etou

LÉGENDE

Sommet du numérique en éducation
Colloque international en éducation
Colloque / Sommet
Symposium
Affiche
  • Diffusion en direct
  • Vidéo ou présentation animée
  • Clavardage
  • Documents complémentaires
  • Liens complémentaires

JeudiVendrediTout

8 h 45 à 9 h 509 h 50 à 10 h 5011 h à 12 h 3012 h 30 à 13 h 3013 h 30 à 15 h15 h 10 à 16 h 40
8 h 30 à 10 h10 h 30 à 12 h12 h à 13 h 1513 h 15 à 14 h 4515 h 15 à 17 h 15

13 h 15 à 14 h 45
Communications, ateliers et symposiums

Séance V301 : Le PAN et le développement professionnel

13 h 15 (22 minutes)
Consulter
La matrice du développement professionnel
COOL, Jacques
Communication orale
Le panorama de l’offre de formation continue au Québec aura rarement été aussi diversifié, en quantité, sur le plan du fond et de la forme. Les enjeux de base demeurent : le temps, l’accès, la transférabilité dans sa pratique, la mobilisation de l’équipe-école... Le numérique est devenu un facilitateur et un levier qui aborde directement ces enjeux. Il importe alors de dégager dans chaque milieu les conditions favorables qui respecteront la réalité locale et la culture organisationnelle de l’école. C’est dans cet esprit que la matrice du développement professionnel du CADRE21 permet à chacun d’entrevoir divers modes de déploiement du DP dans son milieu; que ce soit à titre individuel ou collectif, dans un sujet libre ou un sujet commun à l’équipe-école, les ressources de formation en ligne viennent appuyer les efforts de personnalisation et de mobilisation dans chaque milieu. Cet atelier permet aux participants de réfléchir sur les actions – locales, individuelles ou collectives – à mettre en œuvre afin que l’effet de levier soit optimisé. L’offre de formation en ligne du CADRE21 et son modèle pédagogique axé sur la valorisation et la reconnaissance de l’enseignant dans sa démarche de formation continue serviront de toile de fond pour la réflexion des participants autour de cette matrice.
Auteurs :
Jacques Cool
CADRE21 - Canada

Natif du Nouveau-Brunswick, Jacques Cool y a travaillé en éducation pendant 30 ans à diverses fonctions : enseignant en sciences, chef de département, conseiller en évaluation, responsable de programmes d'études, gestionnaire en e-learning, coordonnateur en leadership, technopédagogue, spécialiste en évaluation en ligne et au dossier des écoles communautaires. Il a travaillé notamment au ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick, à l’Université de Moncton et au Collège communautaire du N-B. C'est maintenant à Montréal qu’il poursuit sa route à titre de directeur au CADRE21, un organisme voué au développement professionnel des enseignants et à l’innovation pédagogique partout en Francophonie. Il a livré de plus de 50 ateliers et conférences partout au Canada ainsi qu’en France, en Roumanie, à Haïti et au Sénégal. Il siège au comité éditorial de la revue Éducation Canada depuis 2014 et blogue depuis 2004 au zecool.com en plus de mener une veille active sur les réseaux sociaux.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :
13 h 37 (59 minutes)
Consulter
Le Plan d'action numérique et ses leviers pour le développement de la compétence numérique
HOULD, Patrick; POIRIER, Jennifer; PELCHAT, Maxime
Communication orale
Le Plan d’action numérique (PAN) en est à sa 2e année de mise en œuvre et de nombreuses actions sont possibles pour favoriser l’intégration du numérique dans la pratique professionnelle du personnel scolaire. L’intention de cette communication est double : premièrement, présenter les différents leviers liés au PAN pour favoriser l'usage du numérique pour enseigner et faire apprendre et deuxièmement présenter les ressources disponibles du RÉCIT et du Cadre21 pour votre développement professionnel et celui de votre compétence numérique
Auteurs :
Patrick Hould
Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur - Canada

Patrick Hould est titulaire d’un baccalauréat en enseignement des mathématiques et d’une maîtrise en technologie éducative de l’Université Laval. Il complète actuellement un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion scolaire à l’Université de Sherbrooke. Possédant près de vingt ans d’expérience dans le domaine de l’éducation, il a adopté successivement la posture d’enseignant, de conseiller pédagogique en intégration du numérique et de direction au secondaire. Depuis août 2018, il est conseiller en développement du numérique au Bureau de la mise en œuvre du Plan d’action numérique au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Caractérisé pour son intérêt pour le développement continu du personnel scolaire, ce pédagogue est reconnu par ses pairs et ses partenaires pour sa réflexivité, sa rigueur intellectuelle, tout autant que pour son approche humaniste en posture de gestion.

Jennifer Poirier
MEES - Canada

Je suis enseignante et conseillère pédagogique. J'ai un vif intérêt pour la langue et le numérique et j'adore relever de nouveaux défis. Je travaille maintenant au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur dans l'équipe de coordination du RÉCIT auprès de conseillers passionnés!

Maxime Pelchat
CADRE21 - Canada

Oeuvrant en éducation depuis une quinzaine d’année, Maxime a enseigné l’univers social au secondaire dans la région de Québec. Spécialisé à propos des enjeux du monde contemporain et passionné de culture populaire, il s’intéresse de près au numérique et à ses impacts, autant dans l’espace scolaire que dans la société en général. Les médias sociaux sont devenus un outil incontournable pour contribuer à son développement professionnel. Il s’est d’ailleurs formé pour agir en tant que gestionnaire de communautés, contribuant ainsi au rayonnement de son école, mais aussi à d’autres initiatives innovantes en éducation, dont les CréaCamp avec l’École branchée, sa page Facebook Ed Café avec Pierre-Olivier Cloutier et son rôle au sein du C.A. de l'AQUOPS. C’est grâce à ce riche réseau qu’il s’est joint à l’équipe du CADRE21 en 2017. À titre de stratège numérique, il contribue au rayonnement du développement professionnel en éducation francophone.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :

Séance V302 : Apprentissage et numérique/Plan d'intervention

13 h 15 (30 minutes)
Consulter
Redéfinir l’expérience d’enseignement et d’apprentissage
LALANDE, Hubert
Communication orale
Le projet CAPFO est une initiative d’eCampusOntario réunissant les établissements d'enseignement postsecondaire francophones et bilingues de l'Ontario. Le projet donne accès en ligne à une plateforme collaborative d'apprentissage expérientiel qui permet aux étudiant(e)s d'avoir la chance de s'engager dans des situations d’apprentissage authentique en partenariat avec des entreprises. Pour beaucoup d’établissements, il est difficile de créer, d’entretenir et de gérer un large éventail de possibilités d’apprentissage intégré au travail et des partenariats connexes avec des employeurs de façon à répondre aux besoins particuliers des étudiants et de leurs permettre de développer des compétences d’employabilité. Avec une offre 100% en ligne, le projet CAPFO vient donc combler cette lacune en permettant aux établissements postsecondaires francophones de collaborer à distance avec des entreprises ou des organismes. Le projet offre donc un référentiel partagé de possibilités de mini stages sous licence accessible à tous les étudiant(e)s francophones de la province. Axé sur le développement des compétences transversales, grâce à son offre en ligne, le projet permet ainsi aux étudiant(e)s de travailler avec des entreprises ou des organismes de la francophonie canadienne et internationale.
Auteurs :
Hubert Lalande
eCampusOntario - Canada

Responsable du développement des partenariats d'eCampusOntario avec la communauté éducative des établissements post-secondaires francophones et bilingues, incluant la coordination du Consortium d'apprentissage expérientiel francophone de l'Ontario (CAPFO) et la création d'une communauté de pratique pour le développement des ressources éducatives libres (REL) en langue française.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :
13 h 45 (26 minutes)
Consulter
Le numérique au service de l’élève : autodiriger son plan d’intervention
MYARA, Nathalie; ALARIBE, Irma
Communication orale
Le plan d’intervention demeure l’outil central et privilégié pour répondre aux besoins des élèves HDAA. À ce propos, l’élève est l’acteur principal de son plan. Aux États-Unis, la pratique d’un PI autodirigé, qui a débuté fin 1990, s’est répandue après avoir démontré les effets positifs sur l’implication de l’élève et sur sa réussite. Les élèves qui autodirigent leur plan manifestaient plus de confiance, parlaient plus de leurs intérêts, et adoptaient des stratégies de leadership et d’autodétermination. Cependant, afin de pouvoir autodiriger son plan, l’élève a besoin de soutien et d’accompagnement. Dans cette perspective, cet atelier propose d’expérimenter une plateforme, destinée à l’élève, qui l’accompagne dans l’élaboration et la gestion de son plan autodirigé.
Auteurs :
Nathalie Myara
Université de Montréal - Canada

Nathalie Myara, Ph.D. est une psychopédagogue avec plus de 25 ans d'expérience en intervention psychopédagogique, professeure associée à la Faculté des sciences de l'éducation à l'Université de Montréal. Soucieuse à l'égard des élèves à besoins particuliers, elle est très impliquée dans le recherche développement dans le but de soutenir les différents professionnels du domaine de l'éducation, de la santé et des services sociaux. L'expertise de la Mme Myara en innovation pédagogique et médiation cognitive ont fait d'elle une experte en planification de plans, projets ou programmes pédagogiques. Engagée dans ses activités professionnelles, elle est présidente du conseil d'administration du Banav Achievement Center qui soutient plus de 250 élève à besoins particuliers par année, vice-présidente du comité exécutif de l'Association internationale de psychologie cognitive, membre du groupe d'étude sur le handicap de McGill, fondatrice et directrice des activités de recherche au CIRP (Centre d'informations et de ressources sur les plans d'intervention) et Co-fondatrice d'EDUPLAN Solution.

Irma Alaribe
Université de Montréal - Canada

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs, élèves
Niveau de difficulté :

Séance V303 : Programmation

13 h 15 (69 minutes)
Consulter
Engager des élèves du primaire dans la conception, la fabrication et la programmation de bras robotisés
GAGNIER, Serge
Communication orale
Au primaire comme au secondaire, l’apprentissage des sciences et des technologies se conjugue de plus en plus avec le développement des compétences numériques. Après avoir visité les installations de Kinova Robotics, un leader mondial dans la conception de bras robotisés, nos élèves ont relevé le défi de concevoir, fabriquer et programmer à leur tour des bras robotisés. Que ce soit dans le domaine médical, industriel ou de l’aérospatial, ces prolongements programmables de nos membres supérieurs permettent d’exécuter des mouvements précis à répétition. Pour nos élèves de deuxième et troisième cycle du primaire impliqués dans le projet, les défis étaient nombreux : imaginer un bras capable de se mouvoir dans différents axes, concevoir les plans, dessiner les pièces sur logiciel, les découper à l’aide d’une découpe laser, assembler, tester et programmer leur prototype. En recréant en classe les conditions de la pensée design, en ayant accès à un bras robotisé Gen3 en plus des conseils d’un spécialiste en robotique de Kinova Robotics, nos élèves ont pu collaborer et co-créer pour solutionner des défis technocréatifs qui sollicitent des connaissances en science, en technologie, en mathématique, en robotique tout en découvrant le potentiel d’exploitation de l’intelligence artificielle.
Auteurs :
Serge Gagnier
Fab Lab AST, Académie Ste-Thérèse - Canada

Serge Gagnier est un enseignant au primaire, didacticien des sciences et auteur québécois. Il est co-fondateur du FAB LAB AST, le premier Fab Lab installé dans une école primaire au Canada. Sur son blogue Classe de sciences, il partage des projets scientifiques et technocréatifs qu'il a créés pour ses élèves. À différents moments de ces situations d'apprentissage, les élèves doivent recourir à la littérature jeunesse de vulgarisation scientifique pour faire évoluer les démarches d'investigation scientifiques. Convaincu de la place importante que doivent prendre les sciences, les technologies et la littérature de vulgarisation scientifique au primaire, il a créé le groupe Facebook Science au primaire et il collabore en tant que chroniqueur à la revue de littérature jeunesse Le Pollen à travers sa chronique Science! On lit! En plus d'avoir écrit deux livres de vulgarisation scientifique, il participe en tant qu'expert auprès de différents médias québécois

Public cible : tous
Niveau de difficulté :
14 h 24 (6 minutes)
Consulter
Le programme des écoles eSTIMe... au cœur du plan d’action numérique
JOST, Christine; TARDIF, Émilie
Communication orale
Dans une école eSTIMe, tous les élèves de la maternelle à la 6e année apprennent à programmer. Mais avec quels outils et pourquoi apprendre à programmer est-il au cœur du plan d’action numérique? Cet atelier vous permettra de découvrir des activités, des créations d’élèves et d’essayer le matériel en présence d’enseignants, de parents, de formateurs, de directions d’écoles et des membres de l’équipe. Une belle façon pour vous de mieux comprendre pour peut-être, à votre tour, décider d’implanter l’apprentissage du code informatique pour tous vos élèves dans votre école.
Auteurs :
Christine Jost
Les écoles eSTIMe - Canada

Christine Jost a débuté sa carrière d'enseignante en 1987 et par la suite, elle a occupé le poste de directrice d'école dans plusieurs milieux défavorisés montréalais pendant vingt trois ans. Depuis 2015, elle constate l'impact qu'a l'apprentissage du code informatique dans plusieurs écoles et que ces élèves développent des compétences numériques, mathématiques et scientifiques. En janvier 2019, elle décide donc de se consacrer à diriger le programme des écoles eSTIMe dont elle est membre fondatrice et à promouvoir l'importance d'apprendre à coder au primaire. Madame Jost est également étudiante aux études de 2e cycle à l'Université de Montréal et s'intéresse aux impacts pédagogiques de l'utilisation du code informatique comme outil d'apprentissage qui permet à l'élève du primaire de développer sa pensée créatrice et sa pensée algorithmique.

Émilie Tardif
École Paul-Jarry - Canada

Émilie Tardif enseigne depuis 15 ans en milieux défavorisés montréalais. Au cours des huit dernières années elle a occupé un poste d'enseignante ressource dans son école. Au cours de ce mandat, Madame Tardif a développé une expertise au niveau de la différenciation pédagogique dans plusieurs matières et de l'intégration de la littérature jeunesse. Elle développe des liens significatifs avec plusieurs parents dans la communauté de l'école où elle travaille. Madame Tardif est également membre d'un conseil d'administration d'un CPE, membre fondatrice du programme des écoles eSTIMe et directrice du département du développement du réseau des écoles eSTIMe à titre bénévole.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :
14 h 30 (23 minutes)
Consulter
Le futur de l’apprentissage
BOULANGER, Diane
Communication orale
Au cours de cette séance, nous verrons comment la programmation avec Hopscotch peut s’intégrer au programme de mathématiques tout en utilisant des concepts scientifiques et environnementaux. Nous verrons comment les normes pour les éducateurs sont mises en œuvre dans leur pratique. Il y aura des exemples concrets illustrant comment les outils comme la photographie infrarouge FLIR et le code avec Hopscotch peuvent vous préparer à faire de même. FLIR et Hopscotch ont tous deux remporté plusieurs prix d’innovation.
Auteurs :
Diane Boulanger
York University - Canada

Diane Boulanger est enseignante d'immersion française en Ontario. Elle a enseigné la programmation avec Hopscotch à plusieurs niveaux et dans toutes les matières scolaires. Elle est titulaire d'une maitrise en éducation et membre de l'Ordre des enseignants de l'Ontario.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V304 : Les jeunes et le numérique

13 h 15 (45 minutes)
Consulter
L’histoire prend vie en ligne avec CarteGeoHistoire.com
PLANTE, Martin
Atelier pratique
Carte Géo Histoire est un outil d’enseignement interactif idéal pour un apprentissage engageant. Il permet aux élèves de contextualiser des milliers d’événements historiques dans le temps et dans l’espace via la géolocalisation de Google Map. Références à l’appui, Carte Géo Histoire permet aux enseignants de gagner du temps grâce aux leçons, aux activités didactiques et aux questionnaires auto-correcteurs intégrés à l’application. Le format multimédia et interactif garde l’attention des étudiants qui retiennent l’information plus facilement! L’apprentissage est engageant et optimise les opérations intellectuelles. Enseignants et élèves peuvent créer leurs propres cartes et événements pour des présentations ou des projets scolaires. L’application est bilingue et efficace dans un environnement d’enseignement en classe, pour l’école à la maison, pour les élèves en déplacements et pour ceux avec des difficultés d’apprentissage.
Auteurs :
Martin Plante
MPO Educational Enterprises Inc. - Canada

Diplômé de l'UQAM en sciences et géographie physique et excellent communicateur, Martin Plante est devenu entrepreneur dans le secteur de l'éducation en fondant MPO Voyages Éducatifs qui offre des expérience culturelles aux élèves depuis 22 ans; plus plus récemment, il a créé l'application numérique Cartegéohistoire.com qui permet aux enseignants de présenter l'histoire de façon différente, moderne et interactive.

Public cible : enseignants, conseillers pédagogiques, directeurs
Niveau de difficulté :
14 h 00 (17 minutes)
Consulter
Le 21e siècle ne s’arrête pas à la porte de ma classe, il s’invite pour le vivre et le comprendre
ST-JACQUES, Patricia
Communication orale
Enseignante d’univers social en 2e secondaire, je carbure à l’énergie décuplée qui émane des élèves désirant comprendre et s’investir. Je refuse que mes récits ne soient que des bruits blancs, une énième escapade dans la lune. Je souhaitais qu’enfin, au même titre qu’une chanson entendue avec des amis et pour laquelle les jeunes demandent instantanément « dis Siri ou Ok Google, c’est quoi la chanson? », ils ne laissent plus passer un terme ou une expression sans chercher à comprendre. Depuis 2014, avec l’aide de la DSTI, de mes collègues et de mes élèves, j’ai la chance de vivre un climat propice à l’apprentissage qui inclue les réflexes naturels de mes élèves afin de les garder actifs et engagés tout en faisant preuve d’une éthique de travail qui saurait surprendre tout observateur. Ces jeunes de la génération Z n’ont aucunement leur outil collé sous le nez pendant mes cours. Le secret : un échange ouvert et réflexif en début d’année. Faire confiance à leur intelligence tout en les guidant vers une utilisation éthique des outils électroniques au profit de leurs apprentissages, c’est un gage de réussite.
Auteurs :
Patricia St-Jacques
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Milles-Iles - Canada

Enseignante d'univers social au secondaire depuis 1995. Passionnée par la politique, l'informatique et la didactique.

Public cible : enseignants
Niveau de difficulté :
14 h 17 (15 minutes)
Consulter
L'éducation juridique et le rapport des jeunes au droit
BÉLANGER-BAILLARGEON, Kim
Communication orale
Le développement de compétences permettant aux citoyens de participer activement à la vie démocratique et sociale est la base d’une société dynamique. Pour atteindre ce but, il faut accentuer le développement des compétences liées à l’organisation sociale de la citoyenneté. Le droit étant une partie intrinsèque du quotidien de tous, le développement de compétences juridiques est donc un incontournable. L’éducation juridique est très différente des cours de droit traditionnels; son objectif est de former des citoyens avertis et actifs, capables de reconnaitre la dimension juridique de beaucoup de situations quotidiennes et de réagir adéquatement à celles-ci. L’école doit donc favoriser l’acquisition de réflexes juridiques tout au long du parcours scolaire afin de remplir pleinement sa mission de scolarisation. Cette communication présentera quelques recherches sur les bienfaits de l’éducation juridique, des façons simples et efficaces d’intégrer celle-ci à son enseignement, en plus de plusieurs ressources gratuites et de qualité pour les enseignants et pour les jeunes.
Auteurs :
Kim Bélanger-Baillargeon
Éducaloi - Canada

Auparavant enseignante en histoire et géographie au secondaire, Kim est chargée de bonifier le matériel pédagogique d’Éducaloi et de créer de nouvelles activités dédiées aux enseignants. Elle gère notamment les contenus du site educationjuridique.ca, la plateforme d’Éducaloi entièrement consacrée à l’éducation juridique. De plus, elle collabore avec des partenaires de divers milieux (universitaires, gouvernementaux et communautaires) afin de mettre en place un réseau en éducation juridique.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V305 : La réalité virtuelle; une alliée dans les cours de sciences

13 h 15 (42 minutes)
Consulter
La réalité virtuelle; une alliée dans les cours de sciences
VIAU, Méryle
Atelier commercial
Proteus-VR est une jeune compagnie qui développe des activités d'apprentissage pour les cours de sciences de niveau secondaire et de la formation professionnelle. Nos activités sont destinées à être utilisées avec les appareils Occulus Quest et Occulus rift qui permettent une immersion et une interaction complète. Nous avons, pour le moment , développé 6 laboratoires/acitivités que nous aimerions présenter aux acteurs principaux en éducation.
Auteurs :
Méryle Viau
Proteus-VR - Canada

Diplômée en sciences de l’UQAM et en éducation de l’Université de Sherbrooke, mon parcours atypique m’a permis d’acquérir de l’expérience dans plusieurs secteurs de l’éducation soit : primaire, secondaire, formation générale aux adultes et formation professionnelle et conseillance pédagogique. À la FGA, j’ai pu m’approprier les disciplines suivantes : orthopédagogie, intégration sociale, mathématiques et sciences. J’ai aussi eu la chance de participer au développement de la plateforme destiné à la formation à distance de la commission scolaire de Montréal. Présentement, je travaille de pair avec les développeurs de chez Proteus-vr au développement d’activités d’apprentissage immersives.

Public cible : tous
Niveau de difficulté :

Séance V306 : Symposium - L’intelligence artificielle en éducation: avantages, défis et usages

13 h 15 (8 minutes)
Consulter
L'IA au service de la gestion du comportement
YOUNG, Shawn
Communication orale
Fait partie du symposium :
Classcraft, une plateforme primée utilisée par plus de 7M d'élèves, est une approche moderne de la gestions positive du comportement basée sur le jeu. À tous les mois, la plateforme récolte plus de 50M d'observations comportementales en situation authentique, ce qui constitue un jeu de données uniques au monde. Depuis plusieurs mois, l'équipe de Classcraft développe un moteur d'intelligence artificiel pour utiliser ces données pour faire de observations et des recommandations pédagogiques auprès des enseignants. Dans cet exposé, nous présenterons l'architecture du projet, son intérêt pédagogique et les premières résultats de recherche.
Auteurs :
Shawn Young
Classcraft - Canada

Shawn Young est le co-fondateur et PDG de Classcraft, le système de gestion de la motivation pour les écoles. Depuis son lancement, Classcraft a acquis une force incroyable auprès des éducateurs du monde entier, en fournissant des outils pour la ludification de l'enseignement. Shawn Young a enseigné la physique en 5e secondaire pendant 9 ans, il possède un baccalauréat en physique et une maîtrise en éducation de l’Université de Sherbrooke. Shawn Young est aussi un développeur web chevronné. Enfin, il est conseillé scientifique en éducation pour l'UNESCO, conseillé pour New Jersey Future Ready Schools, conseillé pour SETDA, vice-président de l'association Edteq, et ambassadeur de la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke. Shawn Young s'intéresse à la façon dont nous pouvons créer une communauté dans la classe et à la manière dont des principes ludiques peuvent aider à enseigner à tout l'enfant.

Thèmes : Le numérique éducatif
13 h 23 (8 minutes)
Consulter
IA en éducation : Importance de redéfinir son modèle d’interactions et de conception
TREMBLAY, Louis-Raphael
Communication orale
Fait partie du symposium :
Les grands paradigmes actuels qui définissent l’IA comportent tous leurs lots de défis, tant du point de vue éthique, qu’au niveau technique. Cette réalité est d’autant plus vraie lorsque l’on tente d’appliquer l’IA en contexte éducationnel. C’est d’ailleurs la nature longitudinale et la sensibilité des données touchant à l’éducation (et à la psychologie de l’apprenant) qui invitent à réfléchir à une nouvelle ingénierie de modélisation de l’IA. Après plus de 10 ans de R&D, l’équipe multidisciplinaire d’Optania a réussi à créer un noyau IA unique et spécialement adapté aux exigences du domaine éducationnel. Qu’il s’agisse des robots d’accompagnement (métacognition et soutien psychosocial), ou encore des modules de veille active en continu pour les professionnels scolaires, l’architecture de cette nouvelle IA a été conçue en multicouche. Une première couche, principalement issue de la modélisation du domaine, agit comme élément de contrôle pour l’ensemble des interactions avec l’apprenant. En périphérie, des modules de réseaux de neurones et d’apprentissage par renforcements permettent d’appuyer et enrichir les interactions. Cette nouvelle conception de l’IA permet non seulement de respecter le cadre éthique régissant ses interactions avec l’élève ou l’étudiant, mais également de profiter des avancées de la recherche en éducation et en technologie.
Auteurs :
Louis-Raphael Tremblay
Optania - Canada

Thèmes : Le numérique éducatif
13 h 31 (11 minutes)
Consulter
L’intelligence artificielle peut-elle aider Alloprof à doubler son impact sur la réussite scolaire des élèves québécois? Potentiel et considérations éthiques
TANGUAY, Marc-Antoine
Communication orale
Fait partie du symposium :
Avec plus de 400 000 élèves utilisateurs réguliers, Alloprof est la plateforme éducative la plus consultée au Québec. Ses quelque 5000 pages de contenus d’apprentissage et ses nombreuses ressources interactives gratuites aident les jeunes à surmonter leurs défis d’apprentissage au quotidien. Cependant, un grand nombre d’élèves aux prises avec des besoins plus importants ont du mal à trouver le soutien adéquat dans la forme encyclopédique de la plateforme. À l’ère de l’hyper-personnalisation de l’expérience utilisateur et des promesses de l’intelligence artificielle, quelles opportunités peut-on saisir pour mieux soutenir ces élèves qui en ont particulièrement besoin? Et quelles considérations éthiques doit-on soulever pour s’assurer que le développement numérique suive le cadre réglementaire et moral que toute organisation oeuvrant en éducation doit s’imposer?
Auteurs :
Marc-Antoine Tanguay
Alloprof - Canada

Marc-Antoine Tanguay est le porte-parole et directeur des relations extérieures et de la stratégie chez Alloprof. Depuis plus de quinze ans, il identifie des problématiques liées à l’apprentissage et participe à la conception et au développement de solutions numériques pour aider les apprenants à les surmonter. Marc-Antoine a également le privilège d’exprimer la voix d’Alloprof dans les médias, les organisations partenaires et les comités consultatifs sur les enjeux d’engagement et les conditions de réussite des élèves québécois.

Thèmes : Le numérique éducatif
13 h 42 (9 minutes)
Consulter
Fixing the World's Education Problems with Virtual Tutors and Machine Learning
SERBAN, Iulian
Communication orale
Fait partie du symposium :
Korbit is building the future of online education: intelligent tutors, which use machine learning to teach students. Students study and solve exercises while chatting with intelligent tutors, which adapt to fit each student's personal learning style and fix their specific knowledge gaps. The intelligent tutors are real-time interactive and personalized for each student, which is known to have a big impact on learning and motivation, and have been designed to scale across thousands of subjects and to work with millions of students. This talk will discuss the intelligent tutors, the journey of the startup, and the challenges ahead.
Auteurs :
Iulian Serban
Korbit - Canada

Iulian Serban est le cofondateur de Korbit Technologies (www.korbit.ai), une startup EdTech visant à démocratiser l'éducation grâce à des tuteurs intelligents alimentés par l’IA. La vision de Serban d'un tuteur personnel aidera les jeunes professionnels à apprendre rapidement et à faible coût. La startup travaille désormais en partenariat avec des universités et des entreprises pour faire progresser le tuteur intelligent. Né au Danemark de parents roumains, le jeune entrepreneur a parcouru le monde entier pour terminer ses études. Il a récemment achevé son doctorat en apprentissage automatique sous la supervision de Yoshua Bengio et Aaron Courville à l'UdeM.

Thèmes : Le numérique éducatif
13 h 51 (9 minutes)
Consulter
Enseigner les sciences dans un cadre d’apprentissage automatique
LARNDER, Chris Isaac
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’apprentissage automatique (AA), qui transforme présentement notre façon d’aborder les sphères traditionnelles de la connaissance, est en lui-même un nouveau domaine du savoir, pour lequel des stratégies d’enseignement doivent être mises au point. Dans cet exposé, plutôt que de décrire comment les technologies d’IA nous permettent d’en apprendre plus sur les étudiants, nous verrons comment les étudiants peuvent en apprendre plus sur les fondements scientifiques de l’IA. La méthode scientifique veut que l’application d’une théorie à une classe de phénomènes physiques particulière soit liée au degré avec lequel son modèle mathématique est conforme aux données expérimentales. De nos jours, l’apprentissage automatique présente des environnements informatiques où les modèles mathématiques de complexité arbitraire sont rendus conformes aux données. L’affinité entre ces deux domaines nous offre une bonne occasion pédagogique, qui reste encore inexploitée. Les étudiants de notre projet utilisent TensorFlow, le cadre AA de Google, d’une manière peu orthodoxe : le modèle de réseaux neuronaux est laissé de côté pour faire place à des modèles physiques simples, aux paramètres explicables, comme la vitesse angulaire et la distance radiale. Des signaux de capteurs d'accéléromètre, comme ceux des téléphones intelligents, sont la source de données dont le modèle se servira pour l’apprentissage.
Auteurs :
Chris Isaac Larnder
Collège John Abbott - Canada

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 00 (10 minutes)
Consulter
L’intelligence artificielle peut-elle tenir le défi de l’enseignement programmé ?
JAILLET, Alain
Communication orale
Fait partie du symposium :
Depuis les propositions de Skinner, chaque nouveauté technologique a cherché à s’investir dans des modalités d’automatisation des tâches d’enseignement en se basant, parfois même sans le savoir, sur les travaux de skinner. Des machines à apprendre, en passant par l’informatique éducative, l’apprentissage assisté par ordinateur, les cédérom, puis les applications logiciels de différentes natures, de découverte, de résolutions, de répétitions, etc, toutes ont eu le projet d’accompagner l’apprenant dans un apprentissage guidé par des algorithmes. D’une logique de la matière à enseigner, les problématiques ont glissées vers des logiques de mécanismes d’apprentissage, puis des mécanismes de détection d’erreur et de remédiation. L’évolution des problématiques de l’intelligence artificielle n’est pas encore en phase avec la complexité du fonctionnement du cerveau et de ces process de renforcement. Cependant, les nouvelles voies heuristiques changent le paysage conceptuel de ce que l’intelligence artificielle peut apporter aux apprentissages, aussi bien en supervision, qu’en action d’apprentissage. La question de la modélisation des réponses des individus aux influx qu’on leur propose est centrale et colossale. Les moyens de l’intelligence artificielle n’ont pas encore investi tous les champs de résolution.
Auteurs :
Alain Jaillet
Université de Cergy-Pontoise - France

Alain Jaillet est Professeur des Universités en sciences de l'éducation à l'Université de Cergy (France). Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education Titulaire de la Chaire UNESCO AUF/UCP « Francophonie et Révolutions des savoirs : éducation et connaissances à l’ère du numérique et des réseaux internationaux » Membre du laboratoire Ecole Mutations Apprentissages Directeur de la plateforme Technologique « TECHEDULAB »

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 10 (10 minutes)
Consulter
L'intelligence artificielle et les espaces d'apprentissage
JEANNIN, Laurent
Communication orale
Fait partie du symposium :
La notion « d’environnement d’apprentissage » désigne généralement l’environnement social et didactique i.e. comprenant un ensemble de ressources matériels, e-matériels et humaines plutôt que l’environnement ou l’espace physique d’apprentissage. De plus en plus de travaux de recherche, hors champ de l’éducation, démontrent l’importance de la prise en compte de ce dit environnement physique dans les contextes éducatifs. La prise en compte des environnements physiques d'apprentissage est devenue une question importante avec le développement récent de nouvelles formes architecturales, préfiguratrices d’une nouvelle ère, destinées à permettre des approches de l'enseignement et de l'apprentissage nouvelles (OCDE 2009a). L’objectif premier de cette communication est de mettre en prospective les données et les résultats de la recherche portant sur les conditions de l’apprentissage en situation et ce que les modèles sous-jacents d’intelligence peuvent apporter tant dans l’analyse de ce qui est que dans la projection des effets et impacts que cela peut avoir. La communication sera en trois temps. Le premier proposera une matrice heuristique des données « bâtimentaires », le second, une synthèse des approches retenues en IA, et le troisième visera à définir les paradigmes de recherche en jeux, et leurs impacts sur l’apprentissage, la formation et l’accompagnement des communautés éducatives.
Auteurs :
Laurent Jeannin
Université de Cergy-Pontoise - France

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 20 (12 minutes)
Consulter
Chatbot et Récit : recherche-développement sur l'utilisation des agents conversationnels (chatbots) pour le récit audiovisuel
LOIOLA, Francisco; SALLES, Julia; FIZZERA, Luciano; GRULLON, Maria; RAFLA, Myriam; ROSA, Sirléia
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’objectif de cette communication est de présenter et d’obtenir un retour critique sur une recherche-développement qui consiste à rendre opérationnel un dispositif voué à l’utilisation des agents conversationnels (chatbots) dans la création de récits audiovisuels. À travers le dispositif proposé, les étudiant.e.s de l’enseignement postsecondaire auront l’occasion de développer un agent conversationnel et d’apprendre ainsi sur les techniques de traitement automatique de langage naturel, sur les techniques de création de récits et sur les outils pour le développement d’agents conversationnels. Nous faisons l’hypothèse que cette compréhension du développement des agents conversationnels permettra de mieux outiller les étudiant.e.s pour s’impliquer dans les prises de décisions responsables liées à l’IA. Dans ce projet, nous nous appuyons sur des approches novatrices en éducation pour contribuer au développement d’une culture technologique et scientifique chez les jeunes et pour inclure la société dans les débats autour des prémisses et des choix concernant le domaine de l’IA.
Auteurs :
Francisco Loiola
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Julia Salles
Université de Montréal - Canada

Doctorante en communication à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Chargée de cours à l’Université de Montréal. Assistante de recherche à Concordia University. Pratique et recherche dans le domaine des technologies numériques de l'information et de la communication, notamment les médias interactifs et immersifs et l’intelligence artificielle.

Luciano Fizzera
Université Concordia - Canada

Luciano Frizzera is a Ph.D. student in Communication Studies at Concordia University. His doctoral research explores the political and social implications of algorithmic media (Social and Mobile Media, AI, and Internet of Things) in the urban space. Website: luciano.fluxo.art.br

Maria Grullon
Université de Montréal - Canada

Maria Grullon est doctorante en psychopédagogie à l’Université de Montréal, où elle travaille comme chargée de cours et assistante de recherche. Sa formation initiale en mathématique pure et appliquée et son intérêt pour les élèves en difficulté d’apprentissage l’ont amené à réaliser une maîtrise en psychopédagogie sous la thématique de la dyscalculie au collégial. Depuis 2012, elle a eu l’occasion de participer à des projets de recherche variés et de collaborer avec des groupes interdisciplinaires. Ces expériences lui ont permis de développer des connaissances pertinentes dans le domaine de la technologie, de l’information et de la communication en éducation, des pédagogies actives, de la diversité en éducation, et de l’inclusion scolaire.

Myriam Rafla
Collège Dawson - Canada

Sirléia Rosa
Cegep Saint-Laurent - Canada

Bachelière en pédagogie, titulaire d’une maitrise en Éducation et d’un doctorat en Éducation par l’UdeM, spécialiste dans le domaine de technologie numérique en éducation et analyste technopédagogique au Cégep de Saint-Laurent depuis trois ans, Mme Rosa coordonne une dizaine de projets technopédagogiques. Actuellement ses projets portent sur l’intelligence artificielle (IA), la pédagogie immersive en utilisant la 3D et la réalité augmentée dans l’enseignement de l’anatomie au postsecondaire et la formation à distance en mode hybride. Sirléia s’intéresse aux méthodes pédagogiques actives (l’enseignement par les pairs, l’apprentissage par problèmes, simulations) déployer à l’aide des TIC (RV, RA) et de l'IA.

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 32 (10 minutes)
Consulter
L'IA, pour le meilleur, mais sans le pire
KARSENTI, Thierry
Brève communication orale
Fait partie du symposium :
L'IA, pour le meilleur, mais sans le pire.
Auteurs :
Thierry Karsenti
Université de Montréal - CRIFPE - Canada

Thierry Karsenti est directeur du CRIFPE, détenteur de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation, et professeur titulaire à l’Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a publié de nombreux livres et articles scientifiques portant sur le numérique en éducation. Membre de l’Académie des sciences du Canada (Société Royale), ses réalisations ont été reconnues par de nombreux prix nationaux et internationaux.

Thèmes : Le numérique éducatif
14 h 42 (30 minutes)
Consulter
L'éducation sera la mère de la civilisation numérique
MERRIAUX, Jean-Marc; TORDEUX, Lionel
Communication orale
Fait partie du symposium :
Les sciences, les nouvelles technologies n’ont jamais autant apporté à l’homme, et pourtant elles font peurs. Les relations homme/machine s’en trouvent bouleversées, la place de l’humain dans notre civilisation est interrogée, les robots seront-ils l’avenir de l’homme ? l’homme a-t-il déjà changé grâce et par le numérique ? L’intelligence artificielle sera-t-elle en capacité d’assimiler, de contextualiser, le sens du langage ? Comment enseigner et apprendre à l’ère d’une civilisation numérique ? L'éducation est la mère de toutes les civilisations, et l'éducation sera la mère de la civilisation numérique dans laquelle nous évoluons et dans laquelle nous enfants vont s'émanciper. L'éducation avec le numérique doit être au service d'une ambition collective à savoir créer de nouvelles formes d'épanouissement, de nouvelles formes d'émancipation. Elle doit être au service de l'homme pour lui offrir l'opportunité de se réinventer. L’éducation va devoir faire face à une multitude de révolutions numériques, en premier lieu, celle liée à la donnée. Cette révolution peut amener à changer profondément la manière d’enseigner, et l’intelligence artificielle va bouleverser les modèles établis. Ces nouveaux services numériques permettent aussi d’offrir une autre place à l’élève à travers la différentiation dans les apprentissages et la prise en compte des spécificités de chacun.
Auteurs :
Jean-Marc Merriaux
Ministère de l'Éducation Nationale DNE - France

Jean-Marc Merriaux est à la tête de la direction du numérique pour l’éducation des ministères de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur depuis mai 2018. DEA économie de l'industrie et des services spécialité industrie culturelle et de la communication de l'université Paris 1- Panthéon-Sorbonne en 1996. Carrière à France 5 comme régisseur, de 1996 à 1997, puis conseiller de programme (1997-2001), secrétaire général des antennes (2001-2004), adjoint à la direction de l'antenne et des programmes (2004-2005), directeur délégué à l'antenne et au développement (2005-2007), directeur délégué stratégie contenus et nouveaux supports (2007-2008), puis directeur de France 5 éducation, de 2008 à 2010. Il rejoint alors Universcience, en tant que directeur de l'édition et du transmédia (2010-2012), puis il est nommé directeur général du CNDP qui devient réseau Canopé, en 2015. Il intègre l’IGAENR (Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche) en avril 2017. Biographie créée en mai 2018, Source l'Etudiant.

Lionel Tordeux
Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche - France

Lionel Tordeux a travaillé 19 années, comme professeur et directeur, dans l’enseignement dans le premier degré, pour adultes et à l’étranger. Il a exercé pendant plus de 22 ans le métier d’inspecteur (Formation, gestion ressources humaines et gestion des structures scolaires). Au sein du ministère, il a participé à l’écriture de nombreux textes officiels dans le domaine du numérique éducatif qui ont fondé ce domaine dans l'éducation en France (1999-Brevet Informatique et Internet, C2I2e certification pour les professeurs, Compétence 4 du Socle commun de compétences...). Il a exercé au sein du ministère et mené des travaux sur les ressources numériques, la création et la mise en oeuvre de différents plans nationaux, la rédaction de différents documents (Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail, Protection des données "Internet responsable"...) Il est au cœur des relations France Québec notamment dans la domaine de l'éducation et du numérique (Projets sur le pilotage des écoles et établissements, les Communautés de Pratiques, l'enseignement à distance ainsi que des projets de collaboration entre les écoles de l'Ontario et du Québec)

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail, Le numérique éducatif

Séance V307 : Symposium - Comment soutenir l’articulation entre les croyances et les pratiques chez les (futurs) enseignants?

13 h 15 (285 minutes)
Consulter
Ouverture du troisième bloc
THERRIAULT, Geneviève
Discussion
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Geneviève Therriault
Université du Québec à Rimouski - Canada

Geneviève Therriault est professeure titulaire en psychopédagogie de la formation pratique au secondaire au sein de l'Unité départementale des sciences de l'éducation de Rimouski (UDÉR), à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Elle est aussi codirectrice du Comité de programmes d'études de cycles supérieurs en éducation. Détentrice d'un doctorat en éducation (UQAR/UQAM, 2008) et d'un postdoctorat en didactique (Université Laval, 2009), elle mobilise depuis une quinzaine d'années les concepts de rapport aux savoirs et d'engagement auprès d'élèves du secondaire dans le cadre de la mise à l'essai de démarches éducatives interdisciplinaires en lien avec des questions environnementales socialement vives (QSVE). Elle s'intéresse aussi aux articulations entre les croyances - tant épistémologiques que pédagogiques - et les pratiques d'enseignants engagés dans des formations initiales et continues à l'ordre secondaire, tout particulièrement dans les domaines des sciences naturelles (SN) et des sciences humaines et sociales (SHS).

Thèmes :
18 h 00 (109 minutes)
Consulter
Concilier croyances et pratiques à différents ordres d'enseignement : regards croisés de formatrices et d'accompagnatrices
ARSENAULT, Liliane; DAMBOISE, Caroline; FORTIER, Sylvie; LEBLANC, Maude; PRUD'HOMME, Annie-Claude
Panel / table ronde
Fait partie du symposium :
Cette table-ronde sera l'occasion d'échanger sur les enjeux associés à l’arrimage entre les croyances et les pratiques pédagogiques chez le personnel enseignant de différents ordres d'enseignement, tels que relevés par les différentes communications, et de revenir sur des expériences ou dispositifs de formation mis en oeuvre afin de contribuer à l'accompagnement des enseignants à cet égard.
Auteurs :
Liliane Arsenault
Carrefour national de l'insertion professionnelle en enseignement (CNIPE) - Canada

Caroline Damboise
Université du Québec à Rimouski - Canada

Sylvie Fortier
Institut maritime du Québec | Cégep de Rimouski - Canada

Sylvie Fortier (B. Sc. Anthrolopogie, M. A. Éducation) est doctorante en éducation. Actuellement conseillère pédagogique au niveau collégial à l’Institut maritime du Québec (Collège de Rimouski), elle est responsable du perfectionnement pédagogique et de l’accompagnement du personnel enseignant. Elle est notamment accompagnatrice et chargée de cours pour Performa (Université de Sherbrooke). Depuis 2013, elle enseigne à l’Université du Québec à Rimouski à titre de chargée de cours pour les départements de Sciences de l’éducation et de Sociétés, territoires et développement. Professionnelle de recherche depuis une dizaine d’années, elle a collaboré à différents projets de recherche en éducation et en sciences sociales. Elle s’intéresse notamment aux croyances épistémologiques des enseignants, aux conceptions de l’enseignement et de l’apprentissage, mais aussi aux fondements sociaux de l’éducation, aux parcours de vie, aux parcours d’études (formation professionnelle, études de cycles supérieurs), à l’étude de la jeunesse, du genre et des enjeux de conciliation.

Maude Leblanc
Commission scolaire des Phares - Canada

Annie-Claude Prud'Homme
Cégep de Rimouski - Canada

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
19 h 49 (285 minutes)
Consulter
Synthèse du symposium sur l'articulation croyances-pratiques chez les (futurs)enseignants
THERRIAULT, Geneviève
Synthèse
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Geneviève Therriault
Université du Québec à Rimouski - Canada

Geneviève Therriault est professeure titulaire en psychopédagogie de la formation pratique au secondaire au sein de l'Unité départementale des sciences de l'éducation de Rimouski (UDÉR), à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Elle est aussi codirectrice du Comité de programmes d'études de cycles supérieurs en éducation. Détentrice d'un doctorat en éducation (UQAR/UQAM, 2008) et d'un postdoctorat en didactique (Université Laval, 2009), elle mobilise depuis une quinzaine d'années les concepts de rapport aux savoirs et d'engagement auprès d'élèves du secondaire dans le cadre de la mise à l'essai de démarches éducatives interdisciplinaires en lien avec des questions environnementales socialement vives (QSVE). Elle s'intéresse aussi aux articulations entre les croyances - tant épistémologiques que pédagogiques - et les pratiques d'enseignants engagés dans des formations initiales et continues à l'ordre secondaire, tout particulièrement dans les domaines des sciences naturelles (SN) et des sciences humaines et sociales (SHS).

Thèmes :

Séance V308 : Symposium - L’approche intégrée du français : une avenue prometteuse?

13 h 15 (15 minutes)
Consulter
Introduction au symposium
SOUCY, Emmanuelle; MESSIER, Geneviève
Introduction
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Emmanuelle Soucy
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Emmanuelle Soucy a effectué un doctorat en didactique du français. Elle a d’abord enseigné au primaire pendant plus de 15 ans, avant de se consacrer pleinement à la formation initiale des maîtres. Elle est maintenant professeure suppléante en didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche concernent l’éducation préscolaire et la didactique du français, particulièrement l’intégration de la lecture, de l’écriture et de l’oral autour de la littérature jeunesse. Elle offre de la formation continue et accompagne aussi plusieurs enseignants vers un changement de pratique afin d’intégrer davantage la littérature jeunesse.

Geneviève Messier
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

Geneviève Messier est professeure régulière au département de didactique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). En plus de ses intérêts pour la didactique générale et la formation pratique,elle mène actuellement des recherches dans le champ de la littératie universitaire, plus particulièrement sur le développement de la compétence à communiquer oralement dans la formation initiale à l'enseignement.

Thèmes :
13 h 30 (25 minutes)
Consulter
Qu’est-ce que l’approche intégrée du français ?
SOUCY, Emmanuelle; MESSIER, Geneviève
Communication orale
Fait partie du symposium :
Les didacticiens du français s’entendent pour souligner l’importance d’articuler les différentes composantes du français (Simard, Dufays, Dolz et Garcia-Debanc, 2019). L’approche intégrée du français vise justement un décloisonnement et une articulation des composantes du français afin de permettre aux élèves de comprendre les liens qui unissent les différents apprentissages de la langue et ainsi favoriser le développement des compétences (Soucy, soumis). Or, cette approche reste peu définie dans les écrits issus de la didactique du français. De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce le fait de proposer une situation d’enseignement-apprentissage qui décloisonne seulement lecture-écriture-oral ? Est-ce davantage l’articulation de savoirs et de savoir-faire interdépendants dans une même situation d’enseignement-apprentissage ? Cette communication a pour objectif de présenter plusieurs concepts apparentés afin d’en venir à une conceptualisation cohérente et partagée de l’approche intégrée du français.
Auteurs :
Emmanuelle Soucy
Université du Québec à Trois-Rivières - Canada

Emmanuelle Soucy a effectué un doctorat en didactique du français. Elle a d’abord enseigné au primaire pendant plus de 15 ans, avant de se consacrer pleinement à la formation initiale des maîtres. Elle est maintenant professeure suppléante en didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche concernent l’éducation préscolaire et la didactique du français, particulièrement l’intégration de la lecture, de l’écriture et de l’oral autour de la littérature jeunesse. Elle offre de la formation continue et accompagne aussi plusieurs enseignants vers un changement de pratique afin d’intégrer davantage la littérature jeunesse.

Geneviève Messier
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

Geneviève Messier est professeure régulière au département de didactique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). En plus de ses intérêts pour la didactique générale et la formation pratique,elle mène actuellement des recherches dans le champ de la littératie universitaire, plus particulièrement sur le développement de la compétence à communiquer oralement dans la formation initiale à l'enseignement.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
13 h 55 (25 minutes)
Consulter
Une approche intégrée du français pour une valorisation de l’enseignement du lexique
ANCTIL, Dominic; PROULX, Caroline
Communication orale
Fait partie du symposium :
Le vocabulaire occupe une place centrale dans la compétence linguistique. Pourtant, l’enseignement lexical demeure un parent pauvre de la classe de français ; il se limite souvent à la dimension orthographique ou à l’explication spontanée de mots au gré des problèmes de compréhension qui surgissent dans les textes (Anctil, Singcaster et Tardif, 2018). Quant aux contenus lexicaux prescrits dans les programmes (relations sémantiques, polysémie, morphologie, etc.), ils sont bien souvent abordés de façon cloisonnée et redondante dans des cahiers d’exercices, sans réelle mise en lumière de leur apport pour le développement la compétence linguistique (Grossmann, 2011). Dans cette communication, nous proposerons une définition de la compétence lexicale afin de démontrer qu’elle est au cœur des compétences en lecture, en écriture et en communication orale. Nous explorerons aussi les liens qui unissent les contenus lexicaux prescrits par les programmes et le développement de ces compétences. Nous établirons ensuite un portrait des pratiques actuelles en enseignement du lexique pour en exposer les limites par rapport aux composantes d’un enseignement lexical efficace (Graves, 2006), puis proposerons des pistes didactiques pour valoriser une meilleure prise en compte de la dimension lexicale dans l’enseignement de la lecture, de l’écriture et de l’oral.
Auteurs :
Dominic Anctil
Université de Montréal - Canada

Dominic Anctil est professeur en didactique du français à l’Université de Montréal depuis 2012. Sa thèse de doctorat portait sur l’erreur lexicale en production écrite au secondaire et au traitement du vocabulaire par les enseignants lors de la correction. Convaincu de la place cruciale qu’occupe le vocabulaire dans la compréhension en lecture et la maitrise de la langue, il s’intéresse maintenant aux pratiques d’enseignement du lexique au primaire, à la place qu’il occupe dans les cahiers d’exercices et aux liens étroits entre l’accroissement du vocabulaire et la littérature jeunesse. Il est coauteur du livre « Le vocabulaire pour mieux lire et écrire », sous la direction de sa collègue Rachel Berthiaume, à paraitre chez Chenelière Éducation en mars 2020. Il s’intéresse aussi à l’enseignement de la grammaire au primaire et a publié en 2018, chez le même éditeur, un livre sur l’enseignement de la phrase à partir de la littérature jeunesse avec ses collègues Pascale Lefrançois et Isabelle Montesinos-Gelet.

Caroline Proulx
Commission scolaire de la Pointe-de-l'Ile - Canada

Caroline est enseignante au primaire depuis 14 ans à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. Ayant travaillé plusieurs années comme titulaire, elle agit maintenant comme ressource enseignante et est formatrice pour le programme Une école Montréalaise pour tous. Elle est également doctorante à l’Université de Montréal. Son projet de thèse porte sur l’élaboration d'un outil visant à soutenir l’enseignement lexical dans une approche intégrée du français au primaire.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
14 h 20 (25 minutes)
Consulter
La conscience morphologique - objet d’apprentissage qui favorise l’enseignement intégré de la lecture, de l’écriture et de l’oral.
FEJZO, Anila; SAIDANE, Rihab; WHISSELL-TURNER, Kathleen
Communication orale
Fait partie du symposium :
L’approche intégrée dans l’enseignement du français semble une piste didactique prometteuse. Or, les enjeux didactiques de son adoption en salle de classe s’avèrent nombreux, notamment l’identification des objets d’apprentissage qui favorisent une telle approche. L’un de ces objets d’apprentissage serait, à notre compréhension, la conscience morphologique, soit les connaissances et les habiletés d’analyse de la structure interne des mots au niveau des unités minimales de sens (ex. : analyser le mot enseignement pour dégager la racine enseigner et le suffixe -ment). Pour appuyer nos propos, nous présenterons, dans une perspective psycholinguistique, des modèles théoriques et des données empiriques suggérant que le développement de la conscience morphologique est relié au développement des habiletés cognitives impliquées en lecture, en écriture et à l’oral. Également, les effets d’études causales seront rapportés pour démontrer que l’apprentissage des connaissances morphologiques conduit au développement de diverses habiletés en français. Finalement, des modalités de transposition didactique des connaissances récentes sur la conscience morphologique en psycholinguistique et en didactique du français seront proposées dans le but d’alimenter les échanges sur l’approche intégrée du français.
Auteurs :
Anila Fejzo
Université du Québec à Montréal - CRIFPE - Canada

Rihab Saidane
UQAM - Canada

Kathleen Whissell-Turner
UQAM - Canada

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail

Séance V309 : Communications libres

13 h 15 (32 minutes)
Consulter
Développer l’esprit critique lié à la provenance des sources d’information : espaces de collaboration et médiation numérique
DE VARENT, Charlotte
Communication orale
Cette étude porte sur des espaces collaboratifs semblant propices à l’éducation des élèves concernant la provenance des informations. Deux dispositifs sont évoqués : une option interdisciplinaire « histoire des sciences » proposée en classe de Seconde à Levallois-Perret et le dispositif émergent « coopératives numériques » implanté dans des établissements de la région Bretagne (projet IDÉE); qui propose la présence de médiateurs (apprentis ingénieurs technopédagogiques). Le travail sur la provenance des sources peut-il bénéficier des collaborations entre des documentalistes et des équipes pluridisciplinaires, ou des médiateurs numériques? Nous confrontons ici un corpus d’études portant sur la relation des élèves aux sources d’informations, des recherches sur l’appropriation des technologies numériques en lien avec la formation continue; avec les résultats d’une approche qualitative (entretiens semi-directifs des personnels impliqués : profs-docs, enseignants, apprentis). L’objectif est d’examiner l’impact du collectif et/ou de la médiation sur l’éducation aux sources. Les résultats présentent, en articulant parcours individuels, structures et possibilités de formation, comment les enseignants et les documentalistes s’emparent (ou non) des collaborations sur ces aspects. Les résultats renforcent la question de l’espace alloué aux enseignants pour se former et enseigner sur l’éducation à la provenance des sources, enjeu majeur de la formation de citoyens éclairés.
Auteurs :
Charlotte De Varent
Université de Rennes 2 - France

Titulaire d'un doctorat (obtenu avec les félicitations à l'unanimité) en didactique des mathématiques et histoire des mathématiques, mené dans les laboratoires LDAR et SPHERE (Paris VII Diderot), j'ai travaillé sur les thèmes de l'enseignement de la mesure (géométrie / algèbre) par l'histoire, de l'histoire des sciences en classe et de l'interdisciplinarité, des changements de registre sémiotique de représentation, et de l'esprit critique sur la provenance de sources historiques. J'ai mené une expérimentation en classe de seconde (10th grade) dans le cadre d'une ingénierie didactique, pour laquelle j'ai effectué des rapprochements avec la didactique de l'histoire; ainsi qu'une analyse de manuels. Aujourd'hui je travaille en tant qu'ingénieure de recherche post-thèse au CREAD (Rennes 2) sur le projet "IDEE" (P. Plantard, A. G. Le Prince) que je co-coordonne et qui s'intéresse au numérique éducatif sur le territoire breton, articulant des analyses locales / globales (politiques nationales, régionales, d'établissement et biographies individuelles des personnels). Je m'inscris dans ce projet du point de vue des évolutions que le numérique induit en lien avec l'enseignement à la provenance des informations.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Le numérique éducatif
13 h 47 (30 minutes)
Consulter
Lorsque la collaboration entre les enseignants autour de l’évaluation des acquis des élèves devient une obligation : le cas d’un établissement du secondaire postobligatoire en Suisse
YERLY, Gonzague
Communication orale
En Suisse, le diplôme de fin du secondaire postobligatoire assure un accès à toutes les universités et hautes écoles suisses sans examen d’entrée. L’attribution de ce diplôme est la compétence de chacun des 26 cantons, souverains en matière de scolarité. Toutefois, dès 2016, afin de garantir la comparabilité du niveau d’exigence entre les cantons, mais sans pour autant imposer des examens centralisés, les 26 cantons helvétiques ont adopté une stratégie appelée « évaluation commune ». La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) demande aux cantons de faire collaborer les enseignants du secondaire postobligatoire autour de l’évaluation des acquis des élèves. Toutefois, une grande autonomie est accordée aux cantons, puis aux établissements scolaires, dans l’implantation de cette politique. L’objectif de notre contribution est de comprendre comment cette « évaluation commune » est implantée sur le terrain. Une étude de cas est menée dans un canton et dans un établissement en particulier. Des entretiens individuels (directions, enseignants) et des observations de séances d’équipes enseignantes ont été menés. Les résultats permettent d’identifier et de discuter les différentes stratégies employées dans la mise en œuvre de la politique d’« évaluation commune » par les différents acteurs.
Auteurs :
Gonzague Yerly
Haute Éole pédagogique Fribourg - Suisse

J’ai été enseignant au degré primaire durant près de dix ans. En parallèle, j’ai réalisé un Master puis une thèse de doctorat en Sciences de l’éducation à l’Université de Fribourg. J’ai ensuite obtenu une bourse du Fonds National suisse de la recherche scientifique (FNS) pour un postdoctorat aux Universités de Montréal et Ottawa. Je travaille actuellement dans la formation des enseignants du primaire, du secondaire I et du secondaire postobligatoire à la HEP et à l’Université de Fribourg. Mes intérêts de recherche et d’enseignement portent particulièrement sur les pratiques et les politiques d’évaluation en éducation.

Thèmes : Les formations à l’enseignement (initiales et continues), Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
14 h 17 (16 minutes)
Consulter
Video Lessons Production for Distance Education : Teacher Difficulties and Challenges for Teaching Education in Brazil
G. DA COSTA, Belarmino Cesar; ZANELLA PENTEADO, Regina
Brève communication orale
This review study addresses the impacts of digital technologies on a clipping of distance education (DE) teaching work: the practice of teaching in video lessons. The objective is to analyze Brazilian research that addresses teachers difficulties in the production of video classes. The initial search, conducted in the Catalog of Theses and Dissertations CAPES / Brazil, with the term “video lesson”, resulted in 54 publications. After applying selection criteria (inclusion and exclusion) eight productions were part of the review. The attention of Brazilian researchers to the issue is current (2012 to 2018). The analysis identified difficulties, deficiencies and precariousness concerning: video lessons production training; institutional infrastructure; teacher protagonism in the interdisciplinary team; specificities of teaching in video lessons; (re) construction of teaching identity; combination and transposition between elements of the audiovisual language and teacher's language (verbal, vocal, nonverbal resources and pauses). As a result, the production of video lessons generates overloads and negatives experiences, perceptions, representations and feelings, in addition to teaching discomfort, suffering and malaise. Video lessons facilitate learning by promoting humanization and teacher / student relationships in DE; however, teacher preparation for mediatized teaching practice configures a demand for digital education, bringing new challenges for teacher education and professional development.
Auteurs :
Belarmino Cesar G. Da Costa
UNIMEP - Brésil

PhD in Education from UNICAMP (Philosophy and History of Education); Master in Education from UFSCAR (Fundamentals of Education); Journalist by Unimep. Professor of the Graduate Program in Education (line: History and Philosophy of Education) and Journalism Courses; Cinema and Radio / TV / Internet from UNIMEP / Piracicaba. Member of the Lattes Cnpq Research Groups: “Critical Theory and Education” (UNIMEP / UFSCAR / UNESP-Araraquara); “Communication in the Digital Age: Culture, Aesthetics and Language” (UNIMEP).

Regina Zanella Penteado
UNESP - Brésil

PhD Student in Education (UNESP / Rio Claro (line: Teacher Training and Teaching), PhD and Master in Public Health (FSP / USP São Paulo), Graduation in Speech Therapy (PUC / Campinas). Research Group Researcher: Lattes / Cnpq Teaching, Teacher Training and Teaching Practices (DOFPPEN - UNESP Rio Claro), Languages, Experience and Training (UNESP Rio Claro) and Center for Studies and Research in Physical Education - Professional Training and Work Field (NEPEF - UNESP / Rio Claro).

Thèmes : Le numérique éducatif

Page 1 de 1, affichant 31 entrées sur un total de 31. Entrées 1 à 31 :