l’Université du Québec depuis 2008.

Thèmes : Le numérique éducatif
11 h 21 (28 minutes)
Consulter
Perception des pratiques pédagogiques, développement de l’identité d’apprenant et préférences d’apprentissage : une étude de cas multiples
SANNIER-BÉRUSSEAU, Charlotte
Communication orale
La façon dont nous apprenons est indissociable du contexte dans lequel nous sommes. Les stratégies cognitives et de régulation que nous mettons en place dans ce contexte dépendent de dimensions conatives : la motivation et les conceptions de l’enseignement-apprentissage (Vermunt, 1996, 1998). Par ailleurs, notre identité d’apprenant se construit également en contexte, en interaction avec, notamment, les pratiques enseignantes. Nous explorons dans cette communication la façon dont des élèves se positionnent par rapport à l’enseignement reçu dans plusieurs contextes et de quelle façon cela semble influencer la façon dont ils et elles se définissent comme apprenants, d’une part, et leurs stratégies d’apprentissage, d’autre part. Nous nous appuyons en cela sur les résultats d’une étude de cas multiples (Stake, 2006) réalisée auprès d’élèves de secondaire 5.
Auteurs :
Charlotte Sannier-Bérusseau
Université Laval - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
11 h 49 (25 minutes)
Consulter
Plurilinguisme et interactions translinguistiques, pour une sociolinguistique des langues en classe
AIT ATMANE, Abdelghani; ATTA, Ahmed
Communication orale
Le passage de l’unilinguisme au plurilinguisme a induit des déplacements méthodologiques dans le domaine de l’enseignement des langues (Cali, 2006). L’Algérie s’est inscrite dans cette mouvance sous diverses contraintes (la mondialisation). Dès lors, une sociolinguistique communicative suppose une continuité entre communication et apprentissage, d’où l’intégration du déjà-là (Castellotti, 2001). Se pose alors la question des langues qui émergeraient en situation de classe : quelle serait la langue de référence, et sur quels critères repose son choix? Nos hypothèses de départ étaient qu’une langue tierce serait langue de référence pour différents facteurs. Dans une recherche antérieure (à paraître), nous avons étudié les milieux urbain et citadin. En effet, étant donné que la sociodidactique part de la contextualisation (Blanchet et Tabouret-Keller, 2010), nous avons étendu nos investigations aux classes d’allemand et en intégrant un milieu suburbain. Ce travail rend compte de nos investigations dans trois lycées de Béjaïa (Kabylie), et ce, par l’entremise d’observations participantes, d’entretiens semi-directifs et d’enregistrements.
Auteurs :
Abdelghani Ait Atmane
Université M'Hammed Bougara Boumerdes - Algérie

L'auteur a obtenu son baccalauréat, série lettres et sciences humaines en 2006. Il a rejoint l'École Normale Supérieure de Bouzaréah, Alger, d'où il a obtenu un diplôme de professeur de l'enseignement secondaire (PES) en langue française en 2011. Il est admis au concours de magistère en didactique des langues et des cultures la même année. Il a obtenu son diplôme de magistère en 2016. Entre temps il a exercé en tant qu'enseignant de français pendant cinq ans au secondaire. Il est recruté à l'Université de Boumerdes et exerce ses fonctions en tant que maître assistant. En tant que chercheur il s'intéresse à la question des contacts de langues en classe et leur apport dans l'enseignement/apprentissage des langues et aux croisements entre analyse du discours et didactique des langues.

Ahmed Atta
Université de Blida 2 - Algérie

Ahmed Atta a obtenu son baccalauréat Série Lettres et Sciences Humaines en 2005. Il a rejoint l’ENS/Bouzaréah à Alger où il a obtenu le diplôme de Professeur de l’Enseignement Secondaire en 2010. Il fut admis au concours de magister de didactique l’année suivante, a obtenu son diplôme de magister en 2015. Entre temps il a exercé en tant qu’enseignant de français au secondaire pendant cinq ans. Recruté à l’université en 2015, il exerce actuellement en tant que Maître Assistant classe A à l’Université de Blida 2. En tant que chercheur, il s’intéresse aux questions des interactions translinguistiques en classe, de même qu'aux pratiques de l’écrit chez les étudiants de FLE.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
12 h 14 (16 minutes)
Consulter
Les Conférences des instituteurs des écoles normales Jacques-Cartier et Laval : un laboratoire de la didactique de l’arithmétique au primaire?
DE OLIVEIRA, Marcus Aldenisson; GUILLEMETTE, David
Communication orale
Dans cette communication, nous souhaitons entamer une réflexion historique et épistémologique quant à l’enseignement de l’arithmétique au primaire. De mars 1857 à août 1879, les écoles normales Jacques-Cartier et Laval ont tenu respectivement 63 et 68 conférences. Lors de ces conférences, les professeurs des écoles normales, des inspecteurs scolaires et des instituteurs ont émis différentes suggestions pédagogiques et didactiques sur le potentiel, les limites et les finalités des méthodes pour enseigner chaque matière de l’école primaire. Comment enseigner l’arithmétique au primaire à partir des recommandations pédagogiques et didactiques issues des conférences des instituteurs? Notre analyse des rapports de ces conférences montre que, puisque la finalité de l’enseignement de l’arithmétique était de développer les facultés intellectuelles de l’enfant, la plupart des conseils ont recommandé la méthode intuitive. À partir de l’expérience collective et d’échanges de solutions pratiques et théoriques entre ces conférenciers, il a été convenu que les premières notions de nombre et de calcul devaient émerger de l’observation et de la manipulation d’objets concrets. L’instituteur devait donc permettre à ses élèves de comprendre et d’apprendre les premières notions d’arithmétique par les yeux et par les mains.
Auteurs :
Marcus Aldenisson De Oliveira
Université du Québec à Montréal - Canada

Je mène présentement à l’UQAM une recherche postdoctorale, , sous la supervision du professeur David Guillemette. Je suis professeur de mathématiques et docteur en Sciences. D'un point de vue historique, les recherches que je développe sont associées aux domaines suivants : histoire de l'éducation, histoire de l'alphabétisation, histoire de l'éducation mathématique, méthodes d'enseignement, manuels scolaires d'arithmétique, mathématiques scolaires, épistémologie des savoirs scolaires.

David Guillemette
Université du Québec à Montréal - Canada

David Guillemette est professeur au département de mathématiques de l’Université du Québec à Montréal. Dans une perspective socioculturelle de l’éducation mathématique, ses intérêts de recherche portent sur le rôle de l’histoire des mathématiques dans le contexte de la formation initiale et continue des enseignants.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)

12 h 30 à 13 h 30
Discussion et lunch

Séance JL : Discussion sur l'éducation physique et à la santé (EPS) et le numérique

12 h 30 (60 minutes)
Consulter
Discussion sur l'éducation physique et à la santé (EPS) et le numérique
TOMASZOWER, Yoann; BORGES, Cecilia; DUMONT, Patrick; BOUTHILLETTE, Joël; RANGER, Francis; BEAUSOLEIL, Hugo; KARSENTI, Thierry
Panel / table ronde
Bien que le numérique soit maintenant bien présent dans les salles de classe du Québec, la place qu'il prend en éducation physique et à la santé (EPS) est encore bien timide et son intégration occasionne de nombreux questionnements. Les technologies peuvent-elles amener les élèves à s'engager plus activement? Les outils technologiques peuvent-ils permettre de bonifier les stratégies pédagogiques des enseignants? L'intégration du numérique réduit-elle le temps d’engagement moteur? C'est à ces questions que nous tenterons de répondre. Nous présenterons également des exemples concrets qui ont fait leur preuve dans les cours d'EPS. La discussion sera animée par Cecilia Borges.
Auteurs :
Yoann Tomaszower
Académie de Créteil - France

Enseignant agrégé d'Education Physique et Sportive, chargé de missions auprès de l'Inspection Pédagogique d'EPS et Interlocuteur Académique pour le Numérique, Yoann Tomaszower, après une dizaine d’années d’expérience dans des établissements du Réseau d’Education Prioritaire (REP), enseigne au Lycée International de l’Est Parisien (Académie de Créteil, France). Formateur académique sur le numérique et en handball, il est membre du GREID (Groupe de Réflexion et d'Expérimentation Informatique Disciplinaire) et jury au concours de recrutement d’enseignants. Ses travaux portent essentiellement sur le numérique éducatif au service des apprentissages. Il est à ce titre membre de l’association "EPSoft" qui oeuvre pour le développement de ressources numériques en EPS et intervient également dans la formation initiale d’étudiants.

Cecilia Borges
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Professeur titulaire, Université de Montréal, membre régulier du CRIFPE

Patrick Dumont
Rectorat de Créteil - France

Joël Bouthillette
RÉCIT du domaine de développement de la personne (Commission scolaire de Saint-Hyacinthe) - Canada

Enseignant en éducation physique et à la santé de 1996 à 2004 Conseiller pédagogique en EPS de 2001 à 2019 Conseiller pédagogique au RÉCIT national dans le domaine du développement de la personne depuis 2004, notamment en EPS Chargé de cours à l'Université du Québec à Trois-Rivières depuis 2015 - Application des TIC en EPS

Francis Ranger
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Francis Ranger est un étudiant au Baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et à la santé à l'Université de Montréal (2017-2021). Il travaille également en tant que professionnel de recherche au sein de l'équipe du CRIFPE depuis maintenant deux ans. En se basant sur ses années d'expérience de recherche en psychologie, il mène actuellement un projet de recherche sur la motivation des enseignants EPS à utiliser les technologies en gymnase sous la supervision de Thierry Karsenti.

Hugo Beausoleil
Université de Montréal - Canada

Doctorant en Psychopédagogie à l’Université de Montréal. Enseignant en éducation physique et à la santé au collège Jean-Eudes de Montréal. Chargé de cours au département des Sciences de l’activité physique de l’UQAM. S’intéresse aux bienfaits de l’usage de la tablette tactile en éducation physique et à la santé. Anime des ateliers dans différentes institutions scolaires sur l’utilisation didactique de la tablette tactile en éducation physique et à la santé.

Thierry Karsenti
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Thierry Karsenti est directeur du CRIFPE, détenteur de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation, et professeur titulaire à l’Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a publié de nombreux livres et articles scientifiques portant sur le numérique en éducation. Membre de l’Académie des sciences du Canada (Société Royale), ses réalisations ont été reconnues par de nombreux prix nationaux et internationaux.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

13 h 30 à 15 h
Communications, ateliers et symposiums

Séance J401 : Vraie ou fausse nouvelle

13 h 30 (90 minutes)
Consulter
Le goût de cliquer
PARADIS, Marjorie; TURBIDE, Annie
Communication orale
L’ère du numérique nous transforme tous en consommateurs, en créateurs et en diffuseurs de contenu. Comment décoder l’univers médiatique de manière autonome? Comment faire en sorte que les élèves du Québec développent un esprit critique par rapport à la disponibilité croissante de l’information? Au cours de cet atelier, vous serez amenés à réfléchir aux défis liés aux fausses nouvelles, à l’écosystème médiatique et aux mécanismes qui sont à la base de « l’envie de cliquer ».
Auteurs :
Marjorie Paradis
Service national du RÉCIT (domaine du développement de la personne) - Canada

Marjorie Paradis a enseigné l’Éthique et culture religieuse pendant dix années, pendant lesquelles elle a contribué à une variété de projets notamment liés à la posture professionnelle et à la diversité culturelle. Désormais conseillère pédagogique au service national du RÉCIT dans le domaine du développement de la personne, elle travaille à la production de ressources et assure un accompagnement relatif au développement d'une citoyenneté à l'ère du numérique chez les jeunes du Québec.

Annie Turbide
Service national du RÉCIT dans le domaine du développement de la personne - Canada

Passionnée d’éthique et du numérique, Annie Turbide a enseigné pendant 15 ans avant de se consacrer à la formation continue et à l’accompagnement du réseau scolaire au sein du MEES puis en tant que conseillère pédagogique au service national du RÉCIT. Elle contribue à une réflexion sur le sens global de l’acte pédagogique et sur les enjeux de l’ère du numérique.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance J402 : Alloprof : comment répondre aux nouvelles tendances

13 h 30 (50 minutes)
Consulter
Comment Alloprof évolue pour répondre aux nouvelles tendances dans le travail scolaire des élèves et la pratique des enseignants
TANGUAY, Marc-Antoine
Atelier commercial
Proposant gratuitement des milliers de contenus scolaires conçus par ses enseignants, Alloprof est la plateforme éducative la plus consultée par les élèves québécois. Elle occupe aussi une place croissante dans la pratique d’une majorité d’enseignants. Fort de cette popularité, l’organisme est aux premières loges pour constater l’évolution des comportements des élèves dans la réalisation de leurs devoirs, travaux et étude, et des enseignants dans la gestion des technologies numériques au service de l’éducation. Et le premier constat est que ça bouge vite… très vite! Hyper-personnalisation, mobilité accrue, influence des vidéo-tutoriels sur la croissance de l’apprentissage par l’exemple sont quelques éléments de ce changement que nous n’aurions pu prévoir voilà seulement cinq ans. Dans un contexte où le monde scolaire doit s’adapter à une réalité où le ludique et l’immédiat deviennent la norme, cet atelier est une opportunité pour en apprendre davantage sur l’évolution des ressources Alloprof, actuelles et à venir, et sur leur utilisation pour contribuer à l’engagement de tous les élèves dans leur réussite scolaire.
Auteurs :
Marc-Antoine Tanguay
Alloprof - Canada

Marc-Antoine Tanguay est le porte-parole et directeur des relations extérieures et de la stratégie chez Alloprof. Depuis plus de quinze ans, il identifie des problématiques liées à l’apprentissage et participe à la conception et au développement de solutions numériques pour aider les apprenants à les surmonter. Marc-Antoine a également le privilège d’exprimer la voix d’Alloprof dans les médias, les organisations partenaires et les comités consultatifs sur les enjeux d’engagement et les conditions de réussite des élèves québécois.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance J403 : Mathématiques et numérique

13 h 30 (46 minutes)
Consulter
Code tes maths
MARCOTTE, Anne-Marie; FORTIN-BOISVERT, Mélisande
Communication orale
Cet atelier présente le projet Code tes maths et fait expérimenter aux participants un des ateliers de programmation qui ont été développés pour soutenir les apprentissages de mathématiques au secondaire. Le projet Code tes maths est une initiative du Collège de Maisonneuve réalisée avec 4 écoles secondaires publiques de Montréal. Les ateliers de programmation utilisent des problèmes mathématiques pour renforcer les apprentissages des deux disciplines. Plusieurs sujets mathématiques sont abordés (statistiques, probabilités, géométrie notamment) avec des exercices de programmation qui font appel au langage JavaScript. Les ateliers s’adressent aux élèves de 3e secondaire, pour des classes adaptées, régulières et enrichies. Ils ont été conçus par des enseignants en informatique et sont animés dans les classes des écoles partenaires par des étudiants du Collège de Maisonneuve. Le projet est soutenu par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (programme NovaScience). Un site internet dédié héberge les contenus pédagogiques, les exercices et les guides pour les élèves, les cégépiens-animateurs et les enseignants qui accueillent les ateliers dans leurs classes.
Auteurs :
Anne-Marie Marcotte
Collège de Maisonneuve - Canada

Conseillère au développement institutionnel pour le Collège de Maisonneuve, Anne-Marie Marcotte coordonne plusieurs projets à l'interne ainsi qu'entre le Collège et des partenaires du milieu (organismes, écoles secondaires, universités, ministères). Elle accompagne les services et les porteurs de projets, de la conception des initiatives jusqu'à l'évaluation de leurs retombées. Elle a une grande expérience en renforcement de capacités, développement institutionnel et gestion du changement, tant au Québec qu'à l'international. Anne-Marie est détentrice d'une maîtrise en administration et compte plus de 25 ans d'expérience en renforcement de capacités, gestion du changement et ressources humaines.

Mélisande Fortin-Boisvert
Collège de Maisonneuve - Canada

Mélisande Fortin-Boisvert détient un doctorat en mathématiques de l'université McGill. Elle est enseignante de mathématiques au Collège de Maisonneuve depuis plus de dix ans et elle est coordonnatrice du programme Sciences informatique et mathématiques. Mélisande est très active dans la promotion des sciences et des technologies auprès des élèves du primaire et du secondaire, en plus de participer à de nombreux événements pour la relève féminine dans ces domaines. Pour le projet Code tes maths, elle veille au développement des contenus avec les professeurs-auteurs et assure la liaison avec les écoles secondaires partenaires, ainsi que la supervision et la formation des étudiants qui animent des activités en technologies de l'information.

Public cible : tous, enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs, élèves
Niveau de difficulté :
14 h 16 (51 minutes)
Consulter
Le monde merveilleux de Desmos!
OUELLET, Frédéric
Atelier pratique
Vous êtes enseignant de mathématiques et vous enseignez les fonctions : vous avez besoin de Desmos! Voyez comment inclure le grapheur Desmos dans vos activités pédagogiques et dans votre enseignement de tous les jours. Cet outil aidera à la compréhension de vos élèves. Vous aimeriez pouvoir créer vos propres activités sur Activity Builder? Cet atelier vous permettra de vous approprier l’interface, de créer vos propres activités et même de les partager avec vos collègues. Vous pourrez constater la simplicité d’utilisation de l’interface et à quel point cet outil peut vous permettre de modifier votre enseignement des mathématiques. Après cet atelier, vous ne pourrez plus vous en passer! Vos élèves vont vous remercier de rendre vos cours aussi créatifs et dynamiques!
Auteurs :
Frédéric Ouellet
Commission scolaire de Kamouraska - Rivière-du-Loup - Canada

Gradué en enseignement secondaire mathématique-géographie à l'UQAR de Rimouski en 2000, j'ai enseigné les mathématiques au secondaire pendant 12 ans. D'abord pour la commission scolaire de la Côte-du-Sud et, à partir de 2004, au Collège Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Depuis 2012, je suis conseiller pédagogique à la la commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup. Mon rôle est de soutenir les enseignants de mathématique et de science dans les écoles secondaires. Depuis 2017, je fais partie du conseil d'administration du GRMS, le groupe des responsables en mathématique au secondaire. Depuis peu, je donne aussi des formations en tant que consultant en mathématique et technologie numérique. Ma mission est de favoriser la réussite des élèves par l'implantation en classe de pratiques d'enseignement variées et efficaces. Je souhaite aussi développer par les formations proposées le goût d'apprendre et le désir de faire des mathématiques signifiantes.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques
Niveau de difficulté :

Séance J404 : « Notre territoire, nos identités » BAnQ / CarteGeoHistoire

13 h 30 (43 minutes)
Consulter
« Notre territoire, nos identités » : la plateforme-outil de BAnQ qui soutient l’approche culturelle en salle de classe par la technologie
THUOT-DUBÉ, Mathieu
Communication orale
Suivant le virage numérique, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) explore depuis deux ans une démarche de cocréation d’activités pédagogiques avec les milieux scolaire et de la recherche, visant la création de ressources éducatives numériques gratuites à l’échelle de la province. Cette communication a pour objectif de présenter la toute première plateforme de l’institution pensée avec et pour le milieu de l’éducation, résultat de ce processus de cocréation : la plateforme Notre territoire, nos identités. Arrimée au Programme de formation de l'école québécoise (PFEQ), cette plateforme constitue un outil complémentaire à l’enseignement permettant la découverte et l’utilisation intuitive des nombreux objets culturels des collections de BAnQ d’un point de vue pédagogique. La plateforme offre aux enseignant(e)s la possibilité de créer des activités à partir des collections de BAnQ à l’aide d’une série d’outils interactifs. Ces derniers facilitent ainsi l’intégration d’objets culturels en salle de classe et l’approche culturelle par la technologie. Elle met également de l’avant le rôle de l’enseignant(e) à titre de générateur de liens et de passeur culturel conscient. Les activités déposées sur la plateforme sont accessibles à l’ensemble des enseignant(e)s de la province, favorisant ainsi la collaboration à distance et l’enrichissement d’activités entièrement en ligne.
Auteurs :
Mathieu Thuot-Dubé
Bibliothèque et Archives nationales du Québec - Canada

Mathieu Thuot-Dubé cumule 15 années d’expérience avec le milieu scolaire. Il travaille d’abord en animation culturelle, en animation parascolaire puis en tant qu’enseignant d’arts plastiques pendant plus de dix ans. Il a collaboré, entre autres, à l’écriture de programmes spécialisées en arts et multimédias. Il est engagé par le Musée des beaux-arts de Montréal en 2014 pour le projet ÉducArt où il agit à titre de concepteur pédagogique. Il est actuellement à la maîtrise en enseignement des arts à l’Université du Québec à Montréal où il effectue des recherches sur la transdisciplinarité qu’il considère être un concept phare de l’enseignement du 21e siècle. Il est maintenant Directeur des services éducatifs pour Bibliothèques et Archives nationales du Québec.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques
Niveau de difficulté :

Séance J405 : Apprentissage comportemental

13 h 30 (21 minutes)
Consulter
La Classe numérique : pédagogie et communication
PILON, Émilie
Communication orale
L'environnement de la Classe numérique de Grand Duc en Ligne évolue. S’ajoutent maintenant aux milliers d’exercices interactifs autocorrigés des cahiers tout autant interactifs qui s'intègrent parfaitement dans un mode d’enseignement mixte ou encore dans une situation de confinement telle que nous la vivons présentement. En classe ou à distance, synchrone ou asynchrone, découvrez comment cet environnement facilite à la fois un suivi par groupe et un suivi individuel selon les difficultés propres à chaque élève.
Auteurs :
Émilie Pilon
Éditions Grand Duc - Canada

Public cible : tous
Niveau de difficulté :
13 h 51 (22 minutes)
Consulter
Développer des aptitudes socioaffectives : essentiel à l’ère du numérique
PETIT, Benoît; CARROLL, Marie-Soleil; BRICAULT, Mélissa; MONTREUIL, Tina
Communication orale
Témoigner de l’empathie, faire preuve d’écoute, démontrer sa confiance en soi, s’ouvrir aux autres sont des aptitudes que plusieurs acteurs de l’éducation et de la société souhaitent voir se développer chez nos jeunes en cette ère du numérique. En collaboration avec l’Université McGill, le RÉCIT expérimente des activités sur la gestion émotionnelle qui auraient comme répercussion l’expression de ces aptitudes socioaffectives tant recherchées. Cette communication présentera les bases théoriques de ce projet de recherche-action et la démarche entreprise à ce jour.
Auteurs :
Benoît Petit
RÉCIT - Canada

Benoit Petit est conseiller pédagogique au sein du RÉCIT. Il œuvre aux services nationaux pour les gestionnaires scolaires et dans le domaine du développement de la personne. Collaboration et créativité sont ses principaux moteurs d’innovation pédagogique où le numérique se met au service de l’apprenant. Il propose une réflexion éthique sur les usages à l’ère du numérique : citoyenneté, médias sociaux, mobilité, vie privée, droit d’auteur, ressources éducatives libres et leadership.

Marie-Soleil Carroll
RÉCIT - Canada

Mélissa Bricault
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Milles-Iles - Canada

Conseillère pédagogique, M. Éd., RÉCIT CSSMI | Innovation pédagonumérique | Citoyenneté à l'ère du numérique Mélissa Bricault accompagne les intervenants de l'Éducation dans la mise en place de pratiques novatrices favorisant une gestion et une mobilisation éthique et pédagogique du numérique pour l'enseignement et l'apprentissage. Les valeurs de bienveillance, de collaboration et de rigueur animent sa vision et orientent ses actions pour le développement d’une réelle culture collaborative.

Tina Montreuil
Université McGill - Canada

Tina est professeur adjoint au Département de psychopédagogie et counseling de l’Université McGill où sa recherche vise à développer des interventions de groupe en milieu scolaire visant à la promotion du succès académique, la résilience et à la réduction de la psychopathologie chez l’enfant et l’adolescent. Elle est psychologue, psychothérapeute membre de l’Ordre des Psychologues du Québec (accréditation Academy of Cognitive Therapy et l’Association Canadienne des Thérapies Cognitives et Comportementales) ayant exercé en milieu hospitalier depuis près de 8 ans et en bureau privé auprès d’une clientèle enfance, adolescente et adulte. Dre Montreuil est détentrice de plusieurs subventions de recherche provinciales et fédérales supportant ses présents intérêts de recherche ; entre autre à développer un vaste programme d’intervention qui vise la rééducation émotionnelle auprès des enseignants ainsi que des parents dans le but d’améliorer le développement socio-affectif ainsi que le fonctionnement social de l’enfant en milieu scolaire.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :
14 h 13 (29 minutes)
Consulter
Plurilogic : un nouvel outil pour faciliter la promotion des attitudes et comportements positifs - le module SCP
DION, François; BEAUCHAMP, André; GOBEIL, Alexandre; LANDRY, Martin
Atelier commercial
Cet outil, basé sur les principes du soutien aux comportements positifs (SCP) et mieux connu dans les milieux scolaires anglophones sous le sigle PBIS (Positive Behavioral Interventions and Support), est très répandu aux États-Unis. Dans le module SCP, qui s’adapte aux différentes réalités scolaires, ce sont seulement les actions et attitudes positives qui sont valorisées dans un contexte de mobilisation d’école. Plusieurs avenues sont possibles avec cet outil qui fonctionne avec une application mobile. Il est donc possible de choisir des classements individuels ou non ou des classements par groupe ou non, selon un système flexible de maisons dont chaque élève fait partie et où il accumule des points individuellement et en équipe. Si désiré, il est également possible de définir des catégories de comportements, où chaque comportement peut avoir une pondération uniforme ou non, et choisir de gérer des récompenses individuelles en validant si elles ont été utilisées par les élèves. Le total des points accumulés est toujours visible, et ce, peu importe les récompenses utilisées. Nous vous présenterons en détail le mode de fonctionnement du module SCP. Plusieurs écoles l’utilisent déjà, et l’Académie Ste-Thérèse relatera l’expérience de son utilisation jusqu’à présent. Nous vous y attendons en grand nombre!
Auteurs :
François Dion
Plurilogic - Canada

André Beauchamp
Plurilogic - Canada

Alexandre Gobeil
Académie Sainte-Thérèse - Canada

Directeur de niveau à l'Académie Ste-Thérèse depuis 9 ans.

Martin Landry
Académie Sainte-Thérèse - Canada

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance J406 : Symposium - Des pistes prometteuses pour l’intégration du numérique dans les cours d’éducation physique et à la santé (EPS) : une rencontre France-Québec

13 h 30 (3 minutes)
Consulter
Ouverture du symposium EPS et numérique
KARSENTI, Thierry; TOMASZOWER, Yoann
Mot de bienvenue
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Thierry Karsenti
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Thierry Karsenti est directeur du CRIFPE, détenteur de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation, et professeur titulaire à l’Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a publié de nombreux livres et articles scientifiques portant sur le numérique en éducation. Membre de l’Académie des sciences du Canada (Société Royale), ses réalisations ont été reconnues par de nombreux prix nationaux et internationaux.

Yoann Tomaszower
Académie de Créteil - France

Enseignant agrégé d'Education Physique et Sportive, chargé de missions auprès de l'Inspection Pédagogique d'EPS et Interlocuteur Académique pour le Numérique, Yoann Tomaszower, après une dizaine d’années d’expérience dans des établissements du Réseau d’Education Prioritaire (REP), enseigne au Lycée International de l’Est Parisien (Académie de Créteil, France). Formateur académique sur le numérique et en handball, il est membre du GREID (Groupe de Réflexion et d'Expérimentation Informatique Disciplinaire) et jury au concours de recrutement d’enseignants. Ses travaux portent essentiellement sur le numérique éducatif au service des apprentissages. Il est à ce titre membre de l’association "EPSoft" qui oeuvre pour le développement de ressources numériques en EPS et intervient également dans la formation initiale d’étudiants.

Thèmes :
13 h 33 (19 minutes)
Consulter
Le scénario pédagogique enrichi par le numérique au service des apprentissages en EPS
DUMONT, Patrick
Communication orale
Fait partie du symposium :
S’interroger sur l’intérêt d’utiliser le numérique en cours d’EPS offre sans aucun doute plusieurs modes d’entrée. Si l’on peut questionner le choix du matériel et des ressources, c’est bien la question des usages pédagogiques au service des apprentissages que nous mettrons ici au coeur de la réflexion. Il s’agira, pour notre part, de définir en premier lieu les conditions permettant d’envisager le numérique comme une plus-value sur les apprentissage. Nous montrerons en quoi, au travers des « scénarios pédagogiques enrichis par le numérique », nous pouvons faciliter l'accès pour nos élèves à des compétences motrices et psycho-sociales. La délimitation d’un cadre modélisant, sans être pour autant prescriptif ou dogmatique, constitue une ressource pour des enseignants novices ou même plus avertis. Notre intervention éclairera ainsi l’architecture de ces scénarios au travers de trois filtres: - l’ancrage programme, qui délimite l’apport du scénario au regard des textes officiels et identifie des compétences attendues ; - le positionnement du scénario qui, en s’inspirant du modèle ASPID de T.Karsenti, en détermine ses enjeux et sa complexité; l’étayage scientifique qui appuie les choix pédagogiques et didactiques à la lumière de la recherche. Nous montrerons à la fois les avantages mais aussi les limites des usages du numérique en EPS.
Auteurs :
Patrick Dumont
Rectorat de Créteil - France

Thèmes : Le numérique éducatif
13 h 52 (41 minutes)
Consulter
Enseigner avec le numérique en EPS : innovation ou tradition ?
TOMASZOWER, Yoann
Communication orale
Fait partie du symposium :
« L'Éducation Physique et Sportive vise à former, par la pratique physique, sportive, artistique, un citoyen épanoui, cultivé, capable de faire des choix éclairés » (programmes d’enseignement de l’EPS au lycée, 2019, France). Au sein d’une école qui ne peut rester sourde aux évolutions sociétales et à la place prépondérante qu’occupe le numérique dans nos quotidiens, comment l’enseignant d’EPS peut contribuer à une éducation par le numérique et au numérique au coeur de la leçon ? Sans jamais occulter les dérives potentielles ou taire l’impact pernicieux que des usages irréfléchis des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pourraient entraîner, nous montrerons qu’une utilisation pédagogique pertinente peut s’avérer particulièrement efficace dans l’implication de l’élève au sein de ses apprentissages et pour l’acquisition de nouvelles compétences disciplinaires et transversales. En nous plongeant au coeur de « scénarios pédagogiques enrichis par le numérique » , et au travers de plusieurs activités sportives qui jalonnent le parcours de formation de l’élève, nous nous proposons ici de mettre en exergue ces perspectives et leurs impacts sur l’enseignement. Si l’on assiste incontestablement à une évolution de l’intervention de l’enseignant, peut-on pour autant parler d’innovation ou de révolution ?
Auteurs :
Yoann Tomaszower
Académie de Créteil - France

Enseignant agrégé d'Education Physique et Sportive, chargé de missions auprès de l'Inspection Pédagogique d'EPS et Interlocuteur Académique pour le Numérique, Yoann Tomaszower, après une dizaine d’années d’expérience dans des établissements du Réseau d’Education Prioritaire (REP), enseigne au Lycée International de l’Est Parisien (Académie de Créteil, France). Formateur académique sur le numérique et en handball, il est membre du GREID (Groupe de Réflexion et d'Expérimentation Informatique Disciplinaire) et jury au concours de recrutement d’enseignants. Ses travaux portent essentiellement sur le numérique éducatif au service des apprentissages. Il est à ce titre membre de l’association "EPSoft" qui oeuvre pour le développement de ressources numériques en EPS et intervient également dans la formation initiale d’étudiants.

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 33 (19 minutes)
Consulter
Le numérique a-t-il sa place en éducation physique et à la santé ?
BOUTHILLETTE, Joël
Communication orale
Fait partie du symposium :
Malgré que les technologies de l’information est des communications soient de plus en plus présentes dans les salles de classe du Québec, la place du numérique en EPS soulève encore plusieurs questionnements. Ces outils peuvent-ils amener les élèves à mieux apprendre? Permettent-ils à l’enseignant de bonifier ses stratégies pédagogiques? Peuvent-ils nuire au temps d’engagement moteur? Augmentent-ils la motivation des élèves? Avant d’aborder l’ensemble questions précédentes lors de la conférence, j’échangerai avec vous sur le rôle et les visées d’une éducation physique et à la santé de qualité. Ça fait plus de 15 ans que j’accompagne des enseignants dans l’appropriation du programme de formation de l’école québécoise en éducation physique et à la santé et à la mobilisation des TIC au service de l’apprentissage. Je vous partagerai plusieurs stratégies d’utilisations du numérique qui peuvent s’avérer nuisibles et celles qui contribuent à augmenter la motivation des élèves à s’engager et mieux apprendre dans le cadre des cours en EPS.
Auteurs :
Joël Bouthillette
RÉCIT du domaine de développement de la personne (Commission scolaire de Saint-Hyacinthe) - Canada

Enseignant en éducation physique et à la santé de 1996 à 2004 Conseiller pédagogique en EPS de 2001 à 2019 Conseiller pédagogique au RÉCIT national dans le domaine du développement de la personne depuis 2004, notamment en EPS Chargé de cours à l'Université du Québec à Trois-Rivières depuis 2015 - Application des TIC en EPS

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Le numérique éducatif
14 h 52 (22 minutes)
Consulter
L’usage didactique de la tablette tactile en soutien au développement de la compétence « interagir dans divers contextes de pratique d’activités physiques » en éducation physique et à la santé.
BEAUSOLEIL, Hugo
Communication orale
Fait partie du symposium :
Le programme de formation de l’école québécoise en éducation physique et à la santé (EPS) se caractérise principalement par le développement de trois compétences reliées entre elles : agir (C1) et interagir (C2) dans divers contextes de pratique d’activités physiques et adopter un mode vie sain et actif (C3). Par conséquent, contrairement aux croyances générales que la conception de l’EPS est de simplement faire « bouger » les élèves, cette dernière a la directive de développer des compétences. Ce mandat essentiel représente donc une tâche significative du rôle de l’enseignant, ce qui s’avère un défi de taille notamment dû aux nombreuses particularités spécifiques à l’EPS. Dès lors, on peut se poser la question à savoir si l’usage de la tablette tactile peut soutenir le développement de compétences en EPS et plus précisément de la compétence C2. Afin de répondre à cette interrogation, ce projet de recherche a privilégié une démarche d’étude de multicas avec la participation d’enseignants en EPS utilisant déjà la tablette tactile dans leurs cours. Ainsi, cette proposition de communication présentera et analysera des résultats du projet de thèse concernant la contribution de l’usage didactique de la tablette tactile visant le développement de la compétence C2.
Auteurs :
Hugo Beausoleil
Université de Montréal - Canada

Doctorant en Psychopédagogie à l’Université de Montréal. Enseignant en éducation physique et à la santé au collège Jean-Eudes de Montréal. Chargé de cours au département des Sciences de l’activité physique de l’UQAM. S’intéresse aux bienfaits de l’usage de la tablette tactile en éducation physique et à la santé. Anime des ateliers dans différentes institutions scolaires sur l’utilisation didactique de la tablette tactile en éducation physique et à la santé.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail, Le numérique éducatif

Séance J407 : Symposium - Gestion de l'implantation du numérique : leadership, modèles et pratiques favorisant le développement de la compétence pédagonumérique

13 h 30 (20 minutes)
Consulter
Démarche scolaire visant à développer la compétence numérique et la participation sociale de jeunes adultes apprenants en misant sur la valorisation de cet enjeu sociocritique dans leur cheminement.
BOUCHER, Céline
Communication orale
Fait partie du symposium :
Aujourd’hui, avec l’environnement numérique faisant partie intégrante de la vie sociale, professionnelle et personnelle, toute la société se transforme. Toutefois, à l’heure actuelle, une fracture numérique (Vallenduc, G., 2012) est en voie de créer une nouvelle catégorie de citoyens : les analphabètes du numérique (Fisher, H. 2013). À l'éducation des apprenants dans les centres d'éducation des adultes, nombre d'entre eux sont encore plus à risque, notamment les adultes analphabètes, ceux issus de l'immigration ou qui présentent des difficultés d'apprentissage. Il apparaît donc essentiel de les accompagner afin d'éviter cette marginalisation. D'ailleurs, ces enjeux sociaux suscitent un intérêt croissant depuis les deux dernières décennies dans les écrits scientifiques, notamment les auteurs qui proposent une approche sociocritique du numérique en éducation (Collin S., Brotcorne P., Fluckiger C., Grassin J.-F., Guichon N., Muller C., Ntebutse J.-G. Ollivier C., Roland N., Schneider E., Soubrié T., 2016). Cependant, peu d'écrits s'intéressent aux pratiques professionnelles des enseignants des adultes susceptibles de vivre une fracture numérique. Cette communication vise donc à aborder, d'une part, une réflexion quant aux moyens de développer chez l'adulte les diverses composantes de la compétence numérique (MÉES, 2019). D'autre part, à repenser la posture et le rôle social de l’enseignant aux adultes.
Auteurs :
Céline Boucher
Centre d'éducations des adultes d'Outremont - Canada

Céline Boucher Ph.D est à la fois artiste interdisciplinaire et enseignante. Elle détient un Baccalauréat en éducation UQAR, une Maîtrise en art dramatique et un Doctorat en études et pratiques des arts UQAM. Elle a diffusé son travail artistique et séjourné en résidence de création tout aussi bien localement qu’à l’étranger. Depuis quelques années, elle enseigne le Français de base (présecondaire) et les Arts de la scène dans un Centre d’éducation des adultes auprès d’une clientèle multiethnique. En prenant appui sur son expérience artistique, elle veut susciter la créativité, la polyvalence et la curiosité auprès de ses élèves. Elle est membre du groupe de recherche LabInnov sur l’intégration et le développement des technologies dans l’enseignement aux adultes.

Thèmes : Le numérique éducatif
13 h 50 (20 minutes)
Consulter
Soutenir le développement de l’autodétermination des apprenants adultes présentant une déficience intellectuelle dans un contexte de classe numérique
GARAND-GAUTHIER, Marie-Ève
Communication orale
Fait partie du symposium :
Le faible niveau de participation sociale et d’autodétermination des personnes présentant une déficience intellectuelle (DI) en comparaison à leurs pairs sans DI (Lachapelle et al., 2005; Verdonschot et al., 2009; Wehmeyer & Metzler, 1995) expliquerait les efforts des services sociaux et du milieu scolaire visant à promouvoir la participation sociale et le développement de l’autodétermination chez cette population (Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED), 2013; Ministère de l’Éducation du Québec, 1998; Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, 2019; Ministère de la Santé et des Services sociaux., 2001). Afin de pallier cet enjeu de taille et d'atteindre les objectifs du programme de formation, de nombreux défis se présentent pour l’enseignante titulaire d’un groupe d’étudiants adultes présentant une DI. Dans l’intention de répondre aux besoins diversifiés des élèves, la classe numérique s’est avérée être une avenue intéressante. Cet espace d’apprentissage individuel et collectif permet de créer des situations d’apprentissages signifiantes, favorisant le développement de leurs capacités d’autodétermination et donc favoriser leur participation sociale. Or, certains moyens et stratégies ont dû être mis en place afin d’assurer le succès de l’intégration de la technologie dans ce contexte éducatif particulier.
Auteurs :
Marie-Ève Garand-Gauthier
Centre d'éducations des adultes d'Outremont - Canada

Détentrice d'un baccalauréat en enseignement de l'univers social au secondaire de l'Université Laval et d'un DESS en adaptation scolaire et sociale à l'Université de Sherbrooke. Enseignante au secteur des adultes aux services de formation à l'intégration sociale (SFIS) et en alphabétisation depuis 2015 à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys à Montréal. Je m'intéresse à l'autodétermination des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et aux interventions favorisant des comportements autodéterminés qui peuvent être mis en place dans un contexte pédagogique. L'utilisation des TIC prend une grande place dans ma pratique professionnelle.

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 10 (21 minutes)
Consulter
Gérer la transformation numérique de l'école selon un modèle d'organisation apprenante
FRIGON, Nathalie; GRAVELLE, France; LAFRANCHISE, Nathalie
Communication orale
Fait partie du symposium :
Nous assistons à la transformation numérique de la société qui nécessite le développement de nouvelles compétences (Dede, 2010). Au Québec, le plan d'action numérique (MÉES, 2018) vise à soutenir les établissements scolaires dans le développement de la compétence numérique des enseignants et des élèves (MÉES, 2019). Est-ce que cette implantation doit s'effectuer dans la continuité du modèle d'organisation scolaire actuel? Partant des études sur le sujet, de plus en plus de chercheurs, de décideurs et de praticiens proposent le modèle d'organisation apprenante pour guider une transformation systémique de l'école. Ce modèle ne semble pas encore fait l'objet d'une étude dans une perspective de transformation numérique de l'école. Cette communication vise donc à présenter le modèle d'organisation apprenante développé par Stoll et Kools (2017). Ce modèle servira de cadre conceptuel à une recherche-action appréciative (Cooperrider et Srivastva, 1987) qui sera réalisée durant l'année scolaire 2020-21 au sein d'un établissement scolaire québécois. Cette recherche vise à accompagner une équipe de direction dans la gestion de la transformation numérique de l’école selon ce modèle.
Auteurs :
Nathalie Frigon
Université du Québec à Montréal - Canada

Nathalie Frigon est spécialiste en intelligence collective et en gestion de l’innovation en éducation. Inscrite au doctorat à la faculté des sciences de l’éducation, sa recherche doctorale porte sur la transformation numérique de l’école vers le modèle d’école apprenante proposé par l’UNESCO et l’OCDE. Selon une position activiste transformative, cette recherche vise à accompagner une équipe-école à travers le processus transformationnel de son établissement scolaire selon une recherche-action appréciative. Au cours des vingt dernières années, son parcours professionnel dans le domaine de l'intégration du numérique l'a conduite à jouer divers rôles en contexte d’innovation pédagogique et organisationnelle. Après avoir enseigné à des jeunes pendant plus d'une décennie, elle intervient dans le milieu scolaire à titre de conseillère pédagogique. Elle accompagne la conception et l’implantation de projets numériques par des approches de gestion du changement basées sur l’intelligence collective.

France Gravelle
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

France Gravelle est professeure au Département d’éducation et de pédagogie de l’Université du Québec à Montréal. Elle a auparavant été professeure invitée en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles à la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa ainsi que directrice du Centre de pédagogie universitaire. Spécialiste en gestion de l’éducation et nouvelle gouvernance, elle s’intéresse également aux questions relatives à la gestion du numérique, de l’enseignement en ligne et hybride, de la gestion de l’enseignement supérieur ainsi qu’au bien-être des membres de la direction d’établissement d’enseignement. Professeure associée à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (STEAH) et chercheure associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), elle est également membre du GRIDE, du Réseau de recherches sur le numérique de l'UQAM, du conseil d’administration de l’ADERAE, de l’AFIRSE, du comité de direction de la CIRT@ ainsi que du conseil d’administration du REFAD.

Nathalie Lafranchise
Université du Québec à Montréal - Canada

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 31 (15 minutes)
Consulter
Fin de la troisième séance (période de question)
GRAVELLE, France
Période de questions
Fait partie du symposium :
Auteurs :
France Gravelle
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

France Gravelle est professeure au Département d’éducation et de pédagogie de l’Université du Québec à Montréal. Elle a auparavant été professeure invitée en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles à la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa ainsi que directrice du Centre de pédagogie universitaire. Spécialiste en gestion de l’éducation et nouvelle gouvernance, elle s’intéresse également aux questions relatives à la gestion du numérique, de l’enseignement en ligne et hybride, de la gestion de l’enseignement supérieur ainsi qu’au bien-être des membres de la direction d’établissement d’enseignement. Professeure associée à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (STEAH) et chercheure associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), elle est également membre du GRIDE, du Réseau de recherches sur le numérique de l'UQAM, du conseil d’administration de l’ADERAE, de l’AFIRSE, du comité de direction de la CIRT@ ainsi que du conseil d’administration du REFAD.

Thèmes :
14 h 46 (15 minutes)
Consulter
Clôture du symposium et mot de la fin
GRAVELLE, France
Mot de la fin
Fait partie du symposium :
Auteurs :
France Gravelle
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

France Gravelle est professeure au Département d’éducation et de pédagogie de l’Université du Québec à Montréal. Elle a auparavant été professeure invitée en leadership, évaluation, programmes et politiques éducationnelles à la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa ainsi que directrice du Centre de pédagogie universitaire. Spécialiste en gestion de l’éducation et nouvelle gouvernance, elle s’intéresse également aux questions relatives à la gestion du numérique, de l’enseignement en ligne et hybride, de la gestion de l’enseignement supérieur ainsi qu’au bien-être des membres de la direction d’établissement d’enseignement. Professeure associée à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (STEAH) et chercheure associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), elle est également membre du GRIDE, du Réseau de recherches sur le numérique de l'UQAM, du conseil d’administration de l’ADERAE, de l’AFIRSE, du comité de direction de la CIRT@ ainsi que du conseil d’administration du REFAD.

Thèmes :

Séance J408 : Symposium - Rapport au savoir : les zones d’ombre et de lumière

13 h 30 (30 minutes)
Consulter
Le rapport « enchanté » à l’énigme : une dimension influente du rapport au savoir des enseignants sur le curriculum réel et caché ? Comparaison Suisse-Québec en sciences humaines et sociales
VINCENT, Valérie
Communication orale
Fait partie du symposium :
Cette communication présente une recherche qui montre qu’à curriculum formel égal comme celui de la préhistoire, le curriculum réel et caché transmis dans la classe de trois enseignants du primaire genevois, varie plus nettement lorsqu’ils transmettent ce qui fait énigme pour eux dans les savoirs imposés (Vincent, 2017). Ce rapport à l’énigme met paradoxalement en lumière le rapport à l’ignorance des enseignants, complexifiant le rapport au savoir comme une part de leur l’habitus ou de leur « rapport ordinaire et enchanté au monde », au carrefour d’un rapport affectif et d’un rapport de pouvoir vis-à-vis du savoir et de ses énigmes (Bourdieu, 1986, 1980; Vincent, 2019b). L’influence de ce rapport à l’énigme est-elle aussi prégnante sur les pratiques dans d’autres cultures et systèmes éducatifs ? Varie-t-elle selon la discipline enseignée ? Quels sont ses impacts sur les rapports au(x) savoir(s) des élèves (Vincent & Maulini, 2017) ? Comment la réinvestir pour les formations à l’enseignement ? Dans une autre recherche, nous tenterons de répondre à ces questions, selon une approche qualitative, anthroplogique et sociologique des pratiques pédagogiques réelles en sciences humaines et sociales et des rapports au(x) savoir(s) et aux énigmes qui les conditionnent, dans deux classes québécoises du degré primaire (Vincent, 2019a).
Auteurs :
Valérie Vincent
Université de Genève/ Université du Québec à Rimouski - Suisse

Valérie Vincent est docteure, chargée d’enseignement et chercheure en sciences de l’éducation et dans la formation des enseignants du degré primaire à l’Université de Genève (UNIGE). Membre du Laboratoire Innovation Formation Éducation (LIFE), ses recherches évoluent dans les domaines de la sociologie et de l’anthropologie des pratiques enseignantes, du rapport au savoir et des apprentissages scolaires. Dans ces domaines, elle réalise actuellement un projet de recherche postdoctoral à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), soutenu par le Fond National Suisse pour la recherche Scientifique (FNS) (2019-2020, http://p3.snf.ch/project-184471).

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
14 h 00 (30 minutes)
Consulter
Quelle(s) méthodologie(s) pour attraper le rapport au savoir des sujets ? Une illustration dans l’enseignement universitaire francophone belge
BAILLET, Dorothée; GÉRARD, Claire
Communication orale
Fait partie du symposium :
Initialement proposée par Charlot, Bautier et Rochex (1992) pour approcher les difficultés d’apprentissage des élèves de milieux populaires en France, la notion de rapport au savoir a progressivement été mobilisée dans des recherches portant sur l’enseignement universitaire. Cette communication explore les enjeux méthodologiques d’un tel transfert. En effet, reconstruire la singularité d’un sujet au parcours scolaire long et différent du public initial représente un défi. Dans ce contexte, des méthodes de recueil de données inspirées du récit de vie (Burrick, 2010) semblent intéressantes car elles permettent d’accéder au sens que les sujets donnent aux expériences d’apprentissage qu’ils jugent significatives et à leur temporalité. Dans cette communication, les forces et faiblesses de ces choix méthodologiques seront illustrés à travers deux recherches. La première analyse le rapport aux savoirs d’étudiants primo-inscrits en psychologie et, en particulier, des difficultés que ces étudiants rencontrent face aux caractéristiques des savoirs enseignés à l’université (Baillet, 2017, 2019). La seconde tente de mettre en avant les profils des enseignants universitaires pratiquant la classe inversée en explorant les raisons et les possibles impacts des rapports aux savoirs et des identités professionnelles des enseignants face à leurs choix pédagogiques (Gérard, en cours).
Auteurs :
Dorothée Baillet
Université Libre de Bruxelles - Belgique

Dorothée Baillet est postdoctorante en Sciences psychologiques et de l’éducation et fait partie du Centre de Recherche en Sciences de l’Education (CRSE) à l’Université libre de Bruxelles. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur l’échec et la réussite à l’université, l’étude du rapport au savoir des étudiants et des caractéristiques des savoirs universitaires. Jusqu’en 2017, elle a également été responsable du dispositif d’aide à la réussite des étudiants de la Faculté des Sciences psychologiques et de l’Éducation.

Claire Gérard
Université libre de Bruxelles - Belgique

Étudiante en maîtrise en Sciences de l'éducation, Claire Gérard réalise actuellement un mémoire dont les enjeux sont de saisir les raisons pour lesquelles les enseignants universitaires pratiquent la classe inversée.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
14 h 30 (30 minutes)
Consulter
Synthèse et clôture
BEAUCHER, Chantale; BAILLET, Dorothée; VINCENT, Valérie; THERRIAULT, Geneviève
Mot de la fin
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Chantale Beaucher
Université de Sherbrooke - Canada

Professeure au département de pédagogie de l’Université de Sherbrooke, Chantale Beaucher est rattachée aux programmes d’enseignement professionnel. Elle s’intéresse particulièrement au rapport au savoir des enseignants de formation professionnelle, ainsi qu’aux élèves à besoins particulier dans ce secteur de formation. L'utilisation des organisateurs graphiques en enseignement-apprentissage, en particulier la carte heuristique, retient également son attention. Elle est directrice de l'Observatoire de la formation professionnelle du Québec.

Dorothée Baillet
Université Libre de Bruxelles - Belgique

Dorothée Baillet est postdoctorante en Sciences psychologiques et de l’éducation et fait partie du Centre de Recherche en Sciences de l’Education (CRSE) à l’Université libre de Bruxelles. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur l’échec et la réussite à l’université, l’étude du rapport au savoir des étudiants et des caractéristiques des savoirs universitaires. Jusqu’en 2017, elle a également été responsable du dispositif d’aide à la réussite des étudiants de la Faculté des Sciences psychologiques et de l’Éducation.

Valérie Vincent
Université de Genève/ Université du Québec à Rimouski - Suisse

Valérie Vincent est docteure, chargée d’enseignement et chercheure en sciences de l’éducation et dans la formation des enseignants du degré primaire à l’Université de Genève (UNIGE). Membre du Laboratoire Innovation Formation Éducation (LIFE), ses recherches évoluent dans les domaines de la sociologie et de l’anthropologie des pratiques enseignantes, du rapport au savoir et des apprentissages scolaires. Dans ces domaines, elle réalise actuellement un projet de recherche postdoctoral à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), soutenu par le Fond National Suisse pour la recherche Scientifique (FNS) (2019-2020, http://p3.snf.ch/project-184471).

Geneviève Therriault
Université du Québec à Rimouski - Canada

Geneviève Therriault est professeure titulaire en psychopédagogie de la formation pratique au secondaire au sein de l'Unité départementale des sciences de l'éducation de Rimouski (UDÉR), à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Elle est aussi codirectrice du Comité de programmes d'études de cycles supérieurs en éducation. Détentrice d'un doctorat en éducation (UQAR/UQAM, 2008) et d'un postdoctorat en didactique (Université Laval, 2009), elle mobilise depuis une quinzaine d'années les concepts de rapport aux savoirs et d'engagement auprès d'élèves du secondaire dans le cadre de la mise à l'essai de démarches éducatives interdisciplinaires en lien avec des questions environnementales socialement vives (QSVE). Elle s'intéresse aussi aux articulations entre les croyances - tant épistémologiques que pédagogiques - et les pratiques d'enseignants engagés dans des formations initiales et continues à l'ordre secondaire, tout particulièrement dans les domaines des sciences naturelles (SN) et des sciences humaines et sociales (SHS).

Thèmes :

Séance J409 : Symposium - Débats, polémiques, politiques et recherches sur la maternelle 4 ans : quels constats en recherche?

13 h 30 (30 minutes)
Consulter
Une approche vygotskienne pour construire le programme de la maternelle 4 ans
MARINOVA, Krasimira
Communication orale
Fait partie du symposium :
Dans ses recherches théoriques, Vygotsky étudie le lien entre le développement de l’enfant et ses apprentissages. La pierre angulaire y est la relation entre les particularités psychiques propres à l’âge et la façon dont l’enfant apprend. Le type d’apprentissage à l’âge préscolaire est intermédiaire entre celui de la première enfance (apprentissage spontané) et celui de l’âge scolaire (apprentissage réactif). Vygotsky le qualifie comme « spontané-réactif ». Dans ce type d’apprentissage, l’enfant est capable d'apprendre dans la mesure où le programme du maitre devient son propre programme (Vygotsky, 1934). Notre communication présentera notamment les principales idées de Vygotsky relatives aux programmes d’éducation préscolaire et questionnera leurs incidences sur le programme de maternelle 4 ans. Dans un premier temps, des questions portant sur l’interdépendance des fonctions psychiques seront discutées : les périodes optimales des fonctions mentales et les gains développementaux, le rôle du langage comme médiateur de sens, ainsi que le jeu comme zone de développement le plus proche. Dans un deuxième temps, une réflexion sur le transfert de ces idées dans le programme de maternelle 4 ans et dans les pratiques éducatives sera proposée. Enfin, les avantages d’un programme pour la maternelle 4 ans conçu selon l’approche vygotskienne seront mis en évidence.
Auteurs :
Krasimira Marinova
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
14 h 00 (30 minutes)
Consulter
Recommandations pour un parcours de qualité chez les enfants de 4 ans
BOILY, Manon; DESHAIES, Isabelle
Communication orale
Fait partie du symposium :
Dans sa politique sur la réussite éducative, le ministère place le parcours éducatif de l’enfant au centre de ses préoccupations (MEES, 2017). Les pratiques éducatives et pédagogiques de qualité sont identifiées comme stratégies pour l’atteinte optimale de son potentiel (MEES, 2018). La qualité étant le concept porteur de cette politique et la réussite éducative de l’enfant sa visée, cette communication présente les dimensions à prendre en compte pour offrir un parcours de qualité aux enfants de 4 ans (Japel et al., 2005; Harms et al., 2005; Bouchard et al., 2017). La qualité se mesurant à partir de l’expérience vécue par l’enfant (Drouin et al., 2004), cette communication met en parallèle les résultats de recherche portant sur deux approches utilisées dans les milieux éducatifs auprès de jeunes enfants : développementale et scolarisante et de l'influence qu'elles peuvent avoir sur leur expérience en termes de développement et de réussite éducative (Bernier et al., 2017; Larouche et al., 2015). Elle met l’accent sur les recherches en neuroscience traitant des pratiques éducatives et pédagogiques à considérer pour soutenir sa réussite éducative (Guerguen, 2014; Leong et Bodrova, 2009; Zelazo, 2013). Des recommandations entourant la maternelle 4 ans sont proposées (Bigras, 2019; Bigras et al, 2019).
Auteurs :
Manon Boily
Université du Québec à Montréal - Canada

Manon Boily, Ph. D. est directrice à l’unité de programme en petite enfance et professeure en gestion de l’éducation en petite enfance au Département d’éducation et pédagogie à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses recherches sont réalisées dans le milieu préscolaire auprès des enfants de 4 et 5 ans ainsi qu’en petite enfance (0-5 ans). Au préscolaire, elle y étudie notamment les mathématiques, le portfolio numérique ainsi que les pratiques enseignantes favorables à la réussite éducative. En petite enfance, elle s’attarde à la pratique réflexive des éducatrices et à leur développement professionnel.

Isabelle Deshaies
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Isabelle Deshaies a un baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire et une maîtrise en didactique des mathématiques au primaire. Après avoir enseigné pendant cinq ans, elle est devenue conseillère pédagogique disciplinaire au primaire, à la commission scolaire de la Riveraine. Entre-temps, elle a poursuivi ses études doctorales qu’elle a terminé en 2017. Son projet de recherche porte sur l’enseignement des prérequis essentiels en mathématiques au préscolaire et les neurosciences. Elle a d’ailleurs développé une intervention axée sur l’enseignement de l’inhibition en mathématiques au préscolaire. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur le dépistage et l’intervention au préscolaire selon le modèle de la réponse à l’intervention (RAI). Elle est présentement professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
14 h 30 (30 minutes)
Consulter
La maternelle 4 ans : respecter l’humain dans son devenir dans un contexte de scolarisation précoce.
APRIL, Johanne; LANARIS, Catherine; PAQUETTE, Noémie
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’impact des inégalités sociales sur le parcours scolaire des enfants préoccupe depuis toujours les décideurs, les chercheurs et les acteurs de différents milieux. Ainsi, les politiques gouvernementales démontrent un réel désir de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CSE, 2016), en misant sur une approche inclusive dans le but de fournir à tous les enfants des chances égales à la réussite éducative (MEES, 2018). Dans ce contexte, la scolarisation précoce devient un moyen de pallier certains manques en implantant la maternelle 4 ans temps plein pour tous. En dépit de cette volonté d’inclusion, le dépistage précoce demeure toujours l’approche préconisée pour prévenir et compenser les possibles retards et manques perçus. Plusieurs questions se posent alors quant à la pertinence de cette mesure : cette scolarisation précoce permet-elle de respecter le développement unique de chaque enfant de même que ses besoins? Ou au contraire contribue-t-elle davantage à sa marginalisation? Notre communication mettra en évidence les différentes postures dans les regards des enseignantes sur le développement des enfants de 4 ans en mettant en dégageant les défis et les apports de la mise en place d’une approche inclusive.
Auteurs :
Johanne April
Université du Québec en Ouataouais - Canada

Johanne April, PhD. est professeure titulaire à l’Université du Québec en Outaouais, campus Saint-Jérôme. Elle s’intéresse aux pratiques des enseignantes à l’éducation préscolaire dans une perspective développementale.

Catherine Lanaris
Université du Québec en Outaouais - Canada

Catherine Lanaris, Ph.D. est professeure titulaire et chercheuse au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais, campus de Saint-Jérôme. Elle enseigne au premier cycle des programmes en formation initiale des maîtres les cours de gestion de la classe et aux cycles supérieurs (maîtrise et doctorat) les cours de méthodologie de recherche qualitative et les séminaires de recherche. Elle est responsable du programme de doctorat en éducation. Ses récents travaux de recherche portent, entre autres, sur la mise en œuvre des pratiques inclusives favorisant la réussite éducative, la responsabilisation et l’autonomisation des élèves.

Noémie Paquette
Université du Québec en Outaouais - Canada

Noémie Paquette est psychoéducatrice et elle s'intéresse au développement socioémotionnel chez les jeunes enfants. Elle étudie présentement au doctorat en éducation.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)

Séance J410 : Communications libres

13 h 30 (19 minutes)
Consulter
Organisation d’une formation en apprentissage hybride des enseignants
DUFOUR, Anne
Communication orale
En Belgique francophone, le Pacte pour un enseignement d’excellence a pour ambition de renforcer la qualité de l’enseignement pour tous les élèves. Dans cette optique, le code de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire balisant le tronc commun dans l’enseignement obligatoire a été définitivement approuvé en mai 2019. Le tronc commun va débuter en 2020-2021. Pour cette première étape de la mise en place du tronc commun, un référentiel des compétences initiales a été rédigé. Ce document balise, pour la première fois, les attendus de l’école maternelle accueillant les enfants de 3 ans à 5 ans. Depuis octobre 2019, une « Formation tronc commun – référentiel des compétences initiales » forme les 13 000 instituteurs·trices maternel·le·s et psychomotricien·ne·s de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’Institut de la formation en cours de carrière s’est associé au Centre de ressources pédagogiques pour proposer une partie de la formation à distance. Cette présentation va mettre plus particulièrement en lumière les phases à distance de cette formation : comment sont-elles articulées avec la journée en présentiel, quelles ont été les étapes de création des modules de cours sur une plateforme Moodle, quelles sont les activités proposées en ligne, comment se déroule cette formation, toujours en cours, et quels sont les avis des apprenant·e·s?
Auteurs :
Anne Dufour
Fédération Wallonie Bruxelles - Belgique

Licenciée en sciences mathématiques de l’UMons (Belgique), mon premier emploi m’a amené à découvrir les écoles de cours du soir. Après des expériences dans l’enseignement de plein exercice et une incursion dans le privé, j’ai consacré ma carrière à enseigner, à des adultes, les mathématiques en promotion sociale dans des formations qualifiantes et dans la section CESS (humanités générales). Avant de rejoindre l’équipe du Centre de ressources pédagogiques (CRP) du Ministère de la fédération Wallonie-Bruxelles, j’étais tutrice-rédactrice au sein de l’Enseignement à distance (EAD / E-learning). Actuellement, je participe à la mise en ligne, sur Moodle, de séquences d'enseignement. Ces séquences sont utilisées à distance dans le cadre d’un enseignement en e-learning soit par de jeunes apprenants scolarisés à la maison soit par des étudiants adultes dans le cadre de la formation tout au long de la vie.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Le numérique éducatif
13 h 49 (12 minutes)
Consulter
Usage du numérique dans l’accompagnement des professeurs bivalents (mathématiques-TICE) en année de stage
FOFANA, Abou
Communication orale
À partir du contexte d’utilisation de la plateforme technopédagogique développé par la section Mathématiques du Département des sciences et technologies de l’ENS d’Abidjan, à l’endroit des professeurs stagiaires de mathématiques et d’informatique des collèges et lycées, nous allons examiner la possibilité d’articuler les modélisations des usages telles qu’elles sont effectuées en sciences des technologies de l’information et de la communication et en sciences de l’éducation. Notre hypothèse est que, loin d’être incompatibles, les problématiques traversant ces modélisations qui examinent les usages renvoient toutes, dans le sillage de la pensée foucaldienne (Foucault, 1977/1994), à la question du pouvoir des dispositifs techniques en tant que cadres organisateurs du comportement humain et de la construction du sens (Dieuaide, 2011; Lévy, 1994; Meunier, 1999; Peeters et Charlier, 1999). Le protocole mis en œuvre combine une observation des pratiques via la plateforme, un questionnaire en ligne et des entretiens qualitatifs, auprès de deux publics : les professeurs encadreurs de l’ENS et les étudiants stagiaires, utilisateurs de cette plateforme. Il ressort de cette étude que les étudiants sont davantage acteurs de leurs apprentissages d’une part et d’autre part que cette expérience participe à l’éducation aux médias et à la gestion du numérique.
Auteurs :
Abou Fofana
Ecole normale supérieure d'Abidjan - Côte d'ivoire

Enseignant-chercheur au Département des Sciences de l'Education à l'ENS d'Abidjan. Ingénieur pédagogique multimédia. Maître de Comférences en Didactique des disciplines.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Le numérique éducatif
14 h 01 (20 minutes)
Consulter
Numérique et nouvelles compétences pour l’enseignement à l’université
ROUISSI, Soufiane
Communication orale
Le développement du numérique fait apparaître de manière cyclique de nouveaux objets technologiques dans une accélération qui est devenue la norme, pas toujours compatible avec le temps de la réflexion et du recul toujours nécessaires. Il en est ainsi depuis le début du XXIe siècle, à travers le déploiement des environnements numériques d’apprentissage (ENA), plateformes de formation à distance (LMS, Learning Management System), ou encore des MOOC, prenant pour toile de fond l’avènement d’outils du Web devenu participatif avec Wikipédia, WordPress ou YouTube pour en donner quelques exemples. Le développement considérable de toute une panoplie d’outils numériques mis à disposition offre certes des potentialités de mise en œuvre, mais ces dernières ne pas toujours constatées sur le terrain au-delà des discours et injonctions politiques. Entre le développement du numérique et celui de la massification – sur les effectifs mais aussi sur la diversité des publics et de leurs caractéristiques –, les questions ne manquent pas, particulièrement dans la mise en place de mesures d’accompagnement des enseignants pour les aider à développer de nouveaux usages pédagogiques en contexte numérique. Un retour d’expérience en matière d’ateliers menés récemment auprès d’enseignants-chercheurs dans plusieurs universités au Maroc sera présenté et mis en discussion.
Auteurs :
Soufiane Rouissi
Université Bordeaux Montaigne - France

Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Institut des Sciences de l'information et de la Communication (ISIC) à l'Université Bordeaux Montaigne. Chercheur en SIC appartenant au laboratoire de recherche MICA (EA 4426) et membre associé international au CRIFPE. Responsable du master dispositifs numériques éducatifs à l'Université Bordeaux Montaigne. Thème actuel de recherche : Dispositifs numériques et apprentissage en ligne. Mots clés associés : pédagogie numérique, learning analytics, plateforme de formation à distance, elearning, normes et standards du Web, culture technique, culture numérique, compétences informationnelle et communicationnelle, compétence numérique.

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 21 (28 minutes)
Consulter
Le soutien à l’autonomie et la motivation autodéterminée : quels sont leurs rôles dans la transition école-emploi et le bien-être psychologique d’adolescents et de jeunes adultes ayant un trouble développemental du langage?
DUBOIS, Pascale; GUAY, Frédéric; ST-PIERRE, Marie-Catherine
Communication orale
La théorie de l’autodétermination est encore peu explorée auprès des adolescents et des jeunes adultes présentant un trouble développemental du langage. Pourtant, les concepts qui s’y rattachent sont appelés à jouer un rôle important dans leur transition vers la vie adulte. Le premier objectif de cette présentation est de familiariser les participants à ce qu’est le soutien à l’autonomie et ce qu’est la motivation autodéterminée, ainsi qu’à leurs liens avec le développement optimal des jeunes sur les plans personnel, scolaire et professionnel. Par la suite, les résultats d’une étude doctorale seront présentés afin d’illustrer le rôle que peuvent jouer le soutien à l’autonomie et la motivation autodéterminée dans la transition école-emploi et le bien-être psychologique. Cette étude, réalisée auprès de jeunes adultes ayant un trouble développemental du langage et auprès d’élèves d’un parcours de formation axé sur l’emploi offert aux élèves québécois en grande difficulté scolaire, avait pour objectif de valider un modèle motivationnel de cette transition. Les participants pourront ainsi développer une compréhension globale du rôle de ces concepts et en quoi il s’agit d’atouts importants à soutenir afin d’accompagner ces jeunes vers l’atteinte de leur plein potentiel.
Auteurs :
Pascale Dubois
Université Laval - Canada

Orthophoniste et Étudiante doctorale à l’Université Laval, Pascale Dubois œuvre depuis les 10 dernières années auprès d’adolescents et de jeunes adultes présentant un trouble du langage, une dyslexie-dysorthographie ou un trouble d’apprentissage. Elle s’intéresse plus particulièrement à la réussite de la transition vers la vie adulte des jeunes adultes vivant des défis sur les plans langagiers et de la communication sous l'angle de la théorie de l'autodétermination. C’est à titre de citoyenne engagée qu’elle a collaboré 7 années au sein du Centre Oméga, un organisme œuvrant dans le domaine de la persévérance scolaire et qu’elle a récemment accepté un mandat d’administratrice au sein du Regroupement Langage Québec, un organisme visant à faire valoir les droits des personnes ayant un trouble développemental du langage.

Frédéric Guay
Université Laval - Canada

Marie-Catherine St-Pierre
Université Laval - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail

Séance J412 : Communications libres

13 h 30 (23 minutes)
Consulter
RED.PT – un projet innovateur dans l’apprentissage de la langue à l’école primaire au Portugal
CARDOSO, Adriana; PEREIRA, Ricardo; GONÇALVES, Carolina
Communication orale
À présent, les nouvelles générations – les « natifs digitaux » – ont des compétences élevées en technologies de l’information et de la communication. Cependant, au Portugal, l’École a tendance à résister à la culture numérique, attribuant aux nouvelles technologies un rôle auxiliaire, sporadique ou même résiduel. En se concentrant sur ce thème, le projet RED.PT (Ressources éducatives numériques pour enseigner et apprendre le portugais au primaire), en cours à l’École supérieure d’éducation de Lisbonne, investit dans le développement de ressources éducatives numériques développées selon les directives méthodologiques suivantes : (i) le développement intégré des compétences linguistiques; (ii) la création de contextes significatifs, visant à la production et à la diffusion de différents genres textuels; (iii) l’apprentissage des règles du fonctionnement du langage par la découverte; (iv) la construction de chemins non linéaires; (v) l’utilisation de différentes langues des médias (texte, image, audio, vidéo); et (vi) les stratégies de « gamification ». Cette présentation a pour but de présenter deux ressources éducatives numériques développées dans le cadre de ce projet, qui visent : (i) le développement des compétences métaphonologiques des élèves autour de l’accent phonologique en portugais européen; (ii) le développement intégré des compétences de l’exploitation dans la recette culinaire textuelle.
Auteurs :
Adriana Cardoso
Instituto Politécnico de Lisboa; CLUL - Portugal

Professeure

Ricardo Pereira
Instituto Politécnico de Lisboa - Portugal

Professeur

Carolina Gonçalves
Instituto Politécnico de Lisboa; CICS.NOVA - FCSH - Portugal

Professeure Adjointe à l'École Supérieure d'Éducation, Institut Polytechnique de Lisbonne. Chercheure au Interdisciplinary Center of Social Studies (CICS.NOVA.FCSH NOVA). PhD en Sciences de l'Éducation.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Le numérique éducatif
13 h 53 (19 minutes)
Consulter
Évaluation des thèses de doctorat en Afrique de l’Ouest : étude comparée des pratiques connexes à l’Université de Lomé (Togo) et à l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin
AKOUETE HOUNSINOU, Florentine; TCHAGNAOU, Akimou
Communication orale
La fin des études doctorales est sanctionnée par une soutenance de thèse. Toutefois, il est noté des réserves sur la fiabilité de leur évaluation. La présente contribution a pour objectif de comparer les pratiques en cours en la matière dans les universités de Lomé au Togo et d’Abomey-Calavi au Bénin, afin de répertorier les insuffisances relatives à l’évaluation des thèses en vue de propositions d’approches de solutions. Le cadre d’étude est constitué par les deux universités précitées. Les docteurs et enseignants de rang magistral constituent la population cible. Un questionnaire et un guide d’entretien sont les instruments de collecte des données. Les principaux résultats révèlent que les pratiques relatives à l’évaluation des thèses de doctorat sont presque les mêmes dans les deux universités et qu’il manque une harmonisation des points de vue liés au processus. Une grille consensuelle d’évaluation des thèses, conçue de manière participative par les professeurs titulaires et les directeurs des écoles doctorales, a été proposée pour corriger les insuffisances relevées en vue d’une évaluation objective et satisfaisante.
Auteurs :
Florentine Akouete Hounsinou
Université d'Abomey-Calavi (UAC) - Bénin

M. Florentine AKOUETE-HOUNSINOU, chercheure-Enseignante (chargée de recherche) est titulaire d’un Ph.D. en Psychopédagogie, option technopédagogie de l’Université de Montréal (2012) et de deux Masters, en Utilisation des TIC pour l’Education et la Formation (UTICEF) Université Louis Pasteur de Strasbourg 1 (France, 2005) et en «Curriculum & Instruction» à Southern Illinois University (USA, 2000). Ayant acquis une expertise en formation des adultes et en formation à distance, elle s’est spécialisée dans la conception de modules de formation des adultes. Elle est coordonnatrice spéciale du Centre de Formation Professionnelle Continue et de Consultance (CFCC) de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) au Bénin. Elle concentre ses activités de recherche sur la formation des enseignants, l’intégration des TIC dans l’éducation, la formation professionnelle continue, le développement d’une éducation à la citoyenneté et les stratégies d’apprentissage. Elle est membre du ROCARE et du RIFEFF.

Akimou Tchagnaou
Enseignant - Togo

Togolais de nationalité, Dr Akimou TCHAGNAOU est titulaire d’un doctorat unique en Sciences de l’Éducation et de la Formation à l’Université de Lomé au Togo depuis le 10 novembre 2017. Il est Assistant de recherche au sein de l’Équipe de Recherche sur la Réussite Scolaire et Universitaire (ERSU) à l’Institut National des Sciences de l’Éducation (INSE). Titulaire aussi d’une maîtrise en Histoire, Dr Akimou TCHAGNAOU participe à des colloques internationaux et s’intéresse aux thématiques sur la formation des enseignants, l’élaboration des mémoires de recherche, l’évaluation en éducation, l’équité-genre, les politiques éducatives, etc. Il est aussi consultant en éducation aux chaînes de télévisions TVT, RTDS, TV2 et aux Radios Lomé, Pyramide FM, Taxi FM et KNTB FM. Consultant en politique, Dr TCHAGNAOU intervient aussi sur télévision New World Info. Il participe à des travaux de recherche dans le cadre du Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
14 h 12 (37 minutes)
Consulter
Le portable et l’adolescent à l’école : naissance de la conscience digitalisée
PETIT, Christian
Communication orale
En croisant les regards psychanalytique, philosophique et des sciences de l'éducation, cette recherche pose la problématique de l'existence, chez l'adolescent, d'un rapport inédit de son psychisme avec le portable et des répercussions sur les représentations de l'identité à partir de ses quatre dimensions : réel, symbolique, imaginaire et du symptôme (Petit, 2019), ainsi que de la "polarité paradoxale de l'identité" (Petit, 2016). Désormais à portée de doigts (Serres, 2012), le portable est un prolongement technologique à sa faculté de conscience, que nous appelons "conscience digitalisée". La méthode retenue présente un corpus de 400 lycéens de terminale de l'île de La Réunion à partir d'un questionnaire semi-ouvert, d'entretiens menés auprès de l'équipe de direction de trois établissements qui ont accueilli la recherche ainsi que des équipes pédagogiques et d'enseignement. Le choix circonscrit à des élèves de terminale est lié à l'apport de la psychologie du développement qui précise que c'est partir de cette période que les adolescents acquièrent une plus grande autonomie de pensée et de réflexion critique par rapport à l'éducation parentale. Le traitement des données repose sur une analyse de contenu (Bardin, 1977) des représentations langagières. Les résultats confirment que le rapport privilégié que les adolescents tissent avec leur portable favorise le surgissement de la conscience digitalisée et active de manière inédite le processus de la polarité paradoxale de l'identité.
Auteurs :
Christian Petit
INSPÉ - Université de La Réunion - Réunion

Mes thèmes de recherche: L'identité avec 2 concepts inédits: la polarité paradoxale de l'identité (2019) et les quatre dimensions de l'identité Réel Symbolique, imaginaire et identité au symptôme (2016) Depuis 2017, je travaille le concept d'interculturalité critique avec Driss Alaoui (Publication ouvrage avec Annick Lenoir et D. Alaoui, Novembre 2019) Je développe actuellement un nouveau concept : le processus de dé-Référenciation Symbolique (Article soumis aux Éd. des Archives Contemporaines, 2020)

Thèmes : Le numérique éducatif

15 h 10 à 16 h 40
Communications, ateliers et symposiums

Séance J501 : L'apprentissage à distance et l'affectif

15 h 10 (36 minutes)
Consulter
Soutenir l’apprentissage à distance – Composer avec l’affectif
PETIT, Benoît; BRICAULT, Mélissa
Communication orale
La distanciation physique à laquelle toute la société est confrontée actuellement amène de grands défis. En éducation, tout le monde apprend très rapidement à gérer des rencontres à distance, à prendre contact avec les collègues, les familles, les jeunes. On cherche à les soutenir : de simplement garder une forme d’équilibre jusqu’à poursuivre des apprentissages, les maintenir ou préserver une certaine activité cognitive. Tout cela fait émerger une panoplie d’expressions affectives avec lesquelles il n’est pas toujours simple de composer. Dans un premier temps, cet atelier vise à exposer des pistes théoriques et pratiques qui peuvent éclairer nos actions en contexte de changement. On cherchera à en dégager des principes directeurs. Par la suite, les participants seront mis à contribution pour explorer des initiatives à mettre en œuvre afin de soutenir tout le réseau éducatif (des décideurs aux élèves).
Auteurs :
Benoît Petit
RÉCIT - Canada

Benoit Petit est conseiller pédagogique au sein du RÉCIT. Il œuvre aux services nationaux pour les gestionnaires scolaires et dans le domaine du développement de la personne. Collaboration et créativité sont ses principaux moteurs d’innovation pédagogique où le numérique se met au service de l’apprenant. Il propose une réflexion éthique sur les usages à l’ère du numérique : citoyenneté, médias sociaux, mobilité, vie privée, droit d’auteur, ressources éducatives libres et leadership.

Mélissa Bricault
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Milles-Iles - Canada

Conseillère pédagogique, M. Éd., RÉCIT CSSMI | Innovation pédagonumérique | Citoyenneté à l'ère du numérique Mélissa Bricault accompagne les intervenants de l'Éducation dans la mise en place de pratiques novatrices favorisant une gestion et une mobilisation éthique et pédagogique du numérique pour l'enseignement et l'apprentissage. Les valeurs de bienveillance, de collaboration et de rigueur animent sa vision et orientent ses actions pour le développement d’une réelle culture collaborative.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance J502 : Intégrer Mozaïk-Portail dans votre pratique professionnelle

15 h 10 (59 minutes)
Consulter
Intégrer Mozaïk-Portail dans votre pratique professionnelle
TREMBLAY, Nathalie
Atelier commercial
Atelier de mains sur les touches permettant aux enseignants, aux intervenants et aux directions d’intégrer Mozaïk-Portail dans leur pratique professionnelle quotidienne. 1) Présenter des cas types en utilisant des résultats et la veille active; 2) Selon le métier, voir comment intégrer les informations fournies par la veille active dans ses tâches quotidienne; 3) Permettre aux participants de saisir des informations dans le Suivi des observations et interventions (SOI); 4) Permettre aux participants la saisie des résultats d'élèves et identification de l’impact sur la veille active en temps réel; et 5) Permettre aux participants la saisie des interventions ou des observations en lien avec les résultats de l’analyse de la veille active.
Auteurs :
Nathalie Tremblay
GRICS - Canada

À la Grics depuis plus de 30 ans, de la conception, en passant par l'implantation et le soutien de produit m'a permis d'acquérir une grande expertise de différents domaines d'affaires dans le secteur de l'éducation et un expérience riche des besoins du réseau des CS notamment auprès des enseignants. Gestionnaire de produits ayant la responsabilité du portefeuille de la gestion scolaire dont le dernier né est Mozaïk-Portail

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :

Séance J503 : Administration scolaire et numérique

15 h 10 (50 minutes)
Consulter
L’utilité des données pour faciliter la gestion des ressources numériques
GRÉGOIRE, Isabelle
Atelier commercial
L’accessibilité aux technologies numériques et le développement de pratiques pédagogiques innovantes amènent les enseignants et enseignantes à utiliser un nombre grandissant de ressources numériques de plus en plus diversifiées. Comment concilier les besoins spécifiques de chaque enseignant ou enseignante et leur autonomie professionnelle avec une allocation optimale des budgets? Voilà tout un défi! Il est bien sûr possible de réaliser des sondages internes ou de prévoir des réunions pour évaluer les besoins de son équipe en matière de ressources numériques. Mais si des données étaient disponibles en temps réel et en quelques clics?
Auteurs :
Isabelle Grégoire
Classo - Canada

Après avoir consacré plusieurs années à la production documentaire et de contenus numériques, Isabelle fonde Classo en 2017. Fille de deux enseignants et mère de deux garçons de 11 et 7 ans, elle a toujours accordé une grande valeur à l’éducation. Avec Classo, elle souhaite mettre son expérience et son énergie au service des écoles afin de soutenir une mise en œuvre du numérique qui soit au bénéfice de la réussite scolaire. Créative, rigoureuse, leader et engagée, elle détient un baccalauréat en Communications de l'Université Concordia ainsi qu'un DESS en gestion d'organismes culturels de HEC Montréal.

Public cible : conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :

Séance J504 : Mes contenus de cours passent en mode numérique

15 h 10 (45 minutes)
Consulter
Mes contenus de cours passent en mode numérique
PELCHAT, Maxime
Communication orale
Avec la diversité des outils numériques à notre portée, le partage bidirectionnel de documents entre l’enseignant et l’élève est devenu monnaie courante. Exercices, devoirs, ressources... à tous les niveaux, on apprécie la rapidité et l’efficacité des différentes plateformes de partage. Mais au-delà du contenant, est-ce que le contenu partagé exploite toujours au maximum les possibilités du numérique? Cet atelier se veut une occasion d’explorer les langages augmentés et le langage graphique dans une perspective pédagogique. Utilisés un peu partout dans les médias, les icônes, les hyperliens et les schémas peuvent aussi être mis au service de l’apprentissage, reliant ainsi plusieurs des dimensions présentées dans le Cadre de référence de la compétence numérique (MEES, 2019).
Auteurs :
Maxime Pelchat
CADRE21 - Canada

Oeuvrant en éducation depuis une quinzaine d’année, Maxime a enseigné l’univers social au secondaire dans la région de Québec. Spécialisé à propos des enjeux du monde contemporain et passionné de culture populaire, il s’intéresse de près au numérique et à ses impacts, autant dans l’espace scolaire que dans la société en général. Les médias sociaux sont devenus un outil incontournable pour contribuer à son développement professionnel. Il s’est d’ailleurs formé pour agir en tant que gestionnaire de communautés, contribuant ainsi au rayonnement de son école, mais aussi à d’autres initiatives innovantes en éducation, dont les CréaCamp avec l’École branchée, sa page Facebook Ed Café avec Pierre-Olivier Cloutier et son rôle au sein du C.A. de l'AQUOPS. C’est grâce à ce riche réseau qu’il s’est joint à l’équipe du CADRE21 en 2017. À titre de stratège numérique, il contribue au rayonnement du développement professionnel en éducation francophone.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques
Niveau de difficulté :

Séance J505 : Classcraft – La gestion de classe ludifiée

15 h 10 (46 minutes)
Consulter
Classcraft – La gestion de classe ludifiée
YOUNG, Shawn
Communication orale
Dans cet atelier, nous explorerons les meilleures pratiques en gestion de classe, basée sur les fondements de la gestion du comportement par l’intervention positive dans le contexte de la réponse à l’intervention. Des stratégies efficaces, basées sur une approche motivationnelle, pourront être mises en application par les enseignants.
Auteurs :
Shawn Young
Classcraft - Canada

Shawn Young est le co-fondateur et PDG de Classcraft, le système de gestion de la motivation pour les écoles. Depuis son lancement, Classcraft a acquis une force incroyable auprès des éducateurs du monde entier, en fournissant des outils pour la ludification de l'enseignement. Shawn Young a enseigné la physique en 5e secondaire pendant 9 ans, il possède un baccalauréat en physique et une maîtrise en éducation de l’Université de Sherbrooke. Shawn Young est aussi un développeur web chevronné. Enfin, il est conseillé scientifique en éducation pour l'UNESCO, conseillé pour New Jersey Future Ready Schools, conseillé pour SETDA, vice-président de l'association Edteq, et ambassadeur de la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke. Shawn Young s'intéresse à la façon dont nous pouvons créer une communauté dans la classe et à la manière dont des principes ludiques peuvent aider à enseigner à tout l'enfant.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :

Séance J506 : Communications libres

15 h 10 (15 minutes)
Consulter
Implantation de la classe inversée en biologie au collégial : perspectives des étudiants et des enseignants
GRUSLIN, Edith; ROY, Normand; POELLHUBER, Bruno
Brève communication orale
La classe inversée permet de combiner les bienfaits de l’apprentissage actif centré sur l’étudiant à ceux d’un apprentissage plus transmissif via l’utilisation d’outils médiatisés hors de la classe, mais reste un changement de pratique complexe à instaurer. La présente étude vise à comprendre comment est vécue la classe inversée par les enseignants et les étudiants, dans le contexte d’une première implantation de la classe inversée dans un cours de biologie humaine au collégial. Une série de quatre entrevues individuelles a été menée auprès de quatre enseignants afin de mieux comprendre le vécu de ceux-ci dans le contexte d’une transformation des pratiques enseignantes. Un questionnaire (n=137) et des entrevues auprès de six de leurs étudiants ont permis de mieux comprendre les liens entre la satisfaction, la motivation et l’engagement. Ces résultats ont été présentés aux enseignants, les soutenant ainsi dans leur réflexion face à d’éventuels ajustements à apporter au dispositif. Les résultats de la recherche mettent en lumière les avantages et les défis associés au dispositif mis en place dans un cours de biologie humaine. Des pistes sur les conditions facilitantes et les aspects critiques à considérer seront présentées pour orienter une transformation de pratique vers la classe inversée.
Auteurs :
Edith Gruslin
Collège Ahuntsic/Université de Montréal - Canada

Normand Roy
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Normand Roy, Ph.D., est professeur au département des sciences de l’éducation de l'Université de Montréal. Il est passionné par l’utilisation des technologies en éducation. Ses principaux intérêts de recherche sont les usages du web 2.0 et les technologies récentes (réalité virtuelle, jeux vidéo, etc.) . Il cherche constamment à trouver la place pédagogique des différents outils technologiques, et ce, dans tous les contextes disciplinaires. Dans le contexte universitaire, il s’intéresse plus particulièrement à la formation à distance et aux cours en ligne.

Bruno Poellhuber
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation et directeur du Centre de pédagogie universitaire (CPU) de l’Université de Montréal, Bruno Poellhuber est chercheur membre du CRIFPE et du groupe de recherche interuniversitaire sur l’intégration pédagogique des TIC (GRIIPTIC). Ses travaux portent sur l’utilisation des technologies pour l’apprentissage au postsecondaire et chez les adultes, dans des contextes d’enseignement en présentiel et de formation à distance (ex : MOOC). Ses recherches portent plus précisément sur les liens entre encadrement, motivation, engagement et persévérance, le développement et l’adoption d’innovations pédagogiques avec les technologies émergentes (réalité virtuelle, makerspace, etc.), les pratiques pédagogiques actives avec les TIC, dans le contexte des classes d’apprentissage actif et des espaces créatifs. Il est co-auteur du cadre de référence de la compétence numérique (MÉES, 2019).

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
15 h 25 (32 minutes)
Consulter
Un concept infopédagogique innovant pour soutenir la motivation des étudiants autochtones dans leurs études universitaires : au-delà des Serious Games
POULIOT, Eve; ROCHELEAU, Johanne
Communication orale
Dans le cadre de deux programmes en relation d’aide destinés à des étudiants des Premières Nations à l’UQAC, une formule pédagogique a été développée afin de répondre aux besoins des étudiants, tout en favorisant leur réussite et leur persévérance scolaires. Cette formule offerte en ligne ou selon un modèle hybride, alternant des cours en classe et des cours en ligne, s’inscrit dans une approche de cognition située, qui situe les connaissances dans des lieux virtuels. Pour ce faire, une métaphore (l’Avenue des Pulsions) a été développée afin de renforcer des liens et de rendre les contenus intéressants, vivants et plus faciles à mémoriser. Elle regroupe plusieurs études de cas impliquant des personnages qui se côtoient sur l’Avenue des Pulsions. Les contenus sont ainsi amenés de manière dynamique et attrayante, selon une approche d’« Edutainment ». Une fois les notions de base acquises, les étudiants sont invités à collaborer pour venir en aide au personnage du cas présenté dans chacun des cours. Ils doivent préalablement avoir réfléchi individuellement à la résolution du problème qui leur est présenté, pour ensuite mettre leurs conclusions en commun. Cette communication propose de présenter cette formule pédagogique innovante, qui semble particulièrement prometteuse afin de soutenir la motivation des étudiants autochtones dans leurs études universitaires.
Auteurs :
Eve Pouliot
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Eve Pouliot LL.B. Ph.D. est professeure agrégée en travail social à l’UQAC, où elle enseigne l’intervention auprès des enfants et des adolescents, la déviance sociale, la méthodologie de la recherche et l’intervention familiale. Elle est également responsable du comité de pédagogie universitaire de l'UQAC. Ses travaux de recherche portent principalement sur les jeunes et les familles à risque, notamment en ce qui concerne les situations de maltraitance. Elle s’intéresse à l’exercice des rôles parentaux dans différents contextes.

Johanne Rocheleau
@pte formation - Canada

Johanne Rocheleau œuvre en enseignement supérieur depuis 30 ans, tant dans l’enseignement, la recherche que la gestion de projets pédagogiques numériques. Titulaire d’un doctorat de 3e cycle en Éducation, spécialisée en technologie éducative et en ergonomie cognitive des interfaces d’apprentissage, elle a réalisé de nombreux projets de formation à distance pour des programmes collégiaux et universitaires, notamment pour des clientèles autochtones, en français et en anglais.

Thèmes : Le numérique éducatif
15 h 57 (25 minutes)
Consulter
La violence physique à l’école secondaire : point de vue des intervenants scolaires sur l’implication parentale
BÉRUBÉ, Alicia Sophie; POULIOT, Eve
Communication orale
Cette recherche qualitative réalisée auprès de huit intervenants scolaires a permis de décrire leur point de vue sur l’implication parentale et les facteurs qui y sont associés en contexte de violence physique en milieu scolaire. Les résultats soulignent que les intervenants interrogés estiment que les mesures disciplinaires mises en place par le milieu scolaire, notamment la suspension, peuvent influencer le taux de récidive des actes de violence physique. Ainsi, l’utilisation de mesures qui privilégient la prise de conscience de l’acte posé peut influencer le comportement futur du jeune. De plus, les résultats soulignent l’importance d’un soutien parental en contexte de violence physique, les parents étant des acteurs centraux dans la résolution du phénomène. L’analyse des résultats, à partir de la typologie de l’implication parentale d’Epstein (1992) et du modèle bioécologique de Bronfenbrenner (1979), a permis de mettre en lumière l’influence des différents systèmes entourant le jeune ainsi que des diverses pratiques de participation parentale. Cette étude propose finalement des pistes afin de mieux soutenir les parents dont l’adolescent a commis un acte de violence physique en milieu scolaire. Elle réitère également la nécessité de s’attarder au vécu de ces parents afin de comprendre leurs besoins et de mieux les accompagner.
Auteurs :
Alicia Sophie Bérubé
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Alicia Sophie Bérubé est bachelière en psychologie et maître en travail social. Depuis 2019, elle est travailleuse sociale au CIUSSS de la Capitale-Nationale auprès de personnes présentant un diagnostic de déficience intellectuelle ou de trouble du spectre de l’autisme. Madame Bérubé a obtenu la bourse de persévérance aux cycles supérieurs à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) en raison de l’excellence de son dossier universitaire et de sa persévérance scolaire. Elle a aussi été conférencière invitée dans le cadre de séminaires de maîtrise à l’UQAC. Elle s’intéresse en particulier à la violence scolaire ainsi qu’à l’implication des parents dans ce phénomène

Eve Pouliot
Université du Québec à Chicoutimi - Canada

Eve Pouliot LL.B. Ph.D. est professeure agrégée en travail social à l’UQAC, où elle enseigne l’intervention auprès des enfants et des adolescents, la déviance sociale, la méthodologie de la recherche et l’intervention familiale. Elle est également responsable du comité de pédagogie universitaire de l'UQAC. Ses travaux de recherche portent principalement sur les jeunes et les familles à risque, notamment en ce qui concerne les situations de maltraitance. Elle s’intéresse à l’exercice des rôles parentaux dans différents contextes.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
16 h 22 (22 minutes)
Consulter
La formation des enseignants nouvellement recrutés à l’université : le cas des enseignants de FSHS de l’université de Bejaia -Algérie.
BESSAI, Rachid; DJADDA, Mahmoud
Brève communication orale
Notre communication rend compte des résultats d’une étude menée auprès des enseignants nouvellement recrutés à l’Université de Bejaia. Notre objectif est de montrer l’impact de la formation reçue par ces enseignants sur l’exercice de leur fonction. Aujourd’hui, le recours au numérique dans l’apprentissage que ce soit dans le contexte pédagogique ou dans le contexte professionnel est devenu un élément non négligeable dans le processus de formation des enseignants universitaires qui sont d’ailleurs confrontés à plusieurs difficultés. Nous souhaiterions dans le cadre de cette étude nous interroger sur la qualité de la formation que reçoivent ces enseignants durant leur période de stagiairisation: cette formation est-elle suffisante pour l’exercice du métier d’enseignement? Le contenu de la formation est-il adapté aux nouvelles exigences d’apprentissage (le numérique)? Nous tenterons d’apporter des éléments de réponse à travers une enquête réalisée auprès de 20 enseignants débutants (disciplines: sciences sociales) et ayants bénéficié d’une formation initiale. Ces enseignants (toujours en activité) ont bénéficié d’une période d’essaie de 12 mois (formation en post-embauche en technologie de l’information et de la communication « TIC », en didactique et en psychopédagogie). Au terme de cette formation et après évaluation, l’enseignant passera de statut « stagiaire » au statut « titulaire».
Auteurs :
Rachid Bessai
université A. Mira - Bejaia / Algérie - Algérie

Dr. BESSAI Rachid, maître de conférences en sociologie de l’éducation et enseignant chercheur à l’université de Bejaia-Algérie. Il s’intéresse au rapport famille-école, à l’éducation inclusive et à la formation continue des enseignants. Auteur de plusieurs articles et participation dans différentes manifestations scientifiques en Algérie et à l’étranger.

Mahmoud Djadda
université A. Mira de Bejaia-Algérie - Algérie

Dr. DJADDA Mahmoud, maître de conférences en sociologie rurale et enseignant chercheur à l’université de Bejaia-Algérie. Il travail sur les pratiques sociales éducatives en Kabylie. Auteur d’un article intitulé: socialisation des enfants des familles déplacées dans les milieux urbains.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)

Séance J507 : Communications libres

15 h 10 (30 minutes)
Consulter
La possible influence des variables sociales sur la perception des enseignants à l’égard des difficultés d’apprentissage en mathématiques : qu’en disent les intervenants en éducation?
RAJOTTE, Thomas; BOIVIN, Émilie
Communication orale
De récentes recherches ont permis d’établir que les difficultés des élèves en mathématiques ne découlent pas exclusivement des capacités cognitives des élèves du primaire ou de l’efficacité des pratiques pédagogiques. En effet, l’influence des variables sociales sur la perception des professionnels de l’éducation est de plus en plus documentée. Cette diversité de facteurs (niveau socioéconomique, scolarité des parents, statut d’immigrant, etc.) contribue à altérer l’interprétation des professionnels issus du milieu de l’éducation concernant les difficultés des élèves en mathématiques. Dans le but de recueillir des informations concernant l’interprétation des difficultés en mathématiques des élèves HDAA (élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage) ainsi qu’afin de décrire le contexte à l’intérieur duquel les différents codes d’identification des élèves HDAA sont attribués, quinze entrevues semi-dirigées ont été réalisées. Les entretiens ont eu lieu auprès des enseignants titulaires d’une classe du primaire, d’orthopédagogues et de conseillers pédagogiques. Afin d’analyser les données issues du projet, une analyse phénoménologique des propos issus des intervenants en éducation a été réalisée. Ces analyses ont permis de dégager différentes variables sociales qui influent sur le dépistage, l’interprétation et les interventions de professionnels de l’éducation à l’égard d’élèves ayant des difficultés en mathématiques.
Auteurs :
Thomas Rajotte
Université du Québec à Rimouski - CRIFPE - Canada

Thomas Rajotte est professeur à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Il possède une maîtrise en éducation de l’Université du Québec à Rimouski ainsi qu’un doctorat en éducation de l’Université du Québec à Montréal. En tant que chercheur en didactique des mathématiques, il est associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et au Groupe d’étude sur l’enseignement des mathématiques en adaptation scolaire (GEMAS). Ses intérêts de recherche porte sur la résolution de problèmes mathématiques, l’interprétation des difficultés d’apprentissage en mathématiques ainsi que sur la pédagogie par le jeu.

Émilie Boivin
Université du Québec à Rimouski - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
15 h 40 (29 minutes)
Consulter
L’insertion professionnelle des enseignants au travers des multiples aspects de la socialisation au travail : un outil pour les appréhender
COPPE, Thibault; RAEMDONCK, Isabel; MÄRZ, Virginie; PARMENTIER, Michaël; BROUHIER, Quentin; COLOGNESI, Stéphane
Communication orale
Les questions relatives à l’insertion professionnelle des enseignants novices font l’objet de nombreuses études et restent une préoccupation majeure des chercheurs en éducation (Martineau et Mukamurera, 2012). Nombre de ces travaux s’intéressent aux premiers pas dans le métier, relativement aux défis auxquels est confronté l’enseignant en classe. Néanmoins, au-delà du « faire la classe », d’autres aspects inhérents au métier interviennent : les aspects relationnels et organisationnels (Mukamurera, Lakhal et Tardif, 2019). L’enjeu est de pouvoir prendre en compte ces différents aspects pour pouvoir soutenir et comprendre l’insertion professionnelle dans son ensemble. La visée de notre contribution est de présenter une échelle de mesure développée pour considérer et interroger conjointement lesdits aspects de l’insertion professionnelle des enseignants. 1300 enseignants de tous niveaux ont été sollicités via un questionnaire pour valider l’outil. Les analyses factorielles font émerger quatre dimensions : la socialisation aux tâches, la socialisation au groupe de travail, la socialisation au climat micropolitique et la socialisation à l’organisation. Les analyses de validité mettent en évidence de fortes relations entre ces quatre dimensions et, notamment, le sentiment d’efficacité personnelle, la satisfaction au travail et l’engagement organisationnel. Dans notre contribution, nous présenterons les cadres théoriques mobilisés pour construire l’échelle, l’outil en question, et les principaux résultats.
Auteurs :
Thibault Coppe
Université catholique de Louvain - Belgique

Depuis octobre 2018, Thibault Coppe réalise un doctorat en Sciences de l'éducation (FNRS/FRESH) à l'UCLouvain au sein d'IACCHOS (institut d'analyse du changement dans l'histoire et les sociétés contemporaines). Ses recherches participent aux réflexions du groupe interdisciplinaire de recherche sur la socialisation, l'éducation et la formation (GIRSEF). Il travaille actuellement sur la socialisation des enseignants au sein de leur établissement scolaire. Ses axes méthodologiques sont tant qualitatifs que quantitatifs avec un intérêt particulier pour l'analyse des réseaux sociaux et les approches centrées sur les personnes.

Isabel Raemdonck
Uclouvain - Belgique

Isabel Raemdonck a obtenu son diplôme de maîtrise à l'Université de Gand en 1998 et un doctorat à l'Université de Gand en Belgique en 2006. Le sujet de sa thèse porte sur l'autorégulation dans les processus d'apprentissage et de gestion de carrière des employés peu qualifiés. De 2006 à 2010, elle a été professeur assistant au 'Corporate Learning’ à l'Université de Leiden aux Pays-Bas. Depuis 2010, elle est professeur agrégé en ‘Apprentissage et formation des adultes’ à l'Université catholique de Louvain en Belgique. Elle est l'éditeur associé de la série d’ouvrages EARLI ‘New Perspectives on Learning and Instruction’. Ses intérêts de recherche actuels portent sur l'apprentissage en milieu de travail, l'apprentissage autorégulé, la motivation dans les processus d'apprentissage des adultes, le transfert de la formation, l'employabilité et le vieillissement au travail.

Virginie März
UCLouvain - Belgique

Michaël Parmentier
UCLouvain - Belgique

Michaël est actuellement doctorant et chercheur à l'UCLouvain. Il réalise sa thèse de doctorat sur les processus émotionnels à l’œuvre lors de transitions éducatives et professionnelles. Plus spécifiquement, il s'intéresse aux aspects d'anticipation émotionnelle et à leur impact sur les comportements liées au développement de carrière

Quentin Brouhier
UCLouvain - Belgique

Stéphane Colognesi
Université catholique de Louvain - Belgique

Professeur, Université catholique de Louvain, Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation, IPSY

Thèmes : L’insertion dans la profession
16 h 09 (35 minutes)
Consulter
La réflexivité pour mieux comprendre les contextes éducationnels dans lesquels nous enseignons et se positionner comme nouvelle professionnelle en didactique de l’histoire
CÔTÉ, Emmy
Communication orale
L’enseignement de l’histoire est source de polémiques fréquentes notamment par ses ramifications éthico-politiques inévitables (Rüsen, 2004) et souvent antagonistes entre les différentes factions politiques et communautés culturelles du Québec. Dans le contexte de la formation universitaire des futurs maîtres, les questions « à quoi sert l’histoire? », « quels contenus devons-nous enseigner? », « quelle place offrons-nous à l’éducation à la citoyenneté? » et « quelles méthodes d’enseignement de l’histoire devons-nous privilégier? » peuvent être difficiles à négocier. Nous présenterons les conclusions d’une enquête autoréflexive menée par une étudiante au doctorat en éducation à l’Université McGill et chargée de cours en didactique de l’histoire au secondaire dans deux universités québécoises, l’une francophone (Université de Sherbrooke) et l’autre anglophone (Université McGill). La pratique réflexive s’échelonnant sur deux sessions a été mise de l’avant afin de comparer les objectifs d’apprentissage et méthodes privilégiés dans la formation des enseignants en didactique de l’histoire au sein de ces deux universités. Il est apparu que les conceptions épistémologiques et didactiques de ces institutions différaient amplement, influençant les pratiques envisagées par les étudiants. L’approche réflexive liée à nos identités a permis de cibler nos propres inconforts et de nous positionner comme nouvelle professionnelle.
Auteurs :
Emmy Côté
McGill University - Canada

Emmy Côté est doctorante en éducation à l’Université McGill. Ses travaux portent plus spécifiquement sur l’enseignement de l’histoire à l’université et l’utilisation du musée pour renforcer les savoirs, savoir-faire et savoir-être des étudiants inscrits dans un programme d’histoire. Elle possède également une maîtrise en histoire de l’Université de Sherbrooke. Depuis 2019, elle offre des charges de cours en didactique de l’histoire au primaire et au secondaire à l’Université McGill et à l’Université de Sherbrooke. Elle a aussi travaillé dans les musées d’histoire comme chargée de projets et de consultante en éducation. Sa formation académique et ses expériences professionnelles abordant trois champs disciplinaires, l’histoire, l’éducation et la muséologie, lui permettent d’établir une myriade de connections entre l’enseignement et l’apprentissage de l’histoire dans les milieux formels et non-formels, de l’enfance jusqu’à l’âge adulte, et de reconnaître l’impact des identités sur la construction de sens en histoire.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), L’insertion dans la profession, Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail

Séance J508 : Communications libres

15 h 10 (13 minutes)
Consulter
Stimuler la créativité des étudiants en privilégiant la communication sur un réseau social
SKAKUNOVA, Victoria
Communication orale
L’utilisation du potentiel éducatif des réseaux sociaux devient de plus en plus populaire dans l’enseignement/apprentissage des langues étrangères. Après avoir formé des groupes d’étudiants sur un réseau social « Vkontakte » (le plus populaire en Fédération de Russie) pour les aider à perfectionner leurs compétences communicatives en langue anglaise (niveau B1+, B2), nous avons commencé à prêter attention à la manifestation de la créativité dans la présentation du matériel éducatif par les étudiants. Cela nous a incités à étudier ce sujet plus profondément. La recherche en question a été réalisée auprès des étudiants de la 1re et de la 2e année d’études de la formation non linguistique à l’Université d’État de Moscou. Nous avons interrogé 52 étudiants grâce à une enquête en ligne qui visait à mieux comprendre leur motivation à être originaux en communiquant en ligne, leurs moyens (artistiques, linguistiques, stylistiques, etc.) pour s’exprimer, leur perception d’eux-mêmes dans l’espace numérique. Ces résultats ont permis de mieux comprendre ce qui peut stimuler la créativité des étudiants dans la communication éducative numérique et proposer quelques pistes pour organiser le travail de l’enseignant de langues étrangères dans cette direction.
Auteurs :
Victoria Skakunova
Université d'État de Moscou - Russie, fédération de

Enseignante d'anglais et de français à l'Université d'Etat de Moscou; participante des conférences internationales sur l'intégration de nouvelles technologies en éducation, en particulier en l'apprentissage et enseignement des langues étrangères; créatrice des cours à distance sur les plateformes électroniques pour des Masters en Education en termes des conférences universitaires.

Thèmes : Le numérique éducatif
Cette séance contient 4 autres contributions. Voir toutes les contributions dans cette séance.

Page 2 de 5, affichant 50 entrées sur un total de 219. Entrées 51 à 100 :