Au programme

Pierre Lachance
RÉCIT MST
Stratégies d’évaluation en robotique pédagogique

Les usages pédagogiques des robots dans les salles de classe soulèvent plusieurs enjeux, dont l’évaluation des apprentissages acquis ou des compétences développées durant les activités de robotique pédagogique. Ainsi, que peut-on évaluer lors des activités de robotique pédagogique en classe? Avant de créer cette tâche, quelles questions devrait-on se poser? Quels types de traces peut-on garder ou évaluer? Les liens disciplinaires, quels sont-ils? Quels outils numériques peuvent faciliter cette évaluation? Voilà plusieurs questions qui nous amènent à réfléchir aux enjeux de la robotique pédagogique en classe du point de vue de l’évaluation et aussi à son efficience pour l’apprentissage. Le but de notre communication est de présenter les stratégies d’évaluation que nous proposons aux enseignants du primaire et du secondaire de la province qui intègrent les activités de la robotique pédagogique dans leurs salles de classe.

Alexandre Chenette
RECIT | FEEP
Algo… quoi? Ou comment démystifier le numérique avec nos élèves?

Intelligence artificielle, algorithmes, bulle de filtres, chambre d’écho, « cookies », conditionnement opérant ! Pourquoi mes élèves gagnent-ils à comprendre ces phénomènes ? Quel est le rôle de l’école pour amener les élèves à développer leur autonomie et leur pouvoir d’action à l’ère du numérique ? Cette communication propose une réflexion sur ces questions et des pistes d’actions pour y répondre.

Steve Quirion
RÉCIT national de l'univers social
Créer un parcours virtuel interactif

Comment tirer profit des images de Street View? Tour Creator de Google permet la création d’un parcours interactif d’images 360°. Votre parcours pourra être vu sur tablette ou ordinateur, mais aussi à l’aide de lunettes de réalité virtuelle. Dans l’atelier, vous pourrez vous approprier cette technologie et amener vos élèves à proposer leur propre parcours autour du monde.

Marie Soulie
Collège Argote Orthez
Une année, un voyage!

Une année, un voyage est une simulation globale sur une année scolaire en 6ème (11-12 ans) en français. Nous embarquons sur notre navire en septembre et notre voyage nous emmènera de l’Île aux monstres (l’Odyssée d’Homère) à l’archipel de la Ruse (Fables de La Fontaine) en mettant le cap sur la Méditerranée pour les textes fondateurs et bien d’autres destinations. Les élèves s’inventent un personnage membre de l’équipage de notre embarcation. Ce personnage tiendra tout le long de l’année son journal de bord dans lequel il décrira en quelques lignes ce qui l’aura marqué à chaque voyage (séquence) et à chaque escale (séance). Ce journal de bord se fera sur le cahier. Les aventures de la simulation globale seront les déclencheurs des différents écrits ou oraux comme la bouteille à la mer qui révélera une carte qui déclenchera un récit d’aventures ou la liaison radio en direct de Polynésie qui permettra de réaliser une émission sur les contes venus d’ailleurs. Une année, un voyage : une idée pour embarquer les élèves et leur redonner le goût de l’écriture et de la lecture.

Benoît Petit
RÉCIT
Exercer son leadership pédagonumérique : des exemples inspirants

Comment exercer son leadership pédagonumérique ? Une question fondamentale pour tout dirigeant d’école qui doit mettre en œuvre le plan d’action numérique ou pour quiconque souhaite engager ses collègues. Cet atelier présentera différentes initiatives où des acteurs se sont concertés pour obtenir des résultats plus qu’encourageants. 

Patricia St-Jacques
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Milles-Iles
Le 21e siècle ne s’arrête pas à la porte de ma classe, il s’invite pour le vivre et le comprendre.

Enseignante d’univers social en 2e secondaire, je carbure à l’énergie décuplée qui émane des élèves désirant comprendre et s’investir. Refusant que mes récits ne soient que des bruits blancs, une énième escapade dans la lune. Je souhaitais qu’enfin, au même titre qu’une chanson entendue avec des amis et pour laquelle les jeunes demandent instantanément « dis Siri ou Ok Google, c’est quoi la chanson? » ils ne laissent plus passer un terme ou une expression sans chercher à comprendre. Depuis 2014, avec l'aide de la DSTI, mes collègues et élèves j’ai la chance de vivre un climat propice à l’apprentissage qui inclue les réflexes naturels de mes élèves afin de les garder actifs et engagés tout en faisant preuve d’une éthique de travail qui saurait surprendre tout observateur. Ces jeunes de la génération Z n’ont aucunement leur outil collé sous le nez pendant mes cours. Le secret: un échange ouvert et réflexif en début d’année. Faire confiance à leur intelligence tout en les guidant vers une utilisation éthique des outils électroniques au profit de leurs apprentissages, c'est un gage de réussite.

Jacques Cool
CADRE21
La matrice du développement professionnel

Le panorama de l’offre de formation continue au Québec aura rarement été aussi diversifié, en quantité, fond et forme. Les enjeux de base demeurent : le temps, l’accès, la transférabilité dans sa pratique, la mobilisation de l’équipe-école... Le numérique est devenu un facilitateur et un levier qui adresse directement ces enjeux. Il importe alors de dégager dans chaque milieu les conditions favorables qui respecteront la réalité locale et la culture organisationnelle de l’école. C’est dans cet esprit que la matrice du développement professionnel du CADRE21 permet à chacun d’entrevoir divers modes de déploiement du DP dans son milieu; que ce soit à titre individuel ou collectif, dans un sujet libre ou un sujet commun à l’équipe-école, les ressources de formation en ligne viennent appuyer les efforts de personnalisation et de mobilisation dans chaque milieu. Cet atelier permet aux participants de réfléchir sur les actions – locales, individuelles ou collectives – à mettre en oeuvre afin que l’effet levier soit optimisé. L’offre de formation en ligne du CADRE21 et son modèle pédagogique axé sur la valorisation et la reconnaissance de l’enseignant dans sa démarche de formation continue serviront de toile de fond pour la réflexion des participants autour de cette matrice.

Normand Brodeur
Fédération des établissements d'enseignement privés (FEEP)
Le vrai du faux, comment départager ?

On les appelle Infox, fausses nouvelles ou fake news, ces informations qui circulent au grand jour sans que nous ne soyons sûrs de leur véracité. « Parlez-en bien, parlez-en mal, mais parlez-en », dit l’adage populaire comme s’il importait davantage qu’on entende parler de quelqu’un ou d’un événement plutôt que de savoir si les propos relatés sont crédibles. L’infobésité dans laquelle nous nous trouvons contribue à entretenir la circulation des fausses nouvelles, car nous appartenons à une décennie de l’urgence et de l’instantanéité. Il est désormais important d’être parmi les premiers à savoir et surtout parmi les premiers à partager : cela contribue à entretenir son image d’influenceur. Devant la popularité croissante des médias sociaux, les organismes de presse, les gouvernements et plusieurs institutions ont développé des outils pour sensibiliser et éduquer la population à développer un sens critique et des réflexes pour se prémunir contre cette menace à la démocratie. Nous verrons aussi comment le dilemme entre les émotions et la raison est un combat pratiquement perdu d’avance et que de tout temps le contrôle de l’information, vraie ou fausse, a toujours bien servi des intérêts. Il devient alors essentiel de bien former des citoyens à l’ère du numérique

Joël Bouthillette
RÉCIT du domaine de développement de la personne (Commission scolaire de Saint-Hyacinthe)
Le numérique a-t-il sa place en éducation physique et à la santé ?

Malgré que les technologies de l’information est des communications soient de plus en plus présentes dans les salles de classe du Québec, la place du numérique en EPS soulève encore plusieurs questionnements. Ces outils peuvent-ils amener les élèves à mieux apprendre? Permettent-ils à l’enseignant de bonifier ses stratégies pédagogiques? Peuvent-ils nuire au temps d’engagement moteur? Augmentent-ils la motivation des élèves? Avant d’aborder l’ensemble questions précédentes lors de la conférence, j’échangerai avec vous sur le rôle et les visées d’une éducation physique et à la santé de qualité. Ça fait plus de 15 ans que j’accompagne des enseignants dans l’appropriation du programme de formation de l’école québécoise en éducation physique et à la santé et à la mobilisation des TIC au service de l’apprentissage. Je vous partagerai plusieurs stratégies d’utilisations du numérique qui peuvent s’avérer nuisibles et celles qui contribuent à augmenter la motivation des élèves à s’engager et mieux apprendre dans le cadre des cours en EPS.

Yoann Tomaszower
Académie de Créteil
Numérique et EPS: entre éviction et soumission, des perspectives à explorer

A l’heure où de nombreuses études mettent en lumière la baisse d’activité physique chez les adolescents, concilier enseignement de l’EPS et numérique peut paraître de prime abord déconcertant lorsque l’on sait que l’augmentation de la sédentarité s’explique en partie par le temps passé devant un écran. Et pourtant de riches et nombreuses perspectives pédagogiques et didactiques s’ouvrent pour l’enseignant jusqu’à se révéler de puissants leviers dans la réussite des élèves à la condition d’usages réfléchis, mesurés et responsables. Implication de l’élève, enrichissement du feedback ou développement de l’autonomie et des échanges entre pairs sont autant de pistes que nous explorerons au cours d’une conférence se voulant profondément ancrée dans les réalités de terrain. Nous verrons que le numérique, autant pour l’enseignant que pour l’enseigné, peut être un artefact utile voire incontournable, un catalyseur de motivations, tout autant qu’il peut être cet inhibiteur ou cet obstacle entravant le progrès ou perturbant la relation entre le savoir, le professeur et l’élève. Si des précautions doivent donc être prises, les possibilités offertes par les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) restent nombreuses et nous tâcherons ici de les mettre en lumière.

Patrick Dumont
Rectorat de Créteil
Le scénario pédagogique enrichi par le numérique au service des apprentissages en EPS

S’interroger sur l’intérêt d’utiliser le numérique en cours d’EPS offre sans aucun doute plusieurs modes d’entrée. Si l’on peut questionner le choix du matériel et des ressources, c’est bien la question des usages pédagogiques au service des apprentissages que nous mettrons ici au coeur de la réflexion. Il s’agira, pour notre part, de définir en premier lieu les conditions permettant d’envisager le numérique comme une plus-value sur les apprentissage. Nous montrerons en quoi, au travers des “​scénarios pédagogiques enrichis par le numérique”​ , nous pouvons faciliter l'accès pour nos élèves à des compétences motrices et psycho-sociales. La délimitation d’un cadre modélisant, sans être pour autant prescriptif ou dogmatique, constitue une ressource pour des enseignants novices ou même plus avertis. Notre intervention éclairera ainsi l’architecture de ces scénarios au travers de trois filtres: - l’ancrage programme, qui délimite l’apport du scénario au regard des textes officiels et identifie des compétences attendues, - le positionnement du scénario qui, en s’inspirant du modèle ASPID de T.Karsenti, en détermine ses enjeux et sa complexité - l’étayage scientifique qui appuie les choix pédagogiques et didactiques à la lumière de la recherche. Nous montrerons à la fois les avantages mais aussi les limites des usages du numérique en EPS.

Frédéric Lavoie
Commission scolaire des Premières-Seigneuries
Aller au-delà de l’effet wow !

L'élève (et l'enseignant !), au coeur de l'innovation technopédagogique ! Comment s’assurer que les technologies soient utilisées à leur plein potentiel pédagogique ? Quels sont les pièges qui ralentissent l’intégration des objets numériques en classe plutôt que de l'accélérer ? Comment le plan d’action numérique (PAN) peut-il soutenir les actions de tous les intervenants dans nos milieux ? Comment aller au-delà des modes passagères en technologie ? Tant de questions auxquelles nous répondrons en suggérant des pistes concrètes de solutions basées sur les besoins actuels des apprenants en cette ère en constante évolution.

Hugo Beausoleil
Université de Montréal
L’usage didactique de la tablette tactile en soutien au développement de la compétence « interagir dans divers contextes de pratique d’activités physiques » en éducation physique et à la santé.

Le programme de formation de l’école québécoise en éducation physique et à la santé (EPS) se caractérise principalement par le développement de trois compétences reliées entre elles : agir (C1) et interagir (C2) dans divers contextes de pratique d’activités physiques et adopter un mode vie sain et actif (C3). Par conséquent, contrairement aux croyances générales que la conception de l’EPS est de simplement faire « bouger » les élèves, cette dernière a la directive de développer des compétences. Ce mandat essentiel représente donc une tâche significative du rôle de l’enseignant, ce qui s’avère un défi de taille notamment dû aux nombreuses particularités spécifiques à l’EPS. Dès lors, on peut se poser la question à savoir si l’usage de la tablette tactile peut soutenir le développement de compétences en EPS et plus précisément de la compétence C2. Afin de répondre à cette interrogation, ce projet de recherche a privilégié une démarche d’étude de multicas avec la participation d’enseignants en EPS utilisant déjà la tablette tactile dans leurs cours. Ainsi, cette proposition de communication présentera et analysera des résultats du projet de thèse concernant la contribution de l’usage didactique de la tablette tactile visant le développement de la compétence C2.

Pascale Campeau
Druide informatique
Motivation et différenciation avec Antidote

Oubliez les lunettes, les flèches et l’identification traditionnelle exigées lors de l’autocorrection des textes écrits à la main! L’ordinateur, maintenant bien implanté en classe, change la donne. L’écriture au clavier et la relecture à l’écran impliquent une façon différente de planifier, de rédiger, de vérifier et de peaufiner un texte. Beaucoup plus qu’un correcteur, le logiciel Antidote recèle entre autres deux fonctions qui stimulent la motivation de l’élève « travaillant son texte » autrement et permettent à l’enseignant de faire de la différenciation. En quelques clics, les répétitions et les verbes ternes sont identifiés et l’attention du scripteur se focalise sur les éléments à travailler. Le pourcentage affiché et facilement obtenu diminue dès qu’on apporte une modification. Faites de la différenciation, lancez des défis à vos élèves, évaluez-les! Avec Antidote, c’est concret!

Phylippe Laurendeau
Carrefour éducation (GRICS)
Carrefour éducation : bien plus qu'un simple mkoteur de recherche

Carrefour éducation vous offre un vaste répertoire de ressources : sites Web commentés, activités pédagogiques, applications, guides thématiques, formations et plus encore. À vous de découvrir les ressources qui correspondent à vos besoins! La mission de Carrefour éducation est de vous offrir un accès rapide à des milliers de ressources gratuites, pertinentes et validées. La plateforme Carrefour éducation constitue une référence de choix en vous proposant une expérience riche de milliers de ressources constamment mises à jour et bonifiées! Apportez votre appareil électronique (ordinateur, tablette ou téléphone) pour explorer sur place notre plateforme. Vous repartirez dans votre classe avec des outils concrets pour votre enseignement.

Matthieu Prunier
GROUPE MÉDIA TFO
Le récit numérique pour célébrer la diversité chez les jeunes

La compréhension interculturelle au sein de la communauté francophone et le développement d’une citoyenneté numérique responsable sont porteurs de nouvelles perspectives en tant que citoyens d’ici et d’ailleurs au 21e siècle. Dans cet atelier, vous découvrirez des outils novateurs sur IDÉLLO permettant aux élèves de faire rayonner leur culture tout en acquérant des compétences liées à la création, à la collaboration et à l’utilisation des technologies.

François Dion
Plurilogic
Plurilogic a développé un nouvel outil pour faciliter la promotion des attitudes et comportements positifs : le module SCP

Cet outil, basé sur les principes du soutien aux comportements positifs (SCP) et mieux connu dans les milieux scolaires anglophones sous le sigle PBIS (Positive Behavioral Interventions and Support), est très répandu aux États-Unis. Dans le module SCP, qui s’adapte aux différentes réalités scolaires, ce sont seulement les actions et attitudes positives qui sont valorisées dans un contexte de mobilisation d’école. Plusieurs avenues sont possibles avec cet outil qui fonctionne avec une application mobile. Il est donc possible de choisir des classements individuels ou non ou des classements par groupe ou non, selon un système flexible de maisons dont chaque élève fait partie et où il accumule des points individuellement et en équipe. Si désiré, il est également possible de définir des catégories de comportements, où chaque comportement peut avoir une pondération uniforme ou non, et choisir de gérer des récompenses individuelles en validant si elles ont été utilisées par les élèves. Le total des points accumulés est toujours visible, et ce, peu importe les récompenses utilisées. Nous vous présenterons en détail le mode de fonctionnement du module SCP. Plusieurs écoles l’utilisent déjà, et l’Académie Ste-Thérèse relatera l’expérience de son utilisation jusqu’à présent. Nous vous y attendons en grand nombre!

Quentin Colombo
Formateur et Techno-Pédagogue chez Form_i_tion
Géométrie et Jardin dans Minecraft

La pédagogie du sens, voilà la ligne de conduite qui m’a poussé à proposer l’activité « Géométrie, Jardin dans Minecraft » à mes élèves. Ils ont pu travailler les notions de géométrie centrale au travers d’une activité créative où ils ont endossé le rôle d’André Le Nôtre, l’architecte qui a conçu les jardins de Versailles. De l’idée au plan, du plan à la réalisation : toutes les phases de création seront abordées.